AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 LIBRE ♕ Peur du noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 37
Age : 18

Âge physique : 11 ans
Âge mental : 11 ans
Dons : J'entends les pensées des gens et je suis une carte vivante !

MessageSujet: LIBRE ♕ Peur du noir.   Dim 28 Sep - 12:08


Barthélémy s'arrête. Une douleur aigue gratte la chair de sa cheville, il essaye de la faire taire. Il a maigri. Son bermuda glisse sur ses hanches fluettes. Pour le maintenir, il a attaché une cordelette qu'il ne cesse de resserrer. Il n'est pas encore trop dégourdi. On ne gomme pas des années de confinement, une enfance de confort et de dépendance comme ça. Barthélémy apprend à se nourrir, se protéger, se réchauffer, se débrouiller. Il accumule les erreurs et les maladresses. Jeter un prince dans la nature, sauvage et imprévisible, c'est comme jeter un chien domestique dans la jungle. Dans ses moments les plus froids, les plus abattus, Barthélémy regrette.
Pourtant, il ne fait jamais demi-tour. C'est comme ça qu'il sait qu'il est courageux.

Un tunnel. Barthélémy ôte son sac à dos vert et en sort une lampe torche. Elle grésille paresseusement. Le chien – il n'a pas de nom – halète avec bruit, intrigué par l'obscurité opaque qui s'impose à eux. Il a l'air anxieux.

– C'est que du noir. lâche le petit prince, d'une voix qui tend à être indifférente, déterminée. Que du noir, tu sais.

Quand il était petit, Barthélémy avait peur du noir. Quand il était petit, il y avait une veilleuse en forme d'animal à côté de son lit, une gouvernante qui courait chasser le cauchemar dès qu'il criait, il avait une foule de gens, de jouets, de rêves pour chasser le noir.
Aujourd'hui, Barthélémy n'a personne. Il doit affronter le noir. Et en lieu de veilleuse, il a une lampe torche paresseuse.

Barthélémy pénètre dans le tunnel, et les bruits de gouttes d'eau qui s'écrasent sur le sol en résonnant s'accompagnent des battements de son propre coeur. Ses doigts se crispent sur le manche métallique de la lampe. Rassemblant le courage qui lui reste, il hurle, couvrant la panique par la force :

– Y'a quelqu'un ?

Il espère que non, et tout au fond de lui aussi, il espère un peu que oui.




Barthélémy voyage en teal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 378
Age : 20

Âge physique : 11
Âge mental : 14
Dons : Prendre l'apparence d'une autre personne / changement de couleur.

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Dim 5 Oct - 22:05

Miette se déplace dans son corps trop étriqué pour ses quatorze ans. Elle a encore l'air d'être une gamine que les hormones n'ont pas effleurée, mais dans sa tête, des idées fourmillent comme si elle avait vécu des centaines d'années. Elle traîne Igor, son fidèle crâne, sur un chariot, entreposé avec les autres ossements. Ça fait deux ans qu'elle les emmène partout où elle va, sans avoir pu trouvé un lieu décent pour les enterrer. Depuis quelques temps, elle a l'impression qu'ils déteignent sur elle. Qu'elle prend de l'âge, leur âge. Qu'elle est un tas d'os mort depuis des centaines d'années. Elle ressemblent de plus en plus à un squelette tout maigre en plus. Mais ces idées passent vite, elle se dit qu'elle entre dans l'âge bête. L'âge où on se fait des idées, où on dit des bêtises et où on se croit le centre du monde.

Elle grommelle en tirant son fardeau. C'était déjà galèrebà transporter quand elle avait sa taille normale, c'est encore pire maintenant. Quelle idée de manger des champignons ? Ç’aurait servi à quelque chose si ce tunnel l'avait emmené vers un cimetière, mais rien. A part le bruit des gouttes d'eau qui tombent et qui lui donne une furieuse envie de faire pipi, il n'y a rien.

Au loin, un écho. Une toute petite voix. « Nan, y'a personne. A part le fantôme d'Igor. » Miette sourit bêtement. Elle aimerait bien voir le fantôme d'Igor un jour. Et le fantôme des petites phalanges aussi. Pour discuter un peu. Parce que c'est sympa de cotoyer des os, mais ça manque un peu de conversation.


Merci à Mistypour  l'avatar  (10)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 37
Age : 18

Âge physique : 11 ans
Âge mental : 11 ans
Dons : J'entends les pensées des gens et je suis une carte vivante !

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Dim 12 Oct - 21:17


Spoiler:
 

Barthélémy sursaute sur le coup. Il grimace.
La voix est fluette, infantile, mais avec l'acoustique spectrale du tunnel, elle a résonné jusque dans son crâne. On en entend encore les échos assourdis, lointains, qui courent sur les parois. Un frisson parcourt le petit prince dont les phalanges blanchissent sous l'étreinte qu'il applique contre la lampe torche.
Le chien halète et gronde légèrement, alternativement. Il observe son maître dans l'espoir que ce dernier se montre moins indécis que lui, ses yeux luisent dans le noir. Mais Barthélémy reste figé, immobile, la respiration étouffée pour ne pas se trahir. Sa lampe erre dans l'obscurité.
Et puis il la voit. C'est une toute petite fille. Dans le noir, elle a l'air d'avoir les cheveux bleus, mais Barthélémy se dit que ce n'est qu'un effet d'optique. La solitude lui a appris à rester, un petit peu au moins, logique.

– Ce n'est pas drôle. réplique-t-il avec une sévérité qui singe celle des adultes.

Après tout, il est plus grand qu'elle. Il hésite puis s'approche, ses pas résonnent à leur tour dans le noir. Il abaisse un peu la torche pour ne pas éblouir la toute petite fille. Plus il s'avance, plus elle a l'air petite.

– Pourquoi tu es ici ? Tu n'as pas de parents ?

La fillette n'a pas l'air accablée, ni même apeurée. Une assurance certaine émane en fait de sa frêle personne. Barthélémy en est très intrigué. Il se demande si, comme lui, la guerre lui a tout pris et qu'elle est contrainte de se débrouiller. D'ailleurs, il aperçoit des bagages dans son dos,un genre de chariot.

– Où tu vas ?

Peut-être à Yubaba ?




Barthélémy voyage en teal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 378
Age : 20

Âge physique : 11
Âge mental : 14
Dons : Prendre l'apparence d'une autre personne / changement de couleur.

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Sam 18 Oct - 20:24

La lumière lui fait venir les larmes aux yeux, tant elle lui paraît forte dans l'obscurité. Elle ne voit rien à contre-jour, à peine une vague silhouette qui s'approche. Mais elle entend. Elle entend le grognement bête, ces bêtes qui se tapissent dans les grotte et qui gratte le sol d'ennui en attendant qu'un enfant passe. Et cette bête a un maître. Et ce maître doit probablement aussi manger les enfants. Miette serre les dents. Et Miette entend sa voix. Elle se souvient brusquement qu'elle n'est plus une enfant, qu'elle n'a rien à craindre des monstres qui les mangent.

La lumière baisse. Pour l'adoucir un peu plus, elle teinte l'ampoule d'un peu d'orange avec son second  don. Ça la réchauffe. Puis elle voit. Un blondinet, rien de plus. Du coup, ça lui paraît drôle. Elle laisse s'échapper un petit rire nerveux d'entre ses dents, ces affreuses dents jaunies depuis qu'elle ne prend plus le temps de les brosser. Il a l'air presque comique ce petit homme. Un air de vieux pantin un peu grossier, pas très sérieux.  "Je cherche une tombe pour Igor et ces potes." Sa voix est un peu rauque, elle l'a éraillée à force de parler seule avec des os. Elle pointe du doigt sa cargaison. « Tu ne sais pas où il y a un cimetière ? C'est ça que je cherche. Un cimetière assez cool, parce qu'ils ont pas mal voyagé.  Et mes parents... » Elle ne s'inquiète plus pour eux désormais. Ils sont heureux à son avis. Et le temps passant, ils ont dû oublier qu'ils avaient eu une fille. Peut-être. Elle avait rapidement essayé de les oublier elle aussi. Après tout, elle s'était fait à la vie de Skies Kingdom. Comme si elle n'avait jamais eu de parents. « Non, pas de parents. Et toi ? » C'était tout de même une question saugrenue de demander à quelqu'un s'il avait des parents. Elle avant de deux pas et scrute son visage. Il n'avait pas l'air spécialement dérangé pourtant. Un orphelin ? Peut-être qu'il avait perdu sa famille pendant la guerre.

Un grognement. Miette sursaute. « Fais gaffe, il y a une bête par ici ». Elle n'a pas peur. C'est une bête qui mange les enfants, mais elle est adulte maintenant. Mais malgré son air hautain, ses genoux  s'entrechoquent.


Merci à Mistypour  l'avatar  (10)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 37
Age : 18

Âge physique : 11 ans
Âge mental : 11 ans
Dons : J'entends les pensées des gens et je suis une carte vivante !

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Mer 12 Nov - 19:12


Spoiler:
 


Barthélémy n'a pas compris que Miette vient d'agir sur sa lampe. Il perçoit la variation de teinte et, inquiet car le noir lui parait si dense qu'il s'accroche un peu grotesquement au réconfort de la lampe, se met à taper le fond de l'objet. Les piles peut-être ? Il déglutit et se force à garder du sang à l'intérieur de son visage.

Barthélémy se penche un peu lorsque Miette lui désigne sa "cargaison". Il comprend tard qu'il s'agit d'un squelette. Un vrai squelette. Il darde sur la fillette un regard dubitatif, comme s'il guettait la plaisanterie de mauvais goût. La fillette ne dit rien. A part qu'elle cherche un cimetière, de préférence un cimetière assez cool.
Barthélémy se demande à quoi ressemble un cimetière assez cool.

Pas de parents. Il s'en doutait.
La fille a l'air négligé, crotté, un peu errante.
Il soupire d'un air assez piteux, comme désolé. Lui, des parents, il n'a jamais vraiment su ce que c'est. Donc c'est pas très grave. Heureusement, elle a pas l'air triste.

– Oh non, non plus. J'ai... J'ai une soeur. En fait, si je peux te dire un secr...

Un grondement à la fois sourd et résonnant ébranle le silence. Un frisson glisse sur la peau de Barthélémy. Il entend le chien chouiner très faiblement.
Il tourne vivement la tête vers Miette, dont les yeux voguent dans le noir opaque. Barthélémy envoie valser la lumière de sa torche dans tous les sens. Les ombres s'étalent et s'évadent, les rochers prennent des allures morbides sous l'imagination fouettée.

– Quel genre de bête ?

Sa voix est plus aigue qu'il aurait cru.

– C'est elle qui a tué Igor et ses potes ?

Il détourne vite les yeux du squelette. C'est trop glauque, ça amplifie vraiment la peur. Pourquoi elle trimballe ça ? La fillette se met aussi à l'inquiéter.





Barthélémy voyage en teal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 378
Age : 20

Âge physique : 11
Âge mental : 14
Dons : Prendre l'apparence d'une autre personne / changement de couleur.

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Sam 22 Nov - 22:47

HRP:
 

Elle ne répond pas tout de suite. Elle écoute les grognements, cherche des bruits de pas. Qu'est ce que c'est? Combien de dents ça peut avoir? Et si ça n'a pas de dents, est-ce que ça gobe les enfants en une bouchée avant de les digérer encore vivants? Il vaut mieux mourir déchiqueté ou gobé? Il faudrait essayer les deux pour se faire un avis mais ça n'est pas possible.

"Non, Igor a été tué par les Trafalgar. Tu sais, les anciens rois de Yubaba. Les ancêtres de la Reine rose."

Plic plac ploc. Le monstre camoufle-t-il le bruit de ses pas en marchant au rythme des gouttes? Et s'ils étaient plusieurs? Le garçon ne cesse de bouger sa lampe, elle n'arrive pas à distinguer quoi que ce soit, elle ne voit que des ombres qui bougent, affreuses et effrayantes. Un chouinement à ses pieds. Le chouinement d'un autre monstre. Si proche?

Et puis le silence. Plus de grognement. Plus que le bruit des gouttes sur le sols. Elle se détend un peu. "Tu as une soeur? C'est qui?" Elle essaie de sourire, pour essayer d'avoir l'air sympathique se redonner de la bonne humeur . Il ne connait pas de cimetière, il va encore falloir chercher. Elle caresse le crâne d'Igor pour se donner du courage. "Elle est gentille?" C'est chouette d'avoir un soeur. Une soeur qui aime, qui câline, qui s'occupe de soi. Mais elle regrette tout de suite sa question. Quelle affreuse soeur laisserait son frère se balader seule dans une grotte humide, le laisserait avec un bermuda sale et oublierait de lui recommender de se laver derrière les oreilles? Elle trouve sa triste que personne ne s'occupe de ses derrières d'oreille... Elle, elle a Igor qui doit y penser. Igor est le meilleur pour s'en souvenir, parce qu'Igor n'a plus à se soucier de ses propres oreilles.


Merci à Mistypour  l'avatar  (10)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 37
Age : 18

Âge physique : 11 ans
Âge mental : 11 ans
Dons : J'entends les pensées des gens et je suis une carte vivante !

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Ven 9 Jan - 20:43


Spoiler:
 


Le visage de Barthélémy s'assombrit, ses traits s'affaissent.
La mention des Trafalgar le saisit à la gorge. Il lance un regard triste à Igor. Igor a perdu de sa superbe macabre, il devient surtout triste, triste, triste. Angoissant aussi. Il incarne cette horreur dont Barthélémy a tant entendu parler mais qu'il se refuse à croire. Les Trafalgar, c'est lui. C'est Batilda et Zabèle. C'est les ancêtres, il a leur sang à l'intérieur de lui. Ceux qui ont commis un florilège de crimes que tout le monde a brandi lors de la révolte.
Et la Reine Rose. C'est Batilda ! Son cœur s'emballe. Il ne sait pas quoi dire. Miette porte sur elle un voile de neutralité qui empêche de savoir ce qu'elle éprouve, ce qu'elle pense, et Barthélémy en est ébranlé.

Les bruits de l'ombre ont cessé. Par prudence, et peur, Barth continue de promener le faisceau sur la roche. Rien. Le chien a l'air plus tranquille. Comme sous l'action d'une osmose mentale aussi soudaine que mystérieuse, Barthélémy le gratte derrière les oreilles...

– Tu ne la connais pas, dit-il sobrement. Il a finalement trop peur du jugement, de l'hostilité. Il n'en a pas encore rencontré, pas directement. Si tu la connaissais, je veux dire vraiment, tu l'aimerais bien. Enfin, surtout avant, parce qu'elle était comme une sorte de soleil. Mais en humain tu vois.

Il dit n'importe quoi !
Il ne répond pas au « Elle est gentille ? ». Sûrement qu'il ne sait pas quoi répondre.

– Je veux bien t'aider à trouver une tombe. Il faudra faire attention que le chien ne déterre pas les os... Pourquoi tu ne l'as pas mis dans les cimetières ou la forêt ? Les gens enterrent leurs morts un peu n'importe où maintenant...

Barth contemple le point lumineux au devant, le bout du tunnel. Il fait comprendre à Miette qu'il ne sait plus où aller, finalement. Il a décidé de la suivre, un peu.





Barthélémy voyage en teal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 13
Age : 26


MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Lun 19 Jan - 15:41

Quelques heures plus tôt

La journée avait été dure, comprenant plusieurs brassage à la main, dans le but que la bière qu'il confectionnait soit meilleure. Orpheon adorait son métier, mais par dessus tout, il aimait ces petites pauses qu'il prenait une fois que toutes ses grosses missions étaient finies et où il sentait la fatigue le faire plier. En l’occurrence, il avait travaillé pendant une dizaine d'heures, où son corps avait été mis à rude épreuve et ses muscles sollicités. Inutile de dire qu'il n'avait souhaité que faire une pause une fois que tout avait été correctement mis en tonneau. Qu'il avait un peu marché...peut-être des heures, ça avait le don de le calmer, et qu'il était arrivé à un endroit qu'il ne connaissait pas.

Ça devait être une grotte, pour une raison étrange, mais le soleil lui tapait sur sa peau déjà bien bronzée, et il avait alors soupiré de bonheur. L'endroit était encore vide, alors, Orphéon s'était glissé à l'intérieur, jusqu'au fond. Il avait posé le sac lourd de plusieurs kilogrammes qu'il portait sur son dos, en avait sorti une lourde gourde et avait bu environ un litre d'eau. Il ne faisait pas bien attention à l'odeur qu'il devait dégager en ce moment, mais, alors qu'il n'avait pas pris de bain depuis deux jours, c'était une odeur de sueur, qui devait le marquer. Il finit de faire couler l'eau restante sur ses cheveux qui lui collaient au front, les secoua comme un animal avant de bailler un bon coup.

Orphéon, lui, le fort Orphéon, la bête de traie, sortit une espèce couverture qu'il gardait tout le temps dans le sac, se posa dessus et s'y endormit d'un seul coup. Il en avait bien besoin, c'était son corps entier qui le lui clamait. Question prudence, il n'était peut-être pas bien au point, mais la Guerre lui avait au moins appris que c'était dans les grottes qu'ils étaient les plus en sécurité. Alors que les villes étaient massacrées, que leurs habitants étaient tués, au fur et à mesure, eux étaient à peu près en sécurité dans l'obscurité de ces cavités. Alors, le paysan dormit, pendant des heures. Combien ? C'est un vrai mystère, et pendant quelques instants, il parut faire partie du lieu, l'obscurité cachant sa présence et sa respiration, trop faible pour être remarquée étant cachée par le reste des bruits de la grotte. C'est humide, il y a des champignons partout, les gouttes pleuvent. Et dans cette anfractuosité, l'homme est peu visible. Et de temps en temps, Orphéon ronfle. L'écho amplifie ces bruits de manière étrange, venant remplir l'espace et déformant les sons.

« Mh ? »

Le paysan se sent mieux ; il ouvre de nouveau les yeux, ne se retenant pas de bailler. Il se met enfin sur ses deux pieds, sentant le froid sur son torse nu et les gouttes d'eau qui l'ont arrosées pendant sa sieste...pas le moment de tomber malade.

Alors, Orphéon étire ses deux bras, son bâillement, reprit par l'écho et tout le reste donne l'impression qu'un monstre habite ces lieux. Il sursaute, se surprenant lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 378
Age : 20

Âge physique : 11
Âge mental : 14
Dons : Prendre l'apparence d'une autre personne / changement de couleur.

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Dim 15 Fév - 18:56

En marchant, Miette explique au garçon ce qu'elle cherche vraiment. "Il paraît qu'il y a une grotte par ici. Une grande grotte pleine de joyaux. Ce serait un chouette endroit, tu ne penses pas?" Elle trouve ça un peu tape à l'oeil au fond, mais ça devrait faire l'affaire. Visiblement, personne n'a rien de mieux à proposer. Et puis, Igor est un ancien roi. Les joyaux, ce n'est jamais trop pour un roi. Des joyaux de toutes les couleurs. Qui brillent. Il paraît que c'est vraiment magique, alors ça devrait plaire à Igor et aux autres, tu ne..." Et la elle se cogne contre le monstre.

Elle ne sait pas si les champignons qui font rapetisser donnent encore plus l'impression d'être petit face aux géants. Il est l'origine du bruit. Et ça fait drôlement peur à Miette, de savoir qu'un géant comme ça peut produire autant de bruit.

Elle regarde le chien. "Attaque" souffle-t-elle. Même si elle doute que ça ait le moindre effet.

HRP:
 


Merci à Mistypour  l'avatar  (10)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 37
Age : 18

Âge physique : 11 ans
Âge mental : 11 ans
Dons : J'entends les pensées des gens et je suis une carte vivante !

MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   Mar 10 Mar - 18:08

Miette a la frousse.
J'ai peur, j'ai peur, j'ai peur.
Les pensées de la gamine lui tambourinent le crâne. Il se tient les tempes. Respire.

A son ordre, le chien répond par un regard curieux, comme intrigué, et s'assoit sur son arrière-train en haletant. C'est un chien un peu nul.
Barthélémy est tétanisé par la peur de Miette qui s'ajoute à la sienne. La peur transforme l'être (sûrement pas si géant que ça) et sa voix (pas si terrible que ça) en créature de cauchemar. Barthélémy sort son épée, mais ses mains tremblent et il la fait tomber. Le son du métal contre la roche résonne. La silhouette de l'être, du monstre, remue. Barth crie, crie comme une fille.

Il ramasse brusquement son épée et la balance au hasard devant lui. Il loupe son coup, bien sûr, et heurte la façade pierreuse. Toutefois le choc fait tomber quelques morceaux de roche qui s'écroulent sur la tête du monstre. Il en reçoit une aussi, à demi protégé par son super bonnet. Le chien glapit.

— Venez !

Il s'est adressé à Miette, le chien et Igor, qui semble s'être personnalisé. Il s'élance dans l'immensité noir du tunnel. Mais une sorte de clochette intérieure tinte soudain en lui. Il gémit de désespoir. Son pouvoir de carte vivante semble lui dire quelque chose... Depuis qu'il maitrise ce don, il le déclenche quasiment instinctivement, sans le provoquer ou l'organiser. Il sait juste où il doit aller. Et là, ça lui dit qu'il ne va nulle part. C'est bizarre dans un sens, puisque c'est tout droit, y a pas d'autre issue possible. Mais ça va nulle part.
Pas le choix. Demi-tour.

Il prend la main de Miette, trop paniqué pour lui fournir quelque explication, et fait volteface. Le monstre est sûrement encore là, tapi dans l'ombre, et très fâché !

— Laissez-nous passer, je suis prince ! Mon chien est à moitié loup, il est féroce et j'ai une épée !

Dommage que sa voix tremble, car il na pas bafouillé.
Sans réfléchir, il se saisit d'un péroné d'Igor et l'envoie sur le monstre. Et il se remet à courir, la main de Miette écrasée dans la sienne. Ils gagnent la lumière, le jour. Barth court vers un fourré dense.

Un couple de monsieurs vocifèrent plus loin. Ça parle de Yubaba, de rébellion, de révolution même. Le coeur de Barthélémy palpite.
Il n'a pas le temps de traverser des tunnels sans bout. Il doit faire vite. La rébellion a déjà commencé, et sans lui.

— Je vais à Yubaba, Miette, je dois me dépêcher pour mon armée.

Derrière eux, le monstre semble émerger de sa léthargie. Sa haute silhouette se découpe faiblement dans la pénombre.

— Oh non ! VITE ! lâche le petit prince d'une voix aiguë.

Il s'enfuit dans la forêt des Chapardeurs. Il ne sait pas encore quel chemin il prendra, mais ce sera le moins noir.


Spoiler:
 





Barthélémy voyage en teal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LIBRE ♕ Peur du noir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

LIBRE ♕ Peur du noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avoir peur du noir !!! (ou l'intérêt de jouer des mandragores)
» L'Arche du Dragon Noir
» Les dragons du Vol Noir
» Un murmure dans le noir.
» La blague la plus flippante :peur:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Grotte mystérieuse :: Tunnel-