AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Supine - Tic Tac. Le temps passe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Supine - Tic Tac. Le temps passe.   Sam 18 Jan - 3:10

#SUPINE.
« Pourquoi parler pour ne rien dire ? » 




▬ Alors dis-moi, c'est quoi ton pseudo ?
C'est venu à toi comme une évidence. Supine, c'est maintenant comme ça que l'on te nomme.

▬ C'était quoi ton nom en vrai  ?
Tu as préféré oublié ce nom. Il est celui qui fait ce que tu es maintenant. Mais pour toi, Stephen Pelam, c'est du passé.

▬ Et ton âge ?
Si tu te souviens de la dernière fois qu'on t'as souhaité ton anniversaire dans élan de courage, tu as 23 ans.

▬ Tu as un anniversaire, qu'on oublie pas ?
Cette date, tu t'en contre fiche amplement. Le 9 Décembre n'est qu'un jour parmi tant d'autre.

▬ Ton royaume préféré ?
Tu ne peux pas le nier. Les terres éxilées t'attirent inconditionnellement.

▬ Ton métier ?
Quitte à te faire passer pour ce que tu es, au fond  de toi. Assassin, c'est ce qui te convient, et te plait le mieux. Pourquoi se priver ?

▬ Tu me racontes ton don ?
Corps insensible. Aucune sensation, que ce soit douleur ou douceur. Ils peuvent te frapper, tu ne sentiras qu'une force, une pression, pour te signaler que quelque chose t'as percuté. Ils peuvent t'embrasser, ce sera la même chose. Pas de douleur, pas d'apaisement.

▬ Et maintenant t'attends ton deuxième don
*rire*

Physique


▬ Tu connais ta taille peut-être ?
Tu mesure 1m79, te semble-t-il. C'est tellement superflus pour toi que tu as du mal à retenir cette information.

▬ Ton poids ?
Encore quelque chose que tu trouves de trop. Une information dont tu passes bien. Aux alentours des 60Kg.

▬ Tes yeux ils sont comment ?
Des yeux d'or. Tu n'as jamais chercher à comprendre pourquoi tu as des iris pareilles. Et comme tout le reste, ça ne t'intéresse pas.

▬ Ta couleur de cheveux ?
Tu as des cheveux d'ébène. Depuis toujours, et ça n'a jamais changé. Tu n'as jamais trouvé utile de changer leur couleur. Ca sert à quoi, d'ailleurs ?

▬ C'est quoi ton odeur ?
Une mélange en l'odeur de brulé, fumée, mais aussi d'alcool et parfois de sang. Tu n'y prêtes pas plus attention que ça. Comme pour tout le reste.

▬ Pourquoi on te reconnaît ?
Ce qui peut marquer les autres par rapport à ton apparence ? Pfeuh. Des cicatrices multiples. Un tatouage dans la nuque représentant deux infinis s’emmêlant. Ton regard et ton sourire malsain ?

▬ En fait t'es bizarre hein ?
*sourire*

Caractère


▬ Des qualités, t'en as ?
Avant tout, tu restes poli. C’est vrai, autant ne pas s’attirer les foudres des personnes qui pourraient te faire crever plus rapidement. Tu préfères de loin être presque hypocrite, mais les bonnes manières, c’est toujours utile.

Un calme exemplaire. C’est vrai après tout. Tu te fous de tout, alors à quoi bon s’énerver sur un truc qui parait révoltant ? On pourra dire ce que tu veux de toi, tu n’hausseras pas le ton, tu ne deviendras pas agressif, et  tu ne finiras pas par fondre en larmes.

Ponctuel. Tu sais à quel point ça t'énerve d'attendre quelqu'un qui est en retard. Tu connais tes envies sur la personne en question. Mais ces envies te sont réservées. Il est hors de question de tes envies puissent se faire une place dans l'esprit d'un autre. Alors tu es toujours là, en temps et en heure. Jamais en avance, jamais en retard.

Tu es aussi imaginatif, créatif, mais les raisons en font que ça n'a peut-être pas sa place ici. Tes idées fusent, tes envies, ta cruauté. C'est pour tout ça que tu arrives à imaginer des choses qui peuvent passer du coq à l'âne. Tu les plaints, tous autant qu'ils sont.

Une dernière chose, dont tu joues énormément. Tu es observateur. Tu remarques la moindre chose qui peut être intéressantes autours de toi. Cette qualité à eu le mérite de t'aider à te sortir de certaines situation dangereuses ou bien simplement chiante. Et en tant qu'observateur, tu ne parles pas beaucoup, ou du moins, pas pour ne rien dire.



▬ Des défauts, forcément ?
Tu es instable. Tu le sais, ce n’est pas pour rien que tu te bourrais de médicaments. Tu vas mal, tu vas bien. Tes sautes d’humeurs sont imprévisibles, et surtout insupportable. Ton instabilité, c’est ce qui te tue à petit feu. Mais tu ne fais rien pour aller contre ça, tu t’en fiche complètement. Tu en arrives même à avoir une double personnalité dans les moments les plus extrêmes. Du passif petit brun, au cruel et malsain connard. Ce qui arrive assez souvent.

C’est d’ailleurs pour ça qu’on te qualifie souvent de je m’en foutiste. Tu ne peux plus retourner à ta vie d'avant, et alors ? Le monde va mal, mais tu n’en as rien à foutre. Tu préfères laisser couler le monde comme il est, attendre patiemment sans t’intéresser à quoi que ce soit.

Passif, ça te va bien aussi. Tu attends que ça passe, patiemment, lentement. Tu observes seulement, sans te mouiller. Tu es spectateur du monde qui t’entoure, sans essayer de faire quoi que ce soit pour le changer. Après tout, à quoi bon ? Attendre passivement, c’est bien aussi.

Tu es cruel. A la limite du malsain. Dès que tu peux profiter de la souffrance de quelqu'un d'autre, tu ne te prives pas. Tu t'amuses même à la provoquer. Ton sourire dégueulasse et ignoble en est le signe avant coureur.

Et pour finir. Certainement la pire tare qui te tue aussi à petit feu. Drogué. C’est ce que tu es, au quotidien. Il est rare de te trouver avec aucune substance illicite dans le sang. Tu trouves que ça t’aide à laisser couler ta mort paisiblement.



▬ Quelque chose de caractéristique chez toi ?
La seule chose qui est vraiment caractéristique, et qui te résume à peut près bien. Instable. Voilà, ils savent tout sur toi.

▬ Tu vas bien dans ta tête ?
*crack*

Histoire


▬ Tes parents, c'était qui ?
Ta mère était une simple fonctionnaire dans un établissement dont tu ne t'es jamais intéressé. Et ton père était un artisan à son compte qui s'amusait à travailler au noir le plus souvent. Le bâtiment, ça rapport pas mal apparemment.

▬ Et ton meilleur pote ?
Il est évident de dire que tu n'en as pas eu. Ou du moins, tu ne t'en souviens pas. Comment quelqu'un pourrait avoir envie de devenir ami avec toi, et ton aura dégueulasse qui émane de ton être. Il faudrait être fou. Comme toi.

▬ Une personne qui t'est essentielle ?
Toi, et seulement toi. Tu n'es déjà pas capable de ralentir le phénomène qui t'entraîne, alors pas question de s'encombrer de quelqu'un, de s'attacher.

▬ Une anecdote importante de ta vie ?
Un simple résumé. Médicaments, clopes, alcool, et drogues. C'est ce qui regroupe un peu toute ta vie, tu ne portes pas d'importance particulière à un évènement ou a un autre. Depuis que tu as développé une santé psychique aussi foireuse, c'est ainsi. A moins que le fais d'avoir gueuler en classe collège pour ensuite casser le bras de ton voisin de table est quelque chose important ? Le début de la descente.

▬ Quand as-tu reçu la lettre du royaume ?
Tu rentrais de la Fac, et tu as simplement trouvé cette lettre dans la boite prévue à cet effet dans l'entrée de l'immeuble. La veille de ton anniversaire, alors que tout les voisins s'évertuaient à illuminer leur fenêtre avec des bougies.

▬ Comment as-tu réagi ?
Tu as purement et simplement explosé de rire. Il n'y avait pas d'autre réaction possible.

▬ Quel crime as-tu commis pour parvenir au royaume des cieux ?
Pour ce que tu as compris dans la lettre, tu devais simplement faire pleurer la fille de ta voisine. Quelque chose de facile en soit. Tellement simple, que tu es simplement aller chez eux, à pris son doudou et y a mis le feu. Et histoire que ce soit un peu plus satisfaisant, les flammes sur la peluche se sont étendue dans l'immeuble.

▬ Des regrets ?
Aucun. C'est bien une chose que tu ne connais pas. C'est le regret.

▬ Ton avis sur la politique actuelle ?
Tu ne t'y intéresses pas. Mais alors, pas du tout. Pour toi, toute forme d'autorité est comme une dictature imposée, camouflée le plus souvent.

▬ Comment comptes-tu utiliser ton don ?
Il ne s'utilise pas. Il est là, tout simplement en toi. Ou bien, il te servira simplement à bluffer les autres.

▬ C'est merveilleux ici n'est-ce pas ?
Ca pue la licorne arc-en-ciel !

IRL


▬ Ton pseudo c'est quoi hihihihi ?
Ev.

▬ T'es vieux toi ? (combien d'années sur le compteur ?)
Uhm, 20 ans depuis peu.

▬ Tu es arrivé comment ?
Je suis un revenant.

▬ Améliorer le forum c'est possible ? (il est parfait hein ?)
Bien vos chevilles ? Pas trop mal ? ♥

▬ Combien de lignes minimum sur ce forum ?
FREEEEEEDOM ! Uhm. No limit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Supine - Tic Tac. Le temps passe.   Sam 18 Jan - 10:45

Bonjour bonjour ♪

Tout me parait en ordre, alors je te valide ! Et un taré de plus dans la terre de noiraudes, un ! *paff*


N'oublie pas de réserver ton avatar, de faire ta fiche de lien et de bien t'amuser !  (03) 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Supine - Tic Tac. Le temps passe.   Sam 18 Jan - 11:00

Personnage trop étrange.
Mais surtout trop stylé.
Tu pues la badassitude D: Bienvenue ici en tout cas, amuse toi bien ici o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Supine - Tic Tac. Le temps passe.   Sam 18 Jan - 13:29

Merci pour cette validation rapide, et de l'accueil. Je vous aime encore plus. ♥
/Va préparer tout ce qu'il faut pour charcuter les gens/

Alzac, je pue, tant que ça ? *sourire* ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Supine - Tic Tac. Le temps passe.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Supine - Tic Tac. Le temps passe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le temps passe , les saisons changent ... ~ JINHYUN
» Le temps passe vite quand on s'amuse!
» Le temps passe et beaucoup de chose ont changés ...
» Sólveijg Yngvarrdóttir ∞ « Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface. »
» Sólveijg Yngvarrdóttir ∞ « Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: UNE NOUVELLE FANTAISIE :: Fiche abandonnées :: Fiches présentation-