AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 21
Age : 22

Âge physique : 22
Âge mental : 25
Groupe : Vallée Du Vent
Dons : Capacité de faire pousser des végétaux où il veux, sur une corniche de maison, dans la boue, au creux d'une main, dans vos entrailles.

MessageSujet: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Lun 12 Jan - 18:09



Quand on s'ennuie ...



Un jour d'hiver comme les autres, au creux de la vallée.
Ou, pas vraiment comme les autres puisque aujourd'hui Erwan s'ennuie. Ce n'est pas dans ses habitudes, c'est désagréable, comme les fourmis dans les jambes ou les piqûres de moustiques sur les doigts. Depuis le matin, il tourne lentement en rond dans son jardin, jettant parfois des coups d'oeils a ses plantes espérant qu'elles réclament des soins pour occuper ses mains. Mais non, elles sont en parfaites santé, bien sûr. Agacé, il sort de chez lui les mains dans les poches, la grimace au visage.
Le soleil est présent, coincé entre deux nuages, il a l'air mal à l'aise. Erwan longe le chemin givré, faisant attention a ne pas écraser de fleurs, et se dirige vers le village. Peut-être quelqu'un aura besoin de lui là-bas, qui sait?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 31
Age : 22


MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Lun 12 Jan - 18:33



Bouh !



Chantelouve regardait ses chaussures, avant quand elle travaillait dans l'usine de chaussures c'était toujours elle qui avait les chaussures les plus mignonnes. Mais ses jolis petits souliers vernis n'avaient pas fait long feu après son exil. En même temps on lui avait dit que prendre des chaussures de ville pour aller dans le désert n'était pas la meilleur idée du monde, mais la jeune fille était tellement heureuse d'avoir choisi elle même ses chaussures qu'elle n'en aurait changé sous aucun prétexte.
Aujourd'hui, Chantelouve s'ennuyait. La vie d'exilé avait l'air trépidante, mais la vivre tous les jours c'était autre chose. Heureusement, la demoiselle avait un super outil anti-mouron: Erwan !
La jeune demoiselle était passé par chez lui mais il n'y était pas, elle avait donc décidé de se rendre dans la ville.
Un moyen assez pratique de trouver le "jardinier" était d'éteindre toute les lumières d'une rue. Ainsi la petite princesse écumait toutes les ruelles les éteignant une à une . Après tout ce garçon était vraiment trop drôle, elle ne savait pas trop si elle lui faisait peur ou le rassurait.
Quand finalement elle vu sa silhouette au bout de la rue, ce grand épouvantail lui montrait son dos. D'un seul coup Chantelouve concentra toutes les lumières sur son petit corps. Elle était illuminée tandis que dans le reste de la rue, la lumière naturelle éclairait légèrement les murs.

- Monsieur l'inconnu, vous auriez pas quelque chose à manger dans vos grandes poches ?

S'exclama Chantelouve en s'approchant de la forme emmitouflée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 21
Age : 22

Âge physique : 22
Âge mental : 25
Groupe : Vallée Du Vent
Dons : Capacité de faire pousser des végétaux où il veux, sur une corniche de maison, dans la boue, au creux d'une main, dans vos entrailles.

MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Lun 12 Jan - 19:20



Même pas peur.


Le temps morose ne mettait pas en valeur le village, l'herbe semblait grise, les maisons ternes, les villageois tristes. Erwan expulsa un vieux soupir de ballon crevé et continua son chemin. Il n'aimait pas voir son royaume dans cet état. Son royaume, ca n'a jamais été le sien mais il aime savoir qu'il a un contrôle dessus, il aime s'imaginer en Roi de la Vallée. Ses rêves de puissance firent apparaître un doux sourire au coin de ses lèvres.
Clic clic clic... Erwan leva les yeux vers les lampadaires, qui clignotaient tous de manières étranges et qui finirent par s'éteindre entièrement. Ca lui rappella un mauvais souvenir mais, tout allait bien, il faisait encore jour. Mieux encore, la disparition de l'éclairage annoncait l'arrivé de son amie la luciole, Chantelouve.

- Monsieur l'inconnu, vous auriez pas quelque chose à manger dans vos grandes poches ?

Erwan tordu son long corps pour regarder derrière lui.

-Que pour les filles sages.

Il n'était que bienveillance envers cette petite demoiselle car elle lui empêchait bien des angoisses lors des nuits d'encre. Chantelouve faisait bien un demi corps de moins que lui mais elle avait du caractère et Erwan aimait penser que c'était, là, l'avenir du royaume.

-Tu as dormi où cette nuit? Dans ma grange?

Le mauvais côté de cette gamine c'est qu'elle n'en faisait qu'a sa tête et qu'Erwan ne pouvait pas être sans cesse sur son dos bien qu'il faisait tout son possible pour l'aider. Elle était comme un mouton égaré et, lui, en tant qu'ancien berger, avait le devoir de la guider vers l'enclôt. Il doit contrôler les fuites. Contrôler.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 31
Age : 22


MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Lun 12 Jan - 21:32



L'enfant sauvage



-Que pour les filles sages.

Il se tenait là devant elle les mains dans les poches. Ses yeux blancs perçants comme si ils la traversaient. Chantelouve se sentait toujours un peu seul face à se regard, deux yeux pour une personne, l'affrontement était inégale.

- Mais je suis la plus sage de toutes les petite fille non ?

Chantelouve arborait un léger souvenir qui laissait apparaitre ses dents blanches. Bien que son hygiène ne soit pas des plus remarquable, la polissonne donnait un soin extreme à ses dents. Qui voudrait embrasser une fille sans dents ? Elle se rapprochait du jeune homme, laissant les lumières de la rue reprendre leur liberté et s'éteindre progressivement. Passant son bras au dessous du sien et se serrant fort contre le corps chaud de son congénère. Elle avait commencé son exil en pleine été, au début dormir dehors sous les étoiles était fantastique. Mais quand l'hiver était arrivé, elle avait du trouver un autre dortoir. La grange d'Erwan voir même parfois son canapé avait été un lieu de sieste idéal. Mais pas cette nuit.

-Tu as dormi où cette nuit? Dans ma grange?

Cela la faisait toujours sourire. Les gens autour d'elle voulait toujours la protéger, elle avait l'air tellement faible et fragile. Peut être qu'elle l'était mais la princesse en était de moins en moins sur. Chantelouve ouvrit grand ses yeux bleus dont elle partageait la couleur avec son voisin et posa son index sur sa bouche d'un air fripon.

- C'est un secret.

Le grand gaillard savait bien que l'insouciante passait rarement ses nuits dehors. Elle trouvait toujours un endroit ou dormir, quelqu'un pour l'accueillir, après tout personne n'aurait pu deviner que cette charmante jeune fille était une criminelle. Sauf peut être Erwan.

- Tu n'as pas un petit boulot pour moi aujourd'hui ? Je suis libre et je me sens prête à faire des bêtises. Quand il fait moche comme ça c'est un jour à utiliser ses pouvoirs non ?

Chantelouve sautillait joyeusement en marchant contre monsieur le jardinier. Elle avait dans la tête un air qui refusait de la quitter, une chanson de l'ancien monde . "Il lui arrivait de disparaitre dans la maladie, mais elle revenait toujours dans sa banalité."





Dernière édition par Chantelouve le Lun 12 Jan - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 21
Age : 22

Âge physique : 22
Âge mental : 25
Groupe : Vallée Du Vent
Dons : Capacité de faire pousser des végétaux où il veux, sur une corniche de maison, dans la boue, au creux d'une main, dans vos entrailles.

MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Lun 12 Jan - 22:08



Trouver une occupation...



- C'est un secret.

En vérité, rien n'est vraiment un secret pour Erwan, il sait tout, contrôle tout. Ce n'est pas de sa faute, on peut dire que c'est pathologique. Alors, oui, hier soir il avait envoyé un de ses sbires pour surveiller la jeune fille, il ne voulait pas la retrouver morte au bord d'une rive. La Vallée du Vent est moins sûre depuis la guerre, heureusement qu'il est là.
Pourtant, Erwan ne contredit pas la petite Lumière de peur qu'elle ne s'éteigne. Il ria doucement et posa sa main sur le haut des cheveux neigeux de la demoiselle et la prévint:

-Tu me connais, ton secret n'en restera pas longtemps un.

Il remit sa main dans sa poche et se voûta un peu pour mieux entendre Chantelouve.

- Tu n'as pas un petit boulot pour moi aujourd'hui ? Je suis libre et je me sens prête à faire des bêtises. Quand il fait moche comme ça c'est un jour à utiliser ses pouvoirs non ?

Si il y avait du boulot il ne serait pas ici, les mains dans les poches. Il serait en train d'aider son prochain, d'aider les villageois à reconstruire la Vallée, à en faire un havre de paix où les maisons ne seraient jamais ternes.

- Il n'y a rien a faire aujourd'hui. Mais je peux te faire pousser une fleur sur la tête si tu veux.

La demoiselle avançait rapidement, zigzaguant entre les pavés sans jamais toucher les lignes. Il la rattrapa sans précipitation en quelques enjambés, lentement, toujours. Chantelouve et lui formaient un contraste parfait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 31
Age : 22


MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Lun 12 Jan - 22:30



Faire des ronds dans l'eau




- Il n'y a rien a faire aujourd'hui. Mais je peux te faire pousser une fleur sur la tête si tu veux.

C'était impossible ! Il y'avait toujours quelque chose à faire, respirer c'était déjà faire beaucoup de chose. Chantelouve le voyait bien aujourd'hui le beau garçon était d'humeur morose. Il fallait trouver quelque chose pour le remonter.

- Qu'est ce qui se passerais si tu le faisais ? Est ce que je mourrais ?

La jeune fille s'était arrêter et avait poser ses mains sur le sommet de son crâne. Grattant son mon Fuji elle avait l'air pensive. Ca ne devait pas être très agréable, ni très pratique. Elle ne pourrait plus mettre de chapeau, et courir très vite.

- Si tu fais ça Erwan je te quitte.

Les mots de Chantelouve étaient cruels, et tout deux savaient que en effet la jeune fille était capable de partir sans jamais revenir. Son visage était troublé sa bouche fermée après les pierres qu'elle avaient laissé tomber. Mais jamais Chantelouve ne restait longtemps fachée, comme un coup de vent dans son esprit la jeune fille effaçait les discussions. Elle prit dans sa main la main gantée de son compagnon, ôtant le gant elle observa sa main. Leurs doigts les une sur les autres se ressemblaient, bien sur les ongles d'Erwan étaient encrassés par la terre mais la couleur de peau était la même, un blanc translucide.

- Tu as une toute petite ligne de chance

Dis Chantelouve en observant sa paume. Elle rapprocha la sienne collant les deux lignes.

- La mienne est très longue je peut bien partager un peu.

Une excuse déguisée pour ses mots cruelles, effacer les ronds dans l'eau que ses mots avaient fait. Elle pacha sa main et s'éloigné. Sans s'en rendre compte elle commença à faire briller un lampadaire. La nuit tombait tard dans la vallée, ça l'ennuyait. Quand la jeune fille s'ennuyait elle jouait avec les lumières, c'était plus fort qu'elle. Il lui suffisait de leur dire de s'approcher pour que comme de bons petits soldats elles accourent. Elle se rapprocha d'Erwan, la lumière la suivait. Sur le mur on pouvait voir distinctement leur deux ombres. La sienne petite et contrastée, et celle d'Erwan encore plus grande mais qui ne recevait pas directement la lumière.

- On dirait Jack et le géant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 21
Age : 22

Âge physique : 22
Âge mental : 25
Groupe : Vallée Du Vent
Dons : Capacité de faire pousser des végétaux où il veux, sur une corniche de maison, dans la boue, au creux d'une main, dans vos entrailles.

MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Mar 13 Jan - 0:07



Pièce orpheline.



]- Qu'est ce qui se passerais si tu le faisais ? Est ce que je mourrais ?
Si tu fais ça Erwan je te quitte.


Erwan était en train de retourner dans tous les sens une pièce orpheline qu'il avait trouvé dans le fond de sa poche. Mais, a la phrase de Chantelouve il s'arrêta et serra de toute ses forces le bout de métal comme si il avait peur qu'elle lui glisse des mains. Il tenta d'esquisser une réponse:

- Tu sais bien que je ne ferais jamais ....

... une chose pareil. Elle n'écoutait pas. Elle est comme ca, lumière fugace qui n'éclaire et n'écoute que ce qui lui plaît. Chantelouve s'approche de lui et tire sur son bras pour sortir sa main de son manteau. Erwan relâche la pièce et abandonne sa main a la jeune fille.

- Tu as une toute petite ligne de chance. La mienne est très longue je peux bien partager un peu.

Paume ouverte, coeur ouvert. Ses lèvres s'étirent, ses yeux se plissent, un rire heureux s'échappe d'Erwan, tellement faible que les oreilles de Chantelouve ne le soupconnent pas.
Lui ne voyait pas de quelle ligne elle voulait parler, il avait beau regarder il n'apercevait que la légère emprunte de la pièce qu'il avait trop serré. La jeune fille s'éloigna de nouveau, s'amusant avec les ombres et les lampadaires.

- On dirait Jack et le géant !

Erwan avait replongé la main dans sa poche, se remettant a jouer avec la pièce en métal. Quelle journée étrange...
Erwan voyait bien que la demoiselle s'ennuyait mais, il ne savait pas quoi faire, c'est bien la première fois que ca lui arrive aussi. Gêné, il passa sa main sur son front et la fit glisser a l'arrière de sa tête pour plaquer les mèches rebelles. Un peu d'ordre.

- Tu veux te défouler un peu? Il y a une ruine au coin du village qu'on m'a demandé de démolir. Je devais le faire demain normalement.

Il pointa quelque chose dans le vide, au loin et accélera un peu le pas même si le changement n'était pas flagrant. Après avoir viré deux fois a gauche puis une fois a droite, ils arrivèrent devant cinqs murs en pierre baignant dans une mare de caillous et de bois.

- On tente de nettoyer la ville. Vas-y, tu peux taper dedans, ils doivent disparaître.

Erwan avait prévu de s'assoire sur une des roches et d'observer Chantelouve se défouler sur les vieux murs. Ce n'est pas son truc de se défouler, le contrôle c'est mieux. Il s'adossa contre un mur, les fesses sur la surface froide de la pierre.

- Au faite, est-ce qu'un jour tu aimerais t'installer quelque part, avoir un foyer?

C'était bizarre comme question car le mot foyer paraissait tellement incongrue quand il était associé à Chantelouve.

- Si c'est le cas, je pourrais te construire une maison si tu veux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 31
Age : 22


MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Mar 13 Jan - 16:39



Une maison en carton




- Tu veux te défouler un peu? Il y a une ruine au coin du village qu'on m'a demandé de démolir. Je devais le faire demain normalement.

Sans même attendre sa réponse le monsieur était parti, sur ses échasses qu'il voulait absolument qu'elle appel jambes. Franchement des trucs longs et fins comme ça c'était soit des troncs d'arbres ou alors des échasses. Chantelouve devait presque courir dernière lui, presque car elle ne voulait pas courir derrière le géant. Alors la jeune fille alternait, comme une danse bien rodée à force de marcher avec Erwan, Chantelouve alternait des petits pas rapide, quelques pas de course et de grands pas. Une mécanique bien rodée je vous ai dit. Mais ne vous inquiétez pas Chantelouve ne donnerait rien au monde pour être plus grande, pour que ses jambes puissent suivre le rythme effréné de son voisin. Elle était belle, elle n'avait donc besoin d'aucun changement, a part laver ses cheveux parce que là franchement elle donnerait beaucoup pour un accès facile à de l'eau chaude.
Il arriva avant devant la ruine, la jeune fille fille voyait donc se dessiner le dos bien droit de son ami en surimpression sur une mer de débris.

- On tente de nettoyer la ville. Vas-y, tu peux taper dedans, ils doivent disparaître.

- Mais moi je veux pas tout détruire, je te l'ai déjà dit non ? Moi ce que je veux c'est reconstruire, je laisse aux gens le soin de détruire.

Q'un de ses ami puisse ainsi ne rien comprendre à sa pensée désespérait Chantelouve. C'est vrai elle y réfléchissait encore, ce qu'elle devait faire pour arranger ce monde auquel elle avait tant rêver. Mais une chose était sure pour elle, la destruction n'entraînait jamais la moindre reconstruction. Elle jeta un coup d'oeil vers son jardinier, il avait l'air perdu tout seul sur son caillou. Un pauvre penseur qui ne savait pas quoi faire.

- Et en plus tu veux que je fasse ça avec mes petits poings tout mignon. C'est plutôt à toi de la faire avec tes supers pouvoirs.

Dit elle en levant ses petites mains face à son visage.

- Au faite, est-ce qu'un jour tu aimerais t'installer quelque part, avoir un foyer?
- Si c'est le cas, je pourrais te construire une maison si tu veux.


Chantelouve se retourna surprise, elle voyait bien que son ami s'inquiétait pour elle mais à ce point c'était quand même beaucoup. Elle devait le rassurer, le pauvre allait se faire des cheveux blancs. Et elle était la seule à pouvoir avoir des cheveux blancs!

- Pour le moment non. Et même plus tard, je ne sais pas trop. Le royaume c'est ma maison. Tout entier. Je pense que je m'ennuierais dans un jolie petit pavillon avec mon chien et mon mari qui bosse toute la journée. Ce n'est pas vraiment ma tasse de thé.

Répondit joyeusement la jeune fille. Elle savait bien que lui n'aurait jamais pu supporter d'être exilé, de ne pas avoir de foyer. Elle devait le protéger de ça, de toute les irrégularités de sa vie. Elle s'amusait bien avec les hommes qu'il envoyait pour la suivre. Parfois elle les payait, d'autres fois elle disparaissait tout simplement, elle se fondait dans la nuit. Si ils voulaient rester ami il ne fallait pas qu'ils parlent de ça, Chantelouve détestait ça mais elle n'en parlait pas, et comme ça pas de problème.

- Allez monsieur ! C'est à vous de détruire cette structure infâme ! Moi je refuse de ma salir les mains !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 21
Age : 22

Âge physique : 22
Âge mental : 25
Groupe : Vallée Du Vent
Dons : Capacité de faire pousser des végétaux où il veux, sur une corniche de maison, dans la boue, au creux d'une main, dans vos entrailles.

MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Mar 13 Jan - 20:45



Têtes rouges.



- Pour le moment non. Et même plus tard, je ne sais pas trop. Le royaume c'est ma maison. Tout entier. Je pense que je m'ennuierais dans un jolie petit pavillon avec mon chien et mon mari qui bosse toute la journée. Ce n'est pas vraiment ma tasse de thé.

Erwan rigola. La demoiselle avait une vision bien négative du foyer et quelque peu ringarde. De nos jours les femmes aussi peuvent travailler, elles ne sont pas obligé d'avoir un chien et de languir de leur mari. Mais, il riait aussi en s'imaginant Chantelouve dans cette situation, c'était totalement absurde, elle ne parviendrait pas a rester en place, elle serait plus du genre a décider le jour même sur quoi elle travaillerait et a ne pas rentrer pendant trois jour. En faite, elle serait du genre a ne pas avoir de foyer, c'est vrai.

- Allez monsieur ! C'est à vous de détruire cette structure infâme ! Moi je refuse de ma salir les mains !

Erwan leva les yeux, surpris. Chantelouve savait très bien qu'il payait des hommes pour le faire a sa place, il n'oserait s'abandonner a une telle lubie. C'est différent lorsqu'il doit punir certains... moutons noirs. Lorsqu'il se bat c'est différent, peut-être a cause de cette envie constante de se remémorer son passé. Pour ne pas oublier Andreas, son vieil ami.
Il avait peur de l'oublie.

- Non.

Erwan examina la ruine.

- Par contre je peux faire ça...

Il se redressa, tapota la tête de la jeune fille puis se raprocha de l'amas de pierre. Après avoir remonté ses manches, il leva les mains devant son visage comme un chef d'orchestre et se mit a chanter d'une voix discrète ressemblant au son éloigné d'une radio allumé. Quelques cailloux se mirent a trembler et, alors qu'Erwan haussa la voix, deux têtes de coquelicots sortir de là. Il coupa le son, plia son grand corps en deux pour humer les fleurs puis se retourna vers Chantelouve, le torse bombé.

- Papaver rhoeas, plus communément appellé Pavot rouge.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 31
Age : 22


MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   Mar 13 Jan - 21:59



Un chateau pour se cacher



Chantelouve applaudissait. Quand elle était jeune elle avait entendu parler d'un pays magique ou tout le monde aurait des pouvoirs. Et cela lui avait plu ! Elle avait rêver de ce monde pendant si longtemps, un monde ou tout serait possible. Quand elle était arrivée dans le royaume elle avait reçu en même temps deux pouvoirs, mais après avoir été exilé elle en avait perdu un. Cela ne la venait pas, elle n'avait jamais aimer son autre pouvoir, elle ne le maitrisait pas. Par contre les lumières l'avaient toujours fascinées, le surnom qu'Erwan lui avait donné, Luciole, lui plaisait beaucoup. Mais surtout depuis son exil elle avait appris à contrôler son pouvoir.

- Papaver rhoeas, plus communément appellé Pavot rouge.

- La fleur de l'opium ? C'est celle la non ? C'est un bien drôle de choix pour un jardiner tout a fait légal non, monsieur le trafiquant ?

Elle se tenait debout à coté des fleurs, le rouge allait bien avec ses cheveux. Elle en cueillit donc une pour la posée dans sa chevelure, rouge sur blanc, tache sur la peau. Chantelouve voulait elle aussi se la jouer un peu avec ses pouvoirs, et elle le pouvait. Se concentrant quelques minutes, la nuit tombante commençait à engloutir la structure de pierre, elle commença simplement par appelé les lampadaires, juste leur dire de s'approcher, de venir jeter un coup d'oeil. Déjà la structure montrait un jour nouveau illuminés par la faible lumière des éclairages de la ville. Mais la joueuse en voulait plus, toujours plus. Elle leur demanda si ils pouvaient aller plus loin, transformer la ruine en tour Eiffel du pauvre. Les lampadaires, quémandant de plus en plus d'énergie commençait à surchauffer, l'air était déjà plus chaud du fait de toute cette lumière. Chantelouve rouvrit ses yeux qu'elle avait fermés pour se concentrer.

- Et voila le travail !

La demoiselle était fière d'elle, et en même temps deçu que la vallée du vent n'est pas plus de lumière à sa disposition pour illuminer totalement ce champ de pierre. Elle s'engouffra dans la structure, la lumière la suivait, elle jouait à cache-cache tout en sachant qu'elle ne pourrait jamais gagner.

- Viens Erwan, allons nous réfugier dans notre château magique avant que le méchant dragon ne nous dévore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ennui, quand tu nous tiens! (Erwan + Chantelouve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» aaah examen quand tu nous tiens ...
» Insomnie quand tu nous tiens.
» Canada quand tu nous tiens !
» Déception absolu, quand tu nous tiens :(
» Nostalgie, quand tu nous tiens..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Grand manoir :: Village-