AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ▲ swag vs blond hair | Shylock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ▲ swag vs blond hair | Shylock    Sam 29 Juin - 4:37

» swag vs blond hair| Shylock

Il faisait soleil. Il faisait chaud. Une journée parfaite pour une balade parmi les fleurs de la clairière, les longues herbes qui fouettaient les genoux. La brise était douce, en contraste avec la chaleur de l'air ambiante. Au loin, le profit d'un arbre se découpait du décor, venant ajouter une touche spéciale à ce paysage fantaisiste. Allister pourrait même dire que cette journée, ce lieu et cette ambiance combinée formait un romantisme sans égal. Il était d'humeur aujourd'hui et un sourire faisait rayonner son visage habituellement renfermé. Non seulement la journée était magnifique, mais ce profil blond, assis sous ce fameux arbre, ne faisait qu'éveiller en lui des instincts primitifs qu'il avait gardé. Les blonds. Oh, les blonds. Il les idolâtrait. Il voulait les posséder. Lui, noir de jais, noir comme la nuit, il voulait se combiner avec ce blond, blond de blé, aussi lumineux que le soleil. Et ce jeune homme était si blond que ses cheveux en étaient presque blancs. Et il voulait le posséder. Le posséder comme tous les autres. Il voulait danser avec ses reflets et lui faire découvrir de nouvelles couleurs qu'il ne connaissait pas encore. Il le voulait.

Celui-ci lisait, absorbé dans sa lecture, une tasse de thé à la main. Notre psychanalyste en profita pour se rapprocher, comme un prédateur traquant sa proie, entraînant avec lui cette drôle d'ambiance qu'il pouvait créer. Plus il s'avançait, plus les cheveux du jeune homme semblaient briller, se détailler. Ils semblaient si doux qu'Allister du cacher ses mains dans les poches de son veston. Il devait reprendre le fil de ses pensées et de ses gestes et renfermer cette part bestiale qui tentait à tous les coups de prendre possession de son hôte. Il s'arrêta assez près, lui qui habituellement se tenait à une distance respectable, la curiosité le poussa à aller un peu plus près. Notre psychanalyste se pencha pour arriver à lire le titre du livre. Le Songe d'une nuit d'été. Il sourit, se redressant.

─ Du Shakespeare ?

Allister prit un air poli, professionnel. Il lui tendit la main pour se présenter.

─ Je me présente, Allister.

Oui, prend sa main, prend-la et dévoile-lui ton précieux passé. N'ai pas peur, cette ambiance est si douce que tu ne peux te méfier. Et puis, ce mec à lunettes ne semble pas menaçant, avec ce petit sourire et ces grands yeux qui t'observais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ▲ swag vs blond hair | Shylock    Sam 29 Juin - 21:38


    J'avais toujours trouvé quelque chose de particulier dans la manière dont Shakespeare arrangeait les mots, une manière de me réconforter quand je me sentais seul ; la façon dont il plaçait une phrase après l'autre, une figure de style par-dessus une métaphore subtile, la multiplication de ces ornements de syntaxe, cette surenchère, donnait l'impression d'avancer dans une magnifique galerie de bibelots interminables et marcher dans ce musée de la langue aidait à supprimer le sentiment d'isolement. C'étaient des pièces pleines, remplies, dans lesquelles il fallait simplement mettre les mains pour ressortir un peu plus riche et c'était le genre de comportement avide qui me définissait. C'étaient des livres qui donnaient toujours plus et le calme de la clairière ajoutait au charme de ces comédie ; le chaos de la nature se mêlait, enrichissait le désordre de l'histoire. Je n'avais pas besoin de quoi que soit de plus.
    Je me contentais de lire.  
    Je n'étais vraiment quelqu'un de bien coiffé, d'appliqué, de soigné, d'entretenu, mais au moins j'étais un lecteur ; je compensais la légèreté de mon être avec la lourdeur des connaissances, et la perfidie de mon métier avec le masque de l'érudit. Peut-être aussi que je m'ennuyais de toujours faire la même chose, acheter pour vendre et vendre pour acheter, alternativement.
    Quand elles ont besoin d’emprunter,
    Nous leur prêtons ce qu’elles désirent,
    Et nous ne demandons rien pour intérêt ;

    c'est ce que disaient les personnages de Shakespeare et j'étais devenu l'un d'eux ; mais force était de constater que c'était toujours seul et loin de l'agitation du marché que je pouvais être moi-même, loin des évidences se trouvaient souvent les vérités les moins aisées à appréhender.
    Je détestais, ça j'en étais certain, ce qui ne relevait pas du mensonge – du bibelot étincelant facile à casser, et, tournant une autre page, buvant une autre gorgée de thé, je songeais dans cet été lumineux que je n'existerais pas vraiment sans mes clients, sans une personne à qui mentir, pour passer le temps, puisqu'évidemment – je n'intéressais personne.


    Il s'était rapproché extrêmement doucement de moi
    Une présence subtile ; je n'avais pas levé mon regard du papier, mais les pas, l'atmosphère, le changement était indéniable et plutôt agréable – intéressante, certainement. La plupart des gens traînaient avec eux la lourdeur de leurs vêtements, la gravité de leurs souvenirs et la tristesse de leurs journées. Je ne m'excluais pas de cet ensemble ordinaire ; assis sur mon manteau, penché sur ma littérature, les yeux fatigués et la vie derrière moi, je ne devais pas être une vision réjouissante.
    Encore un autre imbécile occupé à perdre sa jeunesse dans du vide ; enfin, il se décida à parler.
    Quelle remarque passionnée pour quelqu'un qui avait déjà épié la couverture.


      - En effet.



    Il avait l'air sincèrement curieux ; et cette impression ne pouvait pas seulement venir des élégantes lunettes posées sur son nez. Allister. Un nom qu'il avait lui-même choisi.
    Un nom qui inspirait immédiatement la confiance ; je serrais sa main, posant ma vieille édition sur le sol, sans précaution. Je connaissais l'ouvrage par cœur, de toute façon. Allister par contre, était quelqu'un d'entièrement nouveau.


      - Shylock. Enchanté.



    Et soulagé aussi, peut-être, de ne plus être seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ▲ swag vs blond hair | Shylock    Lun 1 Juil - 22:28

» swag vs blond hair| Shylock

Il lui prit la main.
Tout devint noir. Tout n'était que noir. Puis soudain.
Une faible lumière. Le psychanalyste pouvait enfin respirer et s'avancer. Cueillir les souvenirs qui n'étaient pas les siens. Il savait d'avance que ce qu'il allait voir n'était pas heureux. Le passé qu'il allait découvrir allait être aussi sombre que la noirceur à laquelle il avait été confronté. Il se retrouva dans une pièce aux murs blancs, crades, froids. Lit et table de chevet constituaient la seule décoration de la chambre. Il sentit un frisson lui parcourir l'échine; il détestait cette ambiance. Il reconnu immédiatement l'endroit où il se trouvait par la seule odeur de l'air. Il était dans un hôpital et un jeune enfant blond était étendu dans le lit. On lui administrait de l'oxygène par des tubes. Il s'avança vers le lit et prit le dossier pour le lire. Insuffisances cardiaque et respiratoire. Quelqu'un entra dans la pièce, un médecin en chemise blanche qui vint s'assurer de son état. Ce qui surprenait le plus notre psychanalyste, c'était que le jeune garçon était affreusement seul. Petit et frêle dans un lit trop grand pour lui. Puis la vision s'embrouilla et il se retrouva à nouveau dans une chambre. Cette fois-ci, c'était une dame qui était étendue dans un lit, immobile. Il crut un instant qu'elle était morte, avant de voir entrer le même garçon, mais plusieurs années plus tard. Curieux, Allister s'approcha des deux individus et observa la scène de plus près. Il avait débranché les machines qui tenaient ce corps en vie, ce corps qui n'abritait qu'une âme. Notre psychanalyste sourit, il sourit en voyant la dame agiter des paupières, il sourit en voyant le jeune homme ne faire comme s'il ne comprenait pas.

Il y eu d'autres souvenirs qui traversèrent rapidement son esprit, qui s'imprégnèrent dans sa mémoire et qui le laisserait un peu plus différent qu'avant. Shylock. La voix du jeune homme le sortit de sa torpeur et il lui adressa un sourire poli en relâchant sa main. Il ne s'était écoulé que quelques secondes entre ses visions et la réalité. Il remonta ses lunettes discrètement, chassant les dernières émotions de ses visions. Il reprit cet air professionnel qui lui était propre, ce visage presque sérieux, éclairé d'un faible sourire. Cette douce ambiance qu'il avait créé semblait fonctionner à merveille, sans éveiller de soupçons. Il semblait inspirer confiance, mais en un clignement d'oeil, il pouvait vous faire croire le contraire. Mais il était fort intéressé par cette nouvelle rencontre et par cette chevelure lumineuse, qui cachait bien le contraire de son passé qu'Allister connaissait maintenant par cœur. De sa naissance jusqu'à aujourd'hui, il n'avait raté aucune miette. Il se permit de s'asseoir à côté de lui et de prendre son livre pour en observer la reliure.

─ Ce livre semble avoir bien des aventures en votre compagnie.

De la manière dont le jeune homme le maniait et le déposait sans ménagement, ce livre était d'une résistance à toute épreuve. Il le lui rendit après ses observations et prit un air absent, presque nostalgique, comme s'il se remémorait d'un amour perdu, d'une jeune femme partie au loin, abandonné.

─ Shakespeare est un auteur qui nous permet de comprendre ce qu'est réellement l'amour … Comme quoi l'amour ne se voit pas avec les yeux, mais avec l'âme …

Il soupira, un soupir à en déchirer les âmes. L'ambiance changea légèrement, encourageant à la compassion et aux contacts humains. Doucement, mais sûrement ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ▲ swag vs blond hair | Shylock    

Revenir en haut Aller en bas
 

▲ swag vs blond hair | Shylock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il est blond, il fait du skate..
» be sure to wear some flowers in your hair ♪
» Cameron J. Blake ▬ high high, i'm so high. high high up in the sky.
» [Xbox360] Colère Illimitée 2 "Back for the Swag" : inscriptions
» [Photoshop] Hair drawing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Forêts :: Clairière-