AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 { LIBRE } Décadence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: { LIBRE } Décadence    Dim 13 Avr - 15:43


Tu rigoles en voyant ce qu'il y avait d'écrit sur la gazette. Les Trafalgars sont des monstres, des tueurs, des pillards. Pourquoi cela ne t'étonnait-il pas ? Bien sûr, il y avait bien le petit Barthélémy, encore innocent et à l'écart de tout ça. Mais sa sœur, sa sœur... pourquoi cela ne t'étonnait-il pas ? Elle qui avait fait tuer un homme de sang froid, un homme de son propre royaume ! Elle t'avait accueillie, certes, et au début, tu étais bien contente d'être dans ce royaume. Tu l'es toujours d'ailleurs, car malgré tout, tu veux faire vivre ton cirque. Mais tu n'as jamais aimé la monarchie. Les gouvernements despotiques, pour être plus clair. Au début, tu n'avais vu en elle qu'une reine, abusant certes de son pouvoir parfois, mais simplement une reine, comme toutes les reines doivent l'être. Un peu arriérée également, un peu trop fausse par moments. Mais c'était l'idée que tu te faisais d'une reine. Et puis il y a eu cette exécution. Celle où elle a tué un homme de son peuple. Son propre peuple. C'est à ce moment là qu'elle a révélé son vrai visage. Une tueuse. Voilà ce qu'elle était.

À partir de ce moment là, tu as commencé à douter. Douter de tout ça, douter d'elle. Tu as commencé à la haïr, même. Et tes pulsions anarchistes, les même qu'autrefois, celles qui venaient quand tu avais affaire à ton gouvernement, ce gouvernement corrompu et acheté, elles revenaient. Tu n'étais pas un membre à part entière de cette révolution, certes. Mais maintenant tu te rattrapes. Maintenant tu hurles à l'anarchie. Tu as récupéré une vieille batte dans un coin de ton garage et tu t'avances en ville, participant à la révolte.

Tu étais là quand cette Tine a été exécutée. Tu étais là quand tous furent souillés. Tu ne sais pas où sont la reine et ses frères. Tu t'en fiches. Ils ne sont plus là. Mais toi tu es là. Tu portes désormais fièrement le drapeau de Skies Kingdom, au milieu de cette foule en colère. Que l'on n'oublie jamais que le peuple est le vrai roi.
Revenir en haut Aller en bas
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 454
Age : 24

Âge physique : 21
Âge mental : 27
Groupe : Terres des Noireaudes
Dons : Persuasion
Anesthésie

MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Dim 13 Avr - 16:35




Décadence

Erwin 3 - 0 Batilda



Il était plus que temps que la vengeance arrive. Que le peuple reprenne son dû, et que les murs de la vieille Yubaba s'écroulent. Une fois de plus, que les tremblements fassent frémir de peur la vermine. Que Trafalgar tombe, et que personne ne la retienne. Et d'après toi, tout était plutôt bien parti. Entre disparus et exécutés, les anciens propriétaires de ces terres ne seraient plus un problème, et désormais, c'était à tous de désigner d'une seule voix que tout les royaumes se regrouperaient sous la même bannière. Qu'Isaac profite de son poste dans les Landes, la ferveur populaire viendrait bientôt le faire chuter, le tabasser à terre et lui cracher dessus.

Mais avant tout cela, il fallait s'assurer que la vieille Yubaba était bien aux mains du peuple, et non pas d'un autre dictateur sanguinaire. Parce qu'ils avaient été dupes une fois, et que la deuxième pouvait arriver aussi vite que la première était partie. Et parce que tu savais qu'il était temps de faire ton grand retour sur la scène, tu n'étais cette fois pas venu masqué. Tu étais venu habillé de ton plus beau costume, de cette veste et de ce pantalon blanc, qui t'ont accompagnés des années durant. Mais tout cela, peu importe.

Et te voila, dans les rues de la cité que tu as tant visité. Que tu as tout de même appréciée, même si tes actions pourraient prouver le contraire. En plein milieu du chaos, du bruit, des gens qui courent. Certains s'y prennent à deux fois pour te regarder, comme si ils avaient vu... un fantôme?

CITOYENS DE YUBABA. IL EST TEMPS DE MONTRER A TOUS QUE VOUS N'ETES PAS QUE DES SUIVEURS. QUE VOUS ETES CEUX QUI COMPOSENT UN QUART DE NOTRE BEAU MONDE, ET QUE, COMME TOUT LES AUTRES, VOTRE VOIX EST ASSEZ PUISSANTE POUR RENVERSER TOUTES CES DICTATURES. MONTREZ AUX AUTRES QUE VOUS ETES DE LEUR COTE, ET QUE NOUS TOUS, NOUS, HABITANTS DES CIEUX, NOUS VIVRONS TOUS ENSEMBLE, DANS LE MÊME MONDE, SOUS LES MÊMES RÈGLES, SOUS LES MÊMES COULEURS.

Tu as pris la parole, comme tu ne l'avais pas pris depuis des mois. Sûr de toi, fier de ce que tu dis, tes mots sont sorti tout seuls. D'une voix puissante, d'un oeil flamboyant, tu as dicté ta croyance à ceux qui t'entourent. Puisse t'ils te croire et suivre ta voie.





Thème d'Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Dim 13 Avr - 17:56

Il y a ce type qui arrive. Celui qui aurait dû être exécuté par la Reine. Celui qui a fait exploser une partie de ta ville. Qui a tué des gens. Tu restes un instant dubitative, face à ses paroles. Et puis tu es en colère. Qu'est-ce qu'il fait là, lui, celui qui a tué des gens de Yubaba ? Croit-il réellement que vous alliez le suivre, comme ça, alors qu'il avait tué vos proches ? Et toi tu portes haut l'étendard de ta main.

Tu es en colère contre cet homme qui se croit tout puissant, qui croit qu'on va le suivre, qui croit qu'on va le suivre. Il n'est pas une vraie voix du peuple. Alors tu te soulèves, monte sur un muret, au dessus de la foule, et regarde cet homme, l’œil orageux. Ta batte dans une main, ton étendard dans l'autre, tu t'écris, l'interpelle :

POUR QUI TE PRENDS-TU, TOI ? NOUS SAVONS QUI TU ES, ET TU CROIS QUE NOUS ALLONS T'ÉCOUTER ? TU NOUS AS TUÉ ! TU AS TUÉ YUBABA ! TU AS POSÉ CETTE BOMBE, INJUSTE, QUI A TUÉ NOS PROCHES, QUI A TUÉ NOS PARENTS, NOS AMIS ! PENSES-TU QUE NOUS SOMMES ASSEZ STUPIDE POUR TE SUIVRE, ALORS QUE TU NOUS AS BLESSÉ ? SI NOUS TE SUIVONS, SI NOUS T'ÉCOUTONS, TU T'APPROPRIERAS LE POUVOIR, TU DEVIENDRAS LE DICTATEUR QUE NOUS VOULONS DÉTRUIRE!

Car tu le vois bien arriver, là, cet homme qui se veut être la voix du peuple. Il veut s'approprier le pouvoir, il veut profiter de cette révolution, votre révolution, pour prendre le pouvoir. Un grand silence dans la foule qui désormais est concentrée sur vos échanges. Verra bien qui ils suivront, du profiteur ou de la véritable anarchiste.
Revenir en haut Aller en bas
de la Terre des Noiraudes
avatar

Messages : 454
Age : 24

Âge physique : 21
Âge mental : 27
Groupe : Terres des Noireaudes
Dons : Persuasion
Anesthésie

MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Lun 14 Avr - 13:50




Décadence

Erwin 3 - 0 Batilda



Allez savoir pourquoi, une petite voix dans ta tête t'avait prévenu. Qu'ils étaient bien trop entêtés avec cette histoire d'attentat pour écouter la voix de la raison. Alors qu'on venait de leur prouver que celle qu'ils idolâtraient toutes ces années durant n'était qu'une monstruosité sans nom, voila qu'on venait cracher sur celui qui apportait une paix et une équité entre tout les peuples.

Je m'attendais à ce genre de réponse, et dieu merci, je sais déjà que ce que je vais vous répondre vous fera comprendre ce qui a motivé mes actes.

Honnêtement, de vous à moi, je m'en fiche, de votre cité. Je m'en fiche qu'elle soit belle, que ses habitants soient heureux, et que d'un seul coup, vous soyez passés de moutons aveugles à entêtés mécontents. Cependant, vous êtes encore des habitants des cieux, et ça, je ne m'en fiche pas. Parce qu'il n'y a aucune raison que vous viviez mieux ou moins bien que le restant de la population. Parce que vous n'êtes rien de plus que des humains. Parce que tout le monde ici n'est rien de plus qu'un humain, qu'il soit né ici ou en bas. Et parce que ceux qui oseront traiter d'autres humains comme des moins que rien uniquement en se basant sur une inégalité seront punis.

Et c'est la tout le motif de ma bombe. Vous pensez bien que je ne comptais tuer personne. Le centre ville aurait été un endroit bien plus meurtrier, sinon. Pourquoi viser le palais des bains? Pourquoi -comme par hasard- la bombe aura t'elle permis de retrouver la trace des Oginos ? Voyons, vous êtes tout aussi malins que Batilda. Même plus, d'ailleurs. Je n'ai pas fait ça contre vous, j'ai fait ça contre elle. Pendant qu'elle se prélassait dans ses bains d'or, pendant que mon peuple mourrait de faim. Ma bombe a fait des victimes ? Des exilés sont morts parce qu'on ne les aidait pas. Parce qu'on les a laissé crever de faim. Est-ce que je suis en train de vous le reprocher ? Pas le moins du monde. Est-ce que je compte profiter de cette rebellion pour me la jouer comme Isaac ? Non plus. Vous pensez sérieusement que j'aurais choisi Yubaba ? L'endroit qui a voulu me tuer ?


Et tu prends une petite pause dans ton discours. Tu ne l'a pas préparé, ça s'entend. Mais tu dis tout ce qui te passe par la tête. Tu avais oublié que la politique, ça ne t'avait vraiment pas manqué, finalement. Alors même si tout ce que tu pouvais avoir dit était potentiellement convaincant, il fallait s'assurer que tout le monde comprendrait bien ton message. Utiliser ton don? Oui. Il le fallait.

Je ne suis pas la pour me proclamer au dessus de vous. Je suis la pour éviter que Yubaba devienne les Landes. Et si vous ne voulez pas NOUS suivre, NOUS les exilés, alors la cité tombera une fois de plus. Et cette fois, vous ne resterez pas dans vos habitations confortables.





Thème d'Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
des Landes de Calcifer
avatar

Messages : 470
Age : 19

Âge physique : À peu près 25-27, dans ces eaux là.
Âge mental : ... 30 ans. Ouais. T'AS UN PROBLÈME AVEC LES VIEUX ?
Groupe : Ex-Yubabien, Landes powa.
Dons : - Aimant
- Chant de la sirène
Chronologie : Timeline.

MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Lun 14 Avr - 19:38



Révolution
Parce que ça devait arriver un jour.


Rusl a été très occupé ces derniers temps. Il est souvent resté chez lui à faire de son mieux pour contrôler son pouvoir, le problème numéro un qui l'empêche d'exercer son métier. Les résultats n'ont pas été très concluant, il a juste réussi à arrêter de faire voler des outils partout. Comme il avait fait les courses la semaine dernière, il avait eu de quoi manger. En bref, il n'avait aucune raison de sortir de chez lui récemment. Surtout avec la fête des Ombres et des Lumières que Rusl n'a jamais aimé. Pourtant, aujourd'hui, il y a beaucoup de bruit dehors. Le jeune homme avance vers la fenêtre pour observer ce qui se passe. Il est choqué par le spectacle auquel il assiste.

De partout, des gens hurlent. Leur visages n'expriment que de la haine. Dans la foule, des voisins, des amis, des personnes qu'il croise chaque jour. Que diable est-il arrivé pour qu'une telle manifestation ai lieu ? On dirait une sorte de révolte. C'est la première fois que le jeune homme assiste à ce genre d'événement, mais il sait très bien que ce n'est jamais drôle. Parmi la foule en délire, on remarque Erwin prononçant un discours, comme à l'époque. Il est pas mort lui, normalement ? Rusl trouve son petit récit vraiment ridicule, même si il n'a pas tort. C'est pour ça que le mécano n'aime pas la politique. Il faut toujours qu'il y ai des problèmes.

La fille du cirque se fait elle aussi remarquer, ce qui entraîne un nouveau bla bla du rouquin. Encore aujourd'hui Rusl n'a rien compris à l'histoire de la famille Trafalgar et les Oginos, mais il y a quelque chose qu'il retient du discours. Les Landes sont sous l'emprise d'Isaac ? Scrap est en danger ! Mais Rusl ne peut rien faire pour elle, envisager un voyage dans ces conditions est impossible. Non, le jeune homme ne veux pas participer à cette révolution, c'est trop dangereux. Mais les derniers mots d'Erwin l'intrigue. La cité va être détruite si on ne le suit pas. En gros, il nous demande d'arrêter de moutonner la reine pour le moutonner. Cette affaire est vraiment compliquée.

Timidement, Rusl ouvre sa porte et la referme délicatement. La foule est juste devant lui, mais évidemment personne ne fait attention à lui. Il bouscule la marchande et entre dans le bain. On verra bien où ça le mène.



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Sam 19 Avr - 13:15


Décadence



Envolée la douceur des Landes. Envolée la douceur du foyer. Envolée la douceur du Soleil Sucré. Envolée la vie sans danger.
Tout m'a été enlevé. Enlevé par ces esprits aidés des exilés. J'ai toujours eu de la compassion pour ces reclus, mais maintenant je pense ne jamais leur pardonner. Les Landes de Calcifer sont tombées. Le Quartier Commerçant a été le premier visé, je remercie mes amis de m'avoir prévenu dès que les violets ont franchi les frontières, je n'aurais pas pu m'enfuir à temps sans eux et je serais sûrement morte à l'heure qu'il est.
J'ai averti Othis, mon voisin commerçant et à peu près petit ami. On a fui, en emportant le strict minimum. J'ai peur de ce qu'est devenue ma boutique, ma belle et douce boutique...
On a rejoint la Vallée du Vent en chatbus mais les exilés étaient déjà aux frontières. Gervita abritait déjà des réfugiés mais il est trop près des frontières, il va devoir fuir lui aussi. Virginie est introuvable. Heisenberg fait ce qu'il peut. Aspirine était en trop mauvais état. On a donc dormi quelques jours chez Khaleesi. Mais elle aussi est trop proche des frontières. On a donc fuit la Vallée pour rejoindre la Cité. On s'est tenu au courant des événements. Isaac au pouvoir. Ayame assassinée. Les Trafalgar chassés. Mais on pensait pas arriver dans un tel endroit. Cette ville qui n'est plus que ruines et violence.
On arrive au centre ville, une foule s'amasse sur la place. En son centre un mort. Ou plutôt un soit-disant mort. Erwin a pourtant l'air en forme et tente de mettre la foule dans sa poche. Un exilé désormais. Je sens la rage bouillonner au fond de moi. Cet homme que j'avais apprécié, avec qui j'avais fait des gâteaux, que j'avais pleuré à l'annonce de sa "mort".
Une porte s'ouvre à ma droite. Rusl y apparaît, pâle reflet de lui même. Il observe, et s'élance dans la foule.
Je prends la main d'Othis et nous repartons. La Cité n'a plus rien à nous offrir.
Mais où aller maintenant ?
Une silhouette ailée nous survole.
Hermès.

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Dim 20 Avr - 8:39


Décadence

.....................................................................................
" Une guerre est juste quand elle est nécessaire. "
.....................................................................................


Roar il venait d'arriver en ville. Après avoir parcouru de longues distances pour découvrir le paysage il avait eu besoin de revenir à la base de ses aventures et de se poser le temps de repartir à nouveau. Mais quand Roar était arrivé à yubaba il n'y avait personne pour l'accueillir, les rues étaient désertes. C'est avec un certaine appréhension qu'il continuait d'avancer dans les rues de la ville, et ce n'est que progressivement qu'il ne prit conscience de ce qu'il se passait. Au fur et à mesure qu'il avançait il croisait de plus en plus de personnes, certains couraient dans tous les sens, d'autres étaient là, assis par terre, pleurant quelque chose que Roar ignorait encore. Personne ne faisait vraiment attention à lui car il était sous forme de chat. Ce n'est qu'arrivé près du centre-ville qu'il vit les gens affluer, et c'est après avoir faillis se faire écraser la queue à maintes reprises qu'il décida de se retransforma en humain. Devant lui une foule immense s'était accumulée, quelque chose se passait.
Il se glissa entre les passants et constata qu'ils étaient tous attroupés devant deux jeunes personnes qui semblaient faire un petit spitch et autours d'eux des décombres, à perte de vue.

Roar ne s'était jamais mêlé des affaires de ce royaume, ni de n'importe quel autre royaume d'ailleurs, mais d'après ce qu'il avait compris ce "Erwin" venait de faire pêter une partie de la ville dans l’intérêt de tout le monde semblait-il dire. Mais d'après ce que Roar s'entêtait à comprendre, ça profitait surtout à ce mec, Roar lui il avait toujours vu tout le monde heureux dans les rues et partout d'ailleurs, si ça ne posait de problème à personne avant alors pourquoi ça en poserait ? Qu'est-ce qui empêchait cette foule devant lui de le lyncher et de reprendre un vie normale le lendemain ?

Alors Roar parla, d'une voix faible et hésitante, mais il parla.
- Et à qui sa profitera tout ça finalement ? Tu comptes forcer une population à adhérer à tes idées avec une bombe ? Tu dis ne pas te proclamer au dessus de nous mais pourtant tu ne nous demande pas notre avis pour tout détruire que je sache.
 


Revenir en haut Aller en bas
des Landes de Calcifer
avatar

Messages : 283
Age : 27

Âge physique : 22
Âge mental : 25
Groupe : La route sous les pieds, Calcifer dans la tête...
Dons : - Extraction de créations sur papier
- Porte-Passerelle

MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Dim 20 Avr - 13:23

Décadence

Ruines, ruines, ruines, sable.
Ruines, ruines, ruines, flammes.

Ainsi cela "chantonnait" dans la tête.

Je n'avais jamais entendu parler d'une telle force chez les Exilés, des envies de révolte, de changements, bien entendu, mais la mise à sac de trois royaumes ...
J'ai dû quitter mon nid, mes p'tites habitudes, mes p'tits plaisirs par leur faute. C'est dommage, il me semblait en avoir croisé des amicaux... Cela me ferait tellement de mal de les croiser dans la foule assoiffée de vengeance et de destruction.
Muffin et moi-même nous étions lancés sur les routes de la fuite avant leur arrivée, prévenue par la Belle j'ai dû partir en urgence en emmenant le strict minimum, dommage pour le dessin mais ça me laisse les bras libres pour aider ceux qui en ont besoin ... Bien qu'on en ait besoin aussi, mais qui n'en a pas en ce moment ?
"Stop, arrête de penser ainsi idiot.", me dis-je avant de continuer la route.

Muffin nous amena dans la Vallée, j'y croisai quelques têtes amicales mais fatiguées. Gervita, donnant tout ce qu'il peut pour aider mais devant partir sous peu à son tour... Ils arrivent.
Je connais peu de choses sur Heisenberg, le mot "corrompu" est revenu souvent pour le décrire, mais je sais qu'il fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider ses concitoyens, faute de pouvoir sauver le pays ...
Passage chez Khaleesi, "compadre" de créations cela faisait un temps que l'on ne s'était pas vu et nous abusâmes de son hospitalité pour quelques jours avant de reprendre la route, faute d'être en sécurité : elle loge trop près de la frontière.
Prochaine étape : la Cité.
Arrivés sur la place, Muffin se figea un instant, une expression de colère et de doute apparu brièvement sur son visage. Je regardai dans la même direction et vis cet homme aux cheveux rouges, s'adressant à la foule de la Cité... Ce n'était pas le moment pour des explications.
Au moment où elle m'attrapait la main, je vis l'homme de feu baisser la tête en direction d'une petite chevelure noire, visiblement il parlait, pas assez fort pour que j'entende mais il parlait.

Et nous reprîmes la route.

codage par Palypsyla sur apple-spring




Othis' Theme :



Geronimo !
♥️
Vava by Aspi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
des Landes de Calcifer
avatar

Messages : 470
Age : 19

Âge physique : À peu près 25-27, dans ces eaux là.
Âge mental : ... 30 ans. Ouais. T'AS UN PROBLÈME AVEC LES VIEUX ?
Groupe : Ex-Yubabien, Landes powa.
Dons : - Aimant
- Chant de la sirène
Chronologie : Timeline.

MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    Mar 22 Avr - 22:42



Décadence
Peut-être un peu trop.


Rusl n'en peut plus. Tout ceci ne sert à rien, du moins, pour lui. Il y a bien trop de monde autour du mécano, il ne comprend plus rien du tout. La pression l'étouffe et Erwin commence à sérieusement l'énerver. En fait, toute cette situation l'énerve, ce qui est bien normal. Il ne veut plus entendre parler de révolution. Il ne veut plus entendre parler de Batilda. Il en a strictement rien à faire de la famille royale, merde. Tout ce qu'il veut faire, c'est s'en aller. Oublié les a priori d'il y a quelques minutes, un voyage est finalement envisageable.

Rusl est nul en géographie. Il ne connaît même pas la position de Yubaba par rapport aux autres pays. Mais comme il y a la mer pas loin, alors les terres doivent être à l'opposé. Il quitte la foule non sans mal et saisis au passage un morceau de tuyau qui pourrait servir éventuellement d'arme en cas de problème. En s'éloignant, il voit Muffin partir, main dans la main, avec un type qu'il ne connait pas. Une ombre passe dans le ciel. Ce crétin d'Hermès. Même lui il est là. Il rebaisse la tête et voit la pâtissière et son gugusse déjà loin. Il leur court après puis s'arrête à leur niveau, et se place pile devant Muffin.

" Attendez ! Laisser moi partir avec vous, je t'en prie Muffin. Ici l'ambiance est trop pesante et je dois m'en aller, et avec des visages connus c'est bien mieux. S'il te plaît ! "

Cela blesse son égo de devoir s'adresser ainsi à son ex-petite-amie et de lui montrer une partie si faible et implorante de lui même. Mais il la connait. Il est presque sûr qu'elle va accepter. Elle est trop gentille pour lui refuser ça... N'est-ce pas ? Par chance, Rusl ne s'était pas trompé et ils acceptent que le mécano les rejoignent. Il faut tout de même prier pour que l'ambiance ne soit pas électrique...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: { LIBRE } Décadence    

Revenir en haut Aller en bas
 

{ LIBRE } Décadence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement
» Libre antenne samedi 25 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre ville-