AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 There's something inside you ❛ Virginie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: There's something inside you ❛ Virginie.    Sam 2 Nov - 0:58

Un, deux. Un, deux. Houston vous me recevez ? Non parce qu'il faudrait dire à la régie cardiaque de s'calmer là.
Son coeur fait des bonds dans sa poitrine. C'est comme s'il avait des chevaux au galop dans l'estomac tellement c'est le remue-ménage là-dedans. C'est con. Trop con. Gervita on dirait qu'il a quinze ans et qu'il attend son premier rencard. C'est un peu près la même sensation. Il est heureux, inquiet, impatient, excité, attristé, nerveux et tout plein d'autres choses en même temps. Et si... Et si Virginie s'était perdue ? Si elle s'était trompée d'heure ? Merde, est-ce qu'il lui avait donné une heure en même temps ? Gervita sait plus. Gervita stresse. Il lève la tête, regarde le clocher. Si ça se trouve Meatan est en haut et le regarde. Il doit bien rigoler le piaf. Non, à cette heure-là, il doit être en train de distribuer le courrier ou un truc du style. Tout le monde est normalement au travail à cette heure-là. Ils seront tranquilles.
Vissant sa casquette sur sa tête, le fromager remet sa sacoche sur son épaule. Ce matin comme d'habitude, il a fait sa tournée, a déposé ses bouteilles de lait sur le palier des habitants de la vallée. Il en a gardé deux pour Virginie. Et un sac de cookies. Il espère que la recette de sa grand-mère sera à la hauteur de celle d'Ace mais sans plus. Gervita n'est pas fort en dessert. Mais en passant devant la fleuriste, il a pris un bouquet de chrysanthèmes de toutes les couleurs quand même. Les roses c'est has been.
Et si.. Et si Virginie elle était pas Virginie ? Sa Virginie, il entend. Celle qui est gracieuse, élégante, raffinée et malicieuse. Celle qui lui fait tourner la tête et qui met sa poitrine sans-dessus sans-dessous. Gervita ne sait pas pourquoi mais la première fois qu'il a vu cette demoiselle-là il a eu un vieux déclic. Cette nana avec sa peau couleur chocolat, elle lui a plu plus que toutes les autres. Ça doit être son sourire. Son rire peut-être. Y'a quelque chose d'innocent en elle. Quelque chose de naïf. Un truc qui lui rappelle ce qu'il n'est plus et ce qu'il veut être. Un truc indescriptible qui lui donne envie de la protéger et de la suivre partout mais qu'il peut pas avoir parce que c'est trop bien pour lui. Vous pigez ? Non ? Bon lui non plus. Bref, un truc formidable au point qu'il s'en ait bâti un mythe. Mais les mythes ça existe pas en vrai ? Suffit de voir comment elle écrit comme un sagouin. Non mais si ça se trouve, c'est comme les filles qui sont super classes en vrai et parlent en langage sms avec plein de smileys moches sur Facebook. Ouais, ouais, te fais pas de bile vieux, ça doit être ça.  
Les doigts tremblants, il porte à sa bouche sa cigarette mais un coup de vent l'emporte.

▬ Fais chier, bordel. Grogne-t-il avec son habituel langage fleuri tout en passant une main dans sa poche pour chercher son paquet.

Et si... Et si Virginie elle venait pas ? Non pire. Et si Virginie elle avait déjà quelqu'un dans sa vie ? Non pas possible. Gervita l'a assez stalkée pour être quasi sûr qu'elle n'a pas de copain. Du moins il croit. Maintenant qu'il y pense, il a un vieux doute. Pression.


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Dim 3 Nov - 20:14


    Virginie avait mis une robe.
    Une robe bleue, pas trop longue, pas trop courte, et légère comme l'été, d'une couleur qui tranchait sur la peau chocolat de la jeune femme. C'était un événement assez rare pour être remarqué, et d'ailleurs, elle l'était. Ses voisins, des gens qu'elle croisait tous les jours, des paysans, marchants, se retournaient sur son passage et leurs regards s'attardaient sur ses courbes pendant qu'elle traversait la vallée, décochant à tout va ses immenses sourires.
    Virginie ne le remarquait pas, ou faisait semblant de ne pas le remarquer, mais ces courbes n'étaient pas les mêmes que d'habitude, et les regards étaient plus surpris, choqués, qu'admiratifs. Il fallait le dire, elle avait choisi cette robe parce qu'elle était un peu élastique, et révélait le début d'une bosse au niveau du bidon. Et donc ? On pouvait tout simplement penser qu'elle avait très soudainement pris du poids. Et seulement au niveau du ventre.

    Elle ignorait donc tous ses regards pour aller à son rendez-vous avec Gervita. Ou plutôt, son rendez-vous avec deux bouteilles de lait. Après tout, le lait c'était bon pour les os, mais aussi pour la nutrition de la femme enceinte, comme disait son docteur/vétérinaire qu'elle n'avait jamais payé. Et là, elle allait en avoir grand besoin. Et puis en plus, le lait de Gervita, il était trop bon.

    Elle se perdit deux fois, dut demander le chemin de l'église (parce qu'elle n'y était jamais allée) à une femme qui contempla son ventre en fronçant les sourcils. Virginie était sereine, elle ne pouvait pas être en retard, puisqu'il n'y avait aucune heure pour le rendez-vous. Quand elle trouva l'église, elle vit Gervita qui attendait déjà, casquette sur la tête et un superbe bouquet de fleurs dans les mains. Il laissa échapper une superbe insulte, qui ravit Virginie. Après tout, elle n'avait jamais parlé à Gervita, et savoir qu'il jurait comme un humain normal la rassurait.

    Elle profita de ce moment pour s'avancer vers lui, la bouche pleine d'inepties, la tête pleine de vent et le ventre plein de bébés.

    Gervita !

    Elle avait crié ça assez fort pour que les autres gens présents se retournent, mais elle s'en fichait. Avec un immense sourire digne d'une pub pour dentifrice, elle se planta devant le fromager.

    Joli bouquet de fleurs. Tu l'as eu où ?

    Abrutie.

[*SOB* Je veux pas briser le mythe de Gervita;w;]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Mer 6 Nov - 22:49


Enfin ! Il entend une voix familière l'appeler, se retourner, voit Virginie, affiche un sourire crispé par la nervosité. Vazy, elle est encore un peu loin, s'il court très vite il peut toujours se défiler et la semer en hurlant qu'il a laissé un truc sur le feu comme excuse bidon. Non, non Gervita tu peux pas détaler toute ta vie. Sois un mec.
Mais Virginie elle est juste trop jolie quoi. Avec sa robe assortie à ses yeux couleur océan, ses dents toutes blanches et parfaitement alignées, son odeur de pomme et sa peau un peu cramoisie. Alors le Gervita il bredouille et rougit en se frottant la nuque, le regard fuyant.

▬ Bin euh de la fleuriste à côté, fin euh celui à côté du boulanger. 'Fin bref, ça va toi ? Euh ouais, on se tutoie hein ?

Il peut pas s'empêcher de regarder sa robe. Ça la met en valeur. D'ailleurs il a jamais remarqué mais elle a un petit ventre. Une bosse. C'est trop mignon. Comme un paquet de cookies qu'est pas passé et resté là. Ça fait un peu comme les bébés qu'ont des ventre tout ronds, tout chous. Mais les bébés Gervita aime pas trop ça.
Bon tu lui donnes tes fleurs ou pas ? Dis quelque chose d'intelligent au moins. Fais-lui un compliment.

▬ Euuuuh, j'aime beaucoup... ton ventre ?

Et là la petite voix dans la tête du fromager se ferait volontiers un headpalm si elle avait eu des mains.
Hors Jeu:
 


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 


Dernière édition par Gervita le Lun 11 Nov - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Sam 9 Nov - 20:23


    Virginie, elle avait jamais remarqué à quel point Gervita pouvait être nerveux. Genre je me frotte la nuque et je rougis et je bafouille et c'est vraiment trop mignon et aussi très rigolo. Et il tient son bouquet de fleurs trop jolies. Apparemment, c'est pas pour elle. Dommage, elle aimait bien les fleurs. Elle aurait juste à aller chez ce fleuriste qu'il avait indiqué. Remarque elle avait pas de vase chez elle. Elle pourrait mettre les fleurs dans la cloche qu'elle avait emprunté à Gervita sans bien savoir pourquoi. Comment ça elle était menteuse et cleptomane ?
    Maintenant Virginie était toute confuse. Parce qu'à la base, elle tutoyait Gervita, mais dans ses lettres, il la vouvoyait et maintenant il voulait à nouveau qu'ils se tutoient ? C'était difficile à suivre tout ça.

    Euh … ben … oui. Enfin comme tu veux.

    Le tutoiement venait tout seul de toutes façons. Virginie ne connaissait pas beaucoup d'autres choses. Il lui était arrivé de tutoyer ses professeurs, les rares jours où elle allait en cours.
    Au moins il aimait bien sa robe. C'était assez cool, vu qu'elle n'avait que ça à se mettre, ayant accidentellement jeté ses fringues de travail dans le feu. Et il aimait son ventre aussi. Virginie baissa les yeux et parut presque surprise avant de se rappeler d'où venait cette charmante bosse.

    Ah oui. Moi j'aime pas trop en fait. Et ça risque d'empirer en plus. J'ai hâte que ce soit fini. Le docteur a dit combien de temps ça prenait mais j'ai oublié.

    Elle parlait de ça de façon tout à fait naturelle. De toutes façons, le village entier allait bientôt être au courant, alors bon.

    Le problème c'est que j'ai tout le temps faim. Tu crois qu'il y a moyen que tes vaches fassent des heures sup ? Tu sais, le calcium, tout ça. C'est bon pour ce que j'ai, il parait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Lun 11 Nov - 15:38


Alerte rouge, alerte rouge, alerte rouge. J'ai dit une grosse connerie. Vraiment, on ne complimente pas les filles sur leur ventre bordel. Heureusement, Virginie ne le prend pas mal. Elle rebondit même dessus en lui parlant de son docteur, explique que ça va empirer. Gervita ne comprend pas ce qu'elle lui chante mais n'y prête pas trop attention. Il n'est pas trop en état de faire la connexion. Ce qui compte pour lui c'est qu'elle ne soit pas offusquée. Il se dit qu'il a bien de la chance que Virginie soit parfaite parce qu'il n'est pas sûr que d'autres filles aient aussi bien réagi. Même s'il trouve réellement le petit bidon de la belle chou.
Le fromager reprend un peu confiance. Elle lui dit qu'elle a tout le temps faim, lui parle de ses vaches. Les vaches ça va. C'est un bien un sujet sur lequel il est à l'aise. Il a toujours un sourire bête. Ce qu'elle a ? Qu'est-ce qu'elle a ?

▬ Chais pas trop, faudra leur demander gentiment. Mais deux bouteilles de lait par jour c'est déjà beaucoup non ? Après, ça dépend de ce que t'as. C'est pas trop grave j'espère. Enfin, en c'moment plus y'en une qui fait la gueule parce que sa cloche a disparu. J'ai dit à Heisenberk de m'la rendre mais il veut rien entendre ce con. Ouais va falloir lui rendre une visite à ce p'tit bâtard.

En s'entendant, Gervita s'aperçoit qu'il parle quand même comme un énorme pécore, ce qu'il ne fait d'ordinaire que lorsqu'il le fait exprès. Là bizarrement c'est tout naturel. Comme il n'est pas certain que la vie de ses bovidés intéresse la demoiselle, il enchaîne, essayant de se rattraper et sort de sa besace le torchon dans lequel il a emballé ses cookies qu'il tend à Virginie avec le bouquet de fleurs. C'est pas trop tôt.

▬ C'est pour toi. J'ai aussi ton lait mais c'est lourd alors j'te le donnerais toute à l'heure. Pas que tu sois pas forte hein mais voilà quoi. Il va pas surcharger Virginie non plus. Si c'est elle qui porte tout c'est trop la honte.
Perché sur ses cent quatre-vingt-douze centimètres, ses yeux se baladent par-dessus la jeune femme, sont fixés vers un point invisible au loin sur les pavés. Mais il s'arrête pas de parler parce que même deux-demis centièmes de silence lui font perdre le peu d'assurance qu'il a. Autant persévérer sur son élan :

▬ Spour m'excuser de, tu sais, t'avoir un peu suivie ces derniers temps. Ça fait un moment que j'veux qu'on s'parle mais j'ose pas parce que... Err.

Il s'arrête, tousse. Il est trop mauvais pour dire ce genre de choses et de toutes façons y'a pas de mots pour dire ce qu'il ressent pour Virginie. Les fleurs, le rendez-vous, les cookies, elle devrait réussir à faire le calcul. Du moins, il l'espère.
Il se sent vraiment trop nul. C'est sûr qu'elle voudra pas de lui.


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Lun 11 Nov - 18:07


    Pendant approximativement 0,00008 secondes, Virginie se sentit mal pour Heisenberg. Puis elle se rappela ensuite qu'il se fichait probablement qu'elle le blâme pour son crime. De toutes façons, il ne savait même pas que c'était elle, qui avait vol... emprunté la cloche. Virginie passait son temps à voler des choses, y comprit à l'inspecteur, dès qu'elle en avait l'occasion, pour les entasser chez elle à l'image d'un écureuil cleptomane et névrosé, et jusqu'ici, personne ne s'était plaint.

    Des cookies ! Et des fleurs ! C'était limite Noël, en avance. D'un coup, Virginie se retrouva les bras encombrés. Elle hésita à dévorer immédiatement les biscuits, vu qu'elle avait la dalle et une constante envie de chocolat, mais elle se dit que ce n'était pas très poli, et de toutes façons, elle ne saurait pas trop quoi faire de ses fleurs en attendant. Elle se sent bien, en compagnie de Gervita, Virginie. Il est gentil, il est grand, il est mignon avec ses joues rouges, et en plus il jure comme elle, et ça c'est cool. Alors tout à fait inconsciente de l'effet qu'un tel geste pourrait avoir sur Gervita, elle se hisse sur la pointe des pieds (dieu qu'il est grand ce garçon là), et lui plante un bisou sur la joue.

    Merci beaucoup Gervita ! Pour les cookies. Tu sais quoi, j'adore les cookies, surtout au chocolat. Les fleurs aussi, elles sont très belles. Ne t'inquiète pas pour le lait, je vais en trouver ailleurs si j'ai besoin de plus que ça.

    Elle était aussi un peu vexée qu'il insiste pour porter ses bouteilles, après tout elle était assez forte pour le faire elle même. Mais elle risquait probablement de faire tomber une des nombreuses choses qu'elle portait, donc elle abandonna l'idée de protester.
    Gervita essaya ensuite de justifier on ne sait quoi, avec maladresse. Le regard de Virginie passa des fleurs aux cookies, puis des cookies au regard fuyant de Gervita, comme si des connections se faisaient entre ses neurones. Mais en fait non.

    Oui, moi aussi ça fait longtemps que je voulais te parler, mais tu partais dès que j'arrivais. J'ai cru que c'était à cause de moi ou quelque chose comme ça. Mais bon, j'avais raison d'insister, tu es plutôt cool en fait.

    Elle lance un sourire éclatant à son interlocuteur, yeux brillants, rejette ses cheveux, tout le bordel. Encore une fois avec toute l'innocence de la stupidité. Puis il lui vient une idée.

    D'ailleurs ! Gervita, c'est pas ton vrai nom, si ? T'as un prénom en vrai ? Non parce que je suis nulle pour trouver des noms, et il me faut des idées, pour le nommer, lui.

    Petit coup de tête en direction de son ventre. Depuis quelques temps, Virginie fait des listes de possibles noms pour le gamin, parce qu'elle en a marre de s'en référer par des surnoms douteux. Et c'est un fait, elle est nulle pour ce genre de trucs. Les meilleurs noms qu'elle aie trouvé, c'est Burito ou bien José Maria del Castillo Cabeza de las Puertos.
    Virginie l'ignorait, toute à son imbécillité heureuse, mais la conversation n'allait probablement pas dans le sens que l'aurait voulu Gervita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Sam 23 Nov - 0:26

Bouche bée la clope lui tombe de la bouche.

Un, deux. Un, deux. Merde on a complètement perdu le contact. Ça répond plus.
Elle l'a cassé.
On fait quoi ?
Rien. On attend.

Attendre c'est un peu ce qu'a fait Gervita toute sa vie. Du moins il le pense. Attendre le métro, attendre que sa copine rentre, attendre qu'elle le demande en mariage, attendre dans le hall du tribunal de grande instance, sur les bancs de la clinique, sur le canapé, devant le restaurant, sur le trottoir, dans un appart vide avec une part pizza à moitié mangée. Attendre ouais. Et il a loupé le métro, le rendez-vous, la cérémonie, son ménage, les concours, l'audition, pas mal de choses. Attendre ne paye pas.
Son sourire se décompose au ralenti. Son coeur rate un battement. Il hoquette sous le coup de la stupeur, yeux grands écarquillés. Puis Gervita la regarde d'un air dépité, misérable, trop penaud pour pouvoir cacher sa déception.
Dans le fond, Meantan et Absinthe avaient sûrement raison. Il aurait du s'y prendre plus tôt. C'est sans doute sa faute s'il a loupé le coche. C'était sûr qu'une fille comme Virginie, il fallait pas s'attendre à l'avoir comme ça. Il arrive même plus à penser tellement ça le blase. Machinalement, il marmonne :

▬ Isidore. Gervita n'a même pas envie de donner son vrai premier prénom. Son regard est aussi mort que celui de Virginie est vivant. Des yeux de macchabée congelé. C'est de loin le vent le plus mémorable de sa vie. Tellement qu'il arrive même pas à réaliser ce qu'il se passe. C'est sans doute un cauchemar qu'il se dit mais il n'est pas sûr d'être assez inventif pour pouvoir rêver d'un pareil fiasco.
C'est pas un bol de riz qu'est mal passé le bidon de Virginie mais un bébé. Comprend pas. Pourquoi elle lui annonce comme ça ? Pourquoi elle a dit oui au rendez-vous ? C'est un truc de fille d'envoyer bouler les braves gars comme Gervita. Mais non ça sonne faux comme justification. Virginie elle doit être comme ça. Trop gentille pour lui dire directement. Mais la vérité lui fait mal comme un coup de pied dans les dents. Son coeur est si serré qu'il n'y a même pas assez de place pour être en colère. Pas la force. Pas l'envie. Pas encore.
C'est pas le fait que Virginie soit prise qui les lui brise. C'est le fait qu'elle soit enceinte. Y'a un vieux traumatisme enfoui qui ressurgit. Être face à une femme qui porte un gosse en elle le met mal à l'aise. Maintenant quand il croise son visage, c'est comme s'il voyait le visage de son ex. C'est comme si la place publique s'efface, les pavés s'enfoncent, sont remplacées par la moquette. Les gens disparaissent, sont transformés en papier peint et le soleil timide devient une lampe halogène. L'air frais prend une odeur de bougie parfumée à la vanille et le chahut vivant de la ville s'éteint. « Gérard, je suis enceinte. Pas de toi. » lui a-t-elle dit ce jour-là dans leur appartement parisien.

▬ Scuse-moi. Articule-t-il, pâle comme s'il venait de voir un fantôme. Il secoue la tête, veut courir, mais ses jambes sont comme du coton. Il s'assoit sur un banc, s'efforçant de ne pas la regarder. C'est froid.
C'est pas grave s'il s'est pris un râteau, c'est pas si grave que ça si Virginie ne sera pas à lui. Des filles qui lui briseront ses rêves, il est pas dupe, il y en aura toujours. Ce qui est grave c'est de se retrouver prisonnier d'un vieux souvenir devant la Virginie qu'a rien demandé, qui pouvait pas savoir. C'est nul. Il se sent super super couillon. Et vulnérable. Il pensait s'en être débarrassé de ce démon-là.
Inspire. Expire. Zen. La Terre continue à tourner, le soleil est encore là, les gens respirent, ton coeur bat et Virginie te regarde. C'est pas la fin. La vie continue. Mais tandis qu'il se calme, le faciès de Gervita est devenu lisse, sans expression, indifférent. Journée pourrie. Le genre de journée où tu perds foi en l'humanité entière pour des raisons qui n'appartiennent qu'à toi.
Le fromager regarde enfin la demoiselle et lâche :

▬ Félicitations. Ça explique pour le lait. Un bébé c'est supposé être une bonne nouvelle après tout. Même si ce n'est pas pour tout le monde.

Et maintenant il fait quoi ? Il attend. Que Virginie reprenne.
Hors Jeu:
 


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 


Dernière édition par Gervita le Mer 27 Nov - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Sam 23 Nov - 16:11


    Ah, comme c'est beau, d'être aussi inconsciente.
    Virginie se tenait là, toujours tous sourires, complètement imperméable au fait que Gervita était en train de se déliter de l'intérieur. Trop occupée à penser à elle, elle, elle, pour voir que certaines connections dans le cerveau du fromager avaient disjoncté. Trop stupide pour faire le lien entre les cookies, le lait, les fleurs, les joues rouges. La seule chose qui l’intéressait était de trouver un stupide nom à son stupide fœtus qui grandirait pour devenir un stupide gamin.
    Et là, elle entend le prénom, et son sourire s'élargit encore. Isidore.

    Haha. C'est moche, mais j'adore.

    Le plus triste, c'est qu'elle disait ça sans aucune méchanceté possible. Elle adorait sincèrement ce prénom bizarre, un peu vieillot, et qu'elle trouvait résolument charmant en dépit de sa laideur. Et elle trouvait que ça allait bien à Gervita. Non pas qu'il soit moche, hein, loin de là.
    En tout cas c'était mieux que Carlos-junior. Définitivement mieux. Si Virginie avait un stylo, elle écrirait le prénom sur sa main pour ne pas oublier, mais les robes, c'est nul, ça a pas de poches.

    Tu veux que je t'appelle comme ça ? Isidore ? Ou tu préfères Gervita ? C'est quoi comme nationalité Isidore ? Ça s'écrit avec combien de i ? Tu-

    La fin de la phrase de Virginie se perdit dans le vent quand elle s'aperçut que Gervita s'était assis sur un banc avec l'expression de quelqu'un qui vient de perdre tout ce qu'il a en une fraction de seconde. Le regard mort, l'expression figée, les félicitations qui sonnent faux. C'était de la vraie, tangible tristesse et ça la heurta en plein dans l'estomac comme un coup.
    Pour une fois, Virginie la ferma. Puis elle se sentit très, très fatiguée, alors elle s'assit à côté de Gervita sans dire un mot.

    Elle avait très envie de dire quelque chose. Par exemple, qu'elle était désolée, ce qui était vrai, peut-être, un tout petit peu. Et puis le remercier pour les fleurs, une deuxième fois, et s'excuser encore, parce qu'elle savait très bien que quand on offrait des fleurs à une fille, c'était pas pour entendre après qu'elle était enceinte de trois mois. Et puis pour finir elle voulait lui dire qu'elle était fatiguée, tellement fatiguée, qu'elle détestait être enceinte, qu'elle détestait toutes ces responsabilités qui lui tombaient sur la figure d'un coup, qu'elle voulait rentrer chez elle, se rouler sous sa couette et hiberner pendant neuf mois.

    Mais comme elle n'avait jamais été très douée pour mettre des mots sur ce qu'elle pensait, elle se contenta de poser sa main sur le bras de Gervita, de serrer un tout petit peu.

    Merci. Pour la félicitation, et pour le lait aussi. Il paraît que c'est bon, pour le bébé, tout ça.

    Elle aurait aimé dire quelque chose de plus intelligent. Et le dire avec moins de désarroi dans sa voix.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Mer 27 Nov - 1:46


C'est quoi ce ton dans sa voix ? Se fait-il encore des films le Gervita ?

▬ Ouais. De rien. Son ton est devenu un peu froid. Ouais. C'est tout ce qu'il a à dire. Il sursaute, sent la main chaude de Virginie sur la sienne. Alors il ne rêve pas. Elle doit comprendre aussi quelque part. Du moins, c'est ce qu'il imagine. Il décide qu'elle comprend. Sans le dire. Dialogue d'autiste. C'est un peu con mais ce tout petit geste fait que la vie lui parait un peu moins pourrie. Elle a la peau douce comme il l'a toujours imaginé. Mais bon, c'est plus sa nymphe maintenant et c'est un peu triste quand même. Les nymphettes sont pas faites pour vivre longtemps de toutes façons. Ni pour être engrossées, aha. Il serre un peu aussi.
Bizarrement Gervita n'est plus timide, n'a plus peur. Il continue d'être mal à l'aise mais sa gaucherie s'est estompée. Il est redevenu le fromager un peu blasé qu'il est d'ordinaire. Enfin blasé mais un peu plus tristounet, un peu plus effacé que d'habitude biensûr. Enfin, au moins au lieu d'être un grand connard amoureux, il est un grand connard qui vient de se manger un râteau. Il a assez bon fond pour ne pas être en colère ou lui en vouloir. C'est le côté vieux de Gervita ça. La maturité qu'on dit. Ces choses arrivent.
Il pose sa sacoche et ses deux bouteilles de lait à côté de lui, cherche de sa main libre son paquet de clopes, le sort. De biais, il revoit la bouille de Virginie, se souvient brusquement que fumer devant une femme enceinte n'est pas très orthodoxe et cache son paquet dans sa poche avant de laisser retomber sa main dans le vide, honteux. Pour pas laisser un silence potentiellement gênant s'immiscer, il répond, naturellement :

▬ Isidore c'est d'origine grecque. Mais tu peux m'appeler Gervita aussi. C'est comme tu préfères. C'est un prénom parfait pour l'enfant bourgeois qu'il était. Tellement moche et vieillot que c'en était post-ironique. Et Virginie c'est latin. Ça vient de virgo, la vierge. C'est marrant de se dire ça alors qu'elle attend un gosse.
Attends mais il aura un père au moins ce gamin ? Si oui, il est où ? Il laisse sa femme rencontrer un autre mec ? Bin ouais, s'il a confiance pourquoi pas ? Mais il la trouve foutrement jeune pour devenir maman. Elle a quoi seize ans à tout péter ? C'est vraiment voulu ou bien ? Ça la fout mal. On peut avorter ou pas dans ce fichu bled ? Merde c'est nul de penser ça, c'est trop moche, c'est pas à lui de juger ou de décider. Mais y'a des cliniques au moins ici ? Non parce que le seul docteur du coin qu'il connaisse c'est Iule et elle s'occupe aussi des vaches alors bon. Et après elle pourra le garder dans son atelier ? C'est pas dangereux pour un gosse ? Elle se nourrit pas que de lait quand même. Les cookies c'est pas trop bourré de sucre pour une femme enceinte ? Il va pas avoir le diabète le môme après ? Il veut demander tout ça mais c'est pas trop ses affaires. Gervita c'est pas son daron, son gynéco ou son mari après tout. Faut pas qu'il fasse de boulettes. Toutefois il peut pas s'empêcher de s'en inquiéter un peu.

▬ Et toi Virginie c'est ton vrai nom ? Non parce que si c'est un pseudonyme, vu la situation c'est quand même super bien trouvé. Et quitte à se retrouver tous les deux comme deux pauvres couillons sur un banc, autant faire connaissance.


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Mer 27 Nov - 14:37


    Finalement, il était cool Gervita. Pas aussi coincé qu'elle l'aurait pensé même. Il était sympa, beau gosse, et il vendait du lait, bref, c'était un peu l'homme idéal. Même si son expression ressemblait à celle de quelqu'un qui s'est pris la main dans une portière de voiture. Virginie décida qu'à partir de ce jour, Gervita serait son ami. Parce que des amis, on en a jamais trop, pas vrai ? Elle avait complètement retrouvé le sourire, et décida de ne pas lâcher la main de Gervita, parce qu'elle était chaude et ferme comme un bon morceau de pain sortant juste du four.
    Elle inclina la tête pour le regarder d'un air pensif, avant de décider :

    Non, je vais continuer à t'appeler Gervita. Parce que si j'appelle le bébé Isidore après je risque de vous confondre.

    Oui, elle avait finalement décidé que c'était un bon prénom. Moche mais cool. Et on pouvait trouver plein de diminutifs rigolos, comme Izi ou Dodore. Virginie essaya d'en trouver d'autres, mais renonça au bout de quelques secondes parce que ça lui fatiguait le cerveau.
    Elle songea que tout serait beaucoup plus simple avec Internet. Il lui suffirait d'ouvrir google pour taper toutes les questions qui la démangeaient en permanence. « Prénoms marrants pour bébés », « à partir de combien de litres de lait mon enfant deviendra-t-il un super-héros ? », « les nouveaux-nés sont-ils fireproof ? », « combien de dents a un opossum ? ». Google ne la jugeait pas, contrairement aux gens à qui elle posait ce genre de questions. Après tout, c'est à ça qu'Internet servait : un regroupement de gens stupides venus poser les vraies questions que tout le monde se pose.

    Elle finit par décider que la politesse, c'était pour les faibles, et ouvrit le paquet de cookies. Elle avait tout le temps faim, alors pourquoi se priver ? Elle cassa le cookie en deux, et donna une moitié à Gervita. Enfin, la plus petite moitié, fallait pas déconner non plus. Dommage qu'ils n'aient pas de tasses, pour tremper les cookies dans le lait, parce que c'était trop bon. Elle croqua dans le biscuit au chocolat. C'était bon. Moins que ceux d'Ace, mais bons quand même. Une fois elle avait essayé de faire des cookies chez elle, et elle avait encore des traces de brûlures sur le plafond.

    Nope. Virginie, c'est mon nom de code. Parce que je suis un agent secret. Je te dirais bien mon vrai prénom, mais j'ai peur qu'on nous observe.

    Le plus dur, c'était de garder un visage sérieux tout en lançant de mensonge là. Aucune chance que Gervita ne gobe ça, mais c'était drôle. Avec un sourire serein, elle entama son troisième cookie (elle faisait descendre ces trucs là avec une rapidité folle).

    Mais toi Gervita, t'es vieux non ? T'es pas marié ? T'en voudrais pas, des enfants, un jour ?

    Boum, boum, avalanche de questions. Quand on est amis, on sait tous de l'autre. Par exemple, elle savait tout de l'obsession de Nath à propos des ventouses, et celle de Carlos et son fétichisme des chaussettes. Elle avait pensé à demander à Gervita quel était son dinosaure préféré, mais cette question viendrait plus tard, quand ils seraient plus proches.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Mar 17 Déc - 16:24

Tout ça devient de plus en plus bizarre. On se croirait dans une comédie romantique. Un truc américain gnangnan mais bon enfant. À propos d'enfant, elle compte vraiment appeler le sien Isidore ? Gervita se demande comment il doit le prendre. Est-ce un message caché, une plaisanterie ou trouve-t-elle tout simplement son prénom canon ? Qu'importe, il hoche la tête, prend la moitié de gâteau et la mange en écoutant Virginie qui maîtrise décidément l'art de parler la bouche pleine. C'est juste trop mignon parce que venant d'une autre nana ça aurait pu être immonde. Mais Virginie elle le fait avec un tel naturel que c'en est drôle et pas du tout répugnant. Alors il a encore un petit sourire quand elle lui dit être agent secret parce qu'il s'imagine une Virginie en tenue moulante, style Scarlett Johansson en Black Widow. Et avec son bide bien ça donne un effet comique.
Par contre, le « t'es vieux non ? » lui donne toute de suite moins envie de rire. Vieux lui ? Nan. C'est à peine s'il s'approche des trente-neuf ans. Ouais trente-neuf en décembre qu'il aura. Bientôt la quarantaine. C'est vrai qu'il est vieux par rapport à elle. Ceci dit, il fait des efforts pour pas que ça se voit. Il n'est pas si bon comédien qu'il le croit alors. Il doit avoir plus du double de son âge. Enfin, sûrement. Si ça se trouve, elle a soixante-dix balais la Virginie super espionne. Mais vu sa dégaine, il part du constat qu'elle doit à peine être majeure. Et encore. Bref, il faut bien une base à tout.

▬ Comment ça vieux ? S'insurge le fromager, un tantinet courroucé. Je suis pas SI VIEUX que ça. Souag souag yolo, je parle le d'jeuns moi aussi. C'est toi qu'est petite. Se sentant peu crédible, il change de sujet et plaisante en montrant sa main droite sans alliance. On y voit toutefois une vieille trace sur son annuaire mais tant pis : Nope, je suis libre comme l'air. Pas de femme, de fiancée ou de petite copine. Et pas de mômes non plus. Pourquoi c'est une proposition ?

Les mômes c'est pas son dada. Avec son ex il n'y a jamais pensé. Il avait sa carrière à l'université et elle aussi travaillait jour et nuit. Avant leur séparation le sujet ne lui avait même pas traversé l'esprit. Peut-être que si ça avait été le cas, les choses entre eux auraient été différentes. Peut-être qu'elle aurait eu une vraie raison de ne pas le quitter si le gosse avait grandi. Mais c'est faux. Il se rappelle très bien du coup de fil d'une amie lui disant que le môme dans le ventre de son ex était le sien et qu'elle voulait avorter. Rien que d'y repenser ça lui laisse un goût amer dans la bouche.  
S'il veut des gosses maintenant ? Ouais. Il y pense souvent même. Il déteste les enfants, surtout en bas âge mais se demande tous les jours ce que ça fait d'être papa, d'avoir son petit bout à soi. Ça doit être comme un chien mais en mieux non ? Il voudrait une fille. Bientôt ce sera trop tard. Ici les personnes trop âgées sont exilées. C'est une solution radicale au problème des retraites remarque. Seulement il est quasi certain de ne pas être capable de se remettre durablement en ménage avec quelqu'un. Alors forcément ça complique les choses. Et puis, il faudrait avant tout quelqu'un qui veuille de lui.
C'est mieux comme ça. S'il avait eu la gamine dont il rêvait, il serait pas parti à Skies Kingdom. S'il était pas parti, il aurait probablement été malheureux. On se console comme on peut. Au pire, le jour où il se trouvera trop seul, il prendra un chien. Mais même un chien, il a peur de trop s'y attacher. Le sien sur Terre lui manque toujours.

Rah, au diable les bonnes manières et les regrets ! Il pioche dans le paquet de Virginie, s'attaquant à un deuxième cookie. Lui les trouve meilleurs que ce qu'il avait imaginé et pourtant il n'est pas fan de sucreries.
Il regarde le ventre de son interlocutrice et se remet à s'interroger sur le devenir de ce môme.

▬ C'est prévu pour quand ? L'accouchement je veux dire. Désolé si c'est soudain comme question.
Hors Jeu:
 


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Lun 23 Déc - 12:57

    Virginie glousse, Virginie se met des miettes partout en mangeant, Virginie se sent comme une adolescente en pleine puberté. D'ailleurs, c'est ce qu'elle est. Une ado trop vite grandie à son premier vrai rendez-vous. Et Gervita, il la fait trop rire avec son air offusqué, quand elle le traite de vieux. Il a l'air tellement vexé. En vrai, il a pas une tête de vieux Gervita, juste un prénom de vieux. De toutes façons, dans ce monde là, tout le monde a l'air d'avoir vingt ans. C'est l'un des nombreux avantages de cette vie. Comme si tout le monde sortait d'une série américaine. Pas de rides, pas de dos courbé, pas de ventre flasque. Enfin, sauf pour elle, bientôt. C'est vraiment injuste.
    Quoi qu'il en soit, elle glousse. Et elle s'exclame.

    Gervita, enfin, swag et yolo, ça se dit plus !

    Mais oui, c'est tellement 2013. En quelle année on est déjà ? Peu importe.
    Quand il dit ça, on aurait dit le père de Virginie essayant de braver le gouffre des générations pour avoir l'air cool devant les jeunes. Définitivement, Gervita était vieux, et sacrément bien conservé.
    Elle plissa les yeux en souriant. La dernière question ressemblait presque à une provocation. Genre « vas-y. Demande moi en mariage si tu l'oses ».

    Tu sais, le mariage, ça a l'air bien, mais en même temps ça crée plein de problèmes. Déjà, tu dois choisir une seule personne, et après tu la garde. C'est trop gros, comme décision. Imagine tu te trompe, et tu dois te coltiner quelqu'un que t'aime pas ? Si on pouvait changer quand on veut, ou se marier à plusieurs personnes, ça réglerait le problème.

    Le mariage. Ça avait l'air tellement génial, le mariage, quand elle était petite. La robe, le gâteau, la lune de miel, tout ça. Les enfants, le compte en banque commun. Les responsabilités.
    Elle ne regrettait pas vraiment de ne plus grandir.
    Peut-être qu'elle se serait mariée, un jour. Bête comme elle était, elle aurait mal choisi.

    Elle effleure son ventre avec sa main qui ne tient pas de cookie. Isidore, il a même pas de papa. Ou alors, il en a trop. Peut-être que ça le dérangera pas. Nouveau coup de fatigue.
    Elle avale en entier un autre biscuit. Essaie d'ouvrir la bouteille de lait, s'y prend avec les dents, se fait mal. Finit par réussir, boit à même la bouteille. Elle en a un petit peu sur le menton, mais elle s'en fout. Elle va chercher un énième cookie au fond du sachet. Finalement, elle les trouve encore meilleurs que ceux d'Ace.
    Elle compta sur ses doigts, d'un air concentré.

    En fin d'année, je pense. L'accouchement je veux dire. C'est neuf mois c'est ça ? J'ai bien révisé.

    Elle soupire, longuement, et se recule pour s'adosser au banc.

    Tu crois qu'il sera intelligent ?

    Elle a encore du lait sur le menton. Ça fait moins crédible.



Moi dans ma tête, y aussi Pi • • •  
les cadeaux des gens:
 

*whispers* dragons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 272
Age : 23

Âge physique : 22 ans à tout péter.
Âge mental : (3)9 ans.
Groupe : PAYSANS DE LA VALLÉE DU VENT REPRÉSENTE.
Dons : Lactokynésie + Maquillage instantané.

MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    Lun 17 Fév - 16:35

Ah ouais ? Alors Yolo et Swag c'est DÉJÀ has been ? Bon sang... Plus le temps passe, plus Gervita se sent passé de mode. Il essaye de faire comme les jeunes, juré, il y passe du temps à l'étudier cette nouvelle génération. Mais tout va trop vite. Comme si le monde accélérait. Et lui, on dirait qu'il ralentit. Gervita c'est la K7 trop rayée et le reste autour de lui ce sont les nouveaux Blue-Rays en 3D. C'est dingue...
Il écoute ce que lui chante la Virginie sur le mariage et ne peut retenir un ricanement. Si seulement c'était si simple. Si on se trompe, on divorce c'est tout. Mais comment savoir si on s'est trompé ? Comment être sûr à 100% que la personne avec qui on a construit des années de vie c'est finalement pas la bonne ? Et quand bien même on est sûr, qui dit que la mauvaise personne elle peut pas devenir la bonne ? Et l'appartement, le compte commun, les meubles Ikéa et tout le charabia qu'on a monté ensemble, comment tu fais pour le démolir ? Enfin, ça c'est des questions d'adulte. Les nouveaux mariés ils y pensent pas à tout ça. Rarement du moins. C'est ce qui fait la magie de la chose. Croire qu'à la sortie de la mairie ce sera à la vie à la mort et qu'on vieillira toujours à deux.
Il hausse les épaules.

▬ C'est comme tout. Y'a du bon et du moins bon. Conclusion succinte.

Il regarde la Virginie, se demande bien qui sont ces personnes avec qui elle voudrait se marier. Lui ne se voit pas partager. Le fromager a toujours été jaloux.

▬ Alors ce sera pour Noël ! Appelle-le Jesus Isidore Junior ! S'exclame-t-il en se disant qu'il y a mieux comme cadeau qu'un bébé. Celui qui lui a fait ça n'a pas de quoi être très fier.

Il sort un mouchoir en papier de sa poche et le tend à la futur maman en pointant son menton, lui indiquant qu'elle s'est fichue du lait partout. Encore une fois, il trouve ça mignon mais au risque de paraître gnangnan, Gervita trouve beaucoup trop de choses mignonnes chez Virginie.

▬ Y'a pas de raison qu'il soit bête. Au pire il sera bête mais beau alors ça compense. De toutes façons y'a pas besoin d'être intelligent pour réussir dans la vie. Et puis avec tout le lait et les cookies il aura des os solides donc même s'il est stupide, il ira pas souvent à l'hôpital. Répond-il en plaisantant. Il se demande si la question était sérieuse mais bon.

En regardant le soleil haut dans le ciel, le fromager réalise que le temps passe. Automatiquement, il se fait la liste de tous les trucs qu'il a à faire aujourd'hui et réalise qu'il lui reste beaucoup de choses. Ce n'est pas que la compagnie de Virginie lui soit désagréable - même s'il aurait nettement préféré qu'elle vienne seule et non accompagnée d'un bébé en cours de fabrication -, mais il se souvient qu'il a oublié de sortir ses vaches. Les bêtes vont lui faire la tronche quand il rentrera. Et un bovin grognon ça fait du lait moins bon. De toutes façons, on dirait qu'ils ont presque fini tous les cookies. Enfin qu'elle a presque tout fini parce que c'est la demoiselle qui a un appétit d'ogre.
Il se lève, passe les mains sur son pantalon pour enlever les miettes et s'excuse :


▬ Faut qu'je file j'ai du taff ! Désolé je viens de me souvenir d'un truc urgent. Bon en tout cas ça m'a fait plaisir de te parler pour la première fois même si c'était bizarre. Tu passes me voir quand tu veux chez moi ok ? Tu veux que je te raccompagne ou tu te débrouilles ?
Hors Jeu:
 


Silence is of different kinds, and breathes different meanings Charlotte Brontë.
Les jolies choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesabyssales.tumblr.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: There's something inside you ❛ Virginie.    

Revenir en haut Aller en bas
 

There's something inside you ❛ Virginie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inside of Nabaztag/tag
» Drogué inside !
» Dégustation Taupenot Merme avec Virginie Taupenot
» Inside of Mir:ror
» [projet]Table futuriste (questions inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Grand manoir :: Village-