AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Il se passe un truc, là ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Il se passe un truc, là ?!   Dim 29 Sep - 19:37


Il se passe un truc, là ?!
Les commerçants libres


C’était une journée calme, pourtant. Il ne s’était rien passé e particulier et même son boulot n’avait pas été si éprouvant que ça. Elle avait pris le temps d’envoyer quelques lettres à des gens qu’elle n’avait pas revu depuis la fermeture des frontières, et avait même pu prendre le temps de lire un peu, ce qu’elle n’avait pas fait depuis un moment.

Rien d’anormal. Rien d’étrange. Si ce n’était qu’elle n’avait croisé jusqu’à présent aucun de ces autos proclamés « marchands libres » avec qui elle travaillait en étroite collaboration. Elle n’était pas commerçante, après tout. Mais il fallait bien reconnaitre –même elle ne pouvait le nier- que le château ambulant était effectivement l’endroit rêvé pour toute cette petite magouille.

Après, en bonne mécanicienne qu’elle était, elle veillait simplement à ce que ces échanges en viennent à mal tourner et que cela porte préjudice au château. Alors elle veillait à ce que les choses se passent bien. En réalité, celle qui s’impliquait le plus dans cette histoire, c’était Raines, la gérante. Seulement voilà la pauvre rouquine qu’elle était avait une conscience professionnelle et elle ne pouvait simplement pas laisser le château sans surveillance.

C’est dans cette idée qu’elle s’était rendue, cette fois encore, dans la salle où étaient rangés les diverses marchandises. Seule dans la pièce, elle fit quelques pas en s’étirant.
Quelle journée ennuyeuse...Jusqu’ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il se passe un truc, là ?!   Sam 26 Oct - 22:44




Agir. L’inertie était en train de la rendre folle alors que sa famille refaisait des siennes. Simple rumeur. Puis peur bleue. Yol. Iule l’avait croisé. Cette dernière ne l’avait pas reconnue. La scène avait été plus qu’ubuesque. La sorcière de ses cauchemars, la responsable de son corps abimé, de sa fugue, de sa maturité fabriquée et subite. Elle n’avait pas changé d’un poil, ses grands et long cheveux noirs, tressés de manière traditionnelle, symbole de beauté du pays où elle venait. Soyeux, faisant tache sur cette épave humaine. Ivre. Elle était ivre. Iule avait failli partir en courant. Ivresse de Yol était toujours synonyme de coup dans sa tête, bien que cela date de plus de dix ans. Yol avait eu l’impression de se trouver une âme compatissante. Et Iule avait failli s’étrangler. Elle avait d’abord parlé de ses filles … Parce que je n’étais pas la seule ? Je n’étais pas la seule ?! Elle parla d’une plus âgée, vendue à bon prix à un couple des Landes de Calcifer. La seconde, elle n’avait pas pu la vendre et s’en débarrasser. Elle était avec un homme à ce moment-là, cela aurait fait mauvais genre et il l’aurait quitté sans un sous. C’était l’amour du moment, son idylle. Alors, cette seconde gamine, elle était partie seule depuis quelques jours. Dix ans, Yol Dix ans. 2786 jours très exactement, je les comptes, ces jours de libertés. Puis qu’elle avait rencontré le père de la gamine. Moqueries sur ce dernier. Elle lui avait appris l’existence de cette fille, lui qui était marié et avait une fille. Et Iule avait vu son monde s’écrouler sans crier gare. Elle était partie, Blanche, alors que Yol lui proposait de boire un coup. Elle se souvenait à peine ce qu’elle avait pu lui dire, elle qui avait tant cherché quoi dire à cette génitrice qui n’en portait que le nom. Si, elle avait peut-être dû dire « Non merci. » et « Passez une bonne journée. » C’est tout ce qui avait bien voulu sortir de sa bouche à ce moment. Elle était rentrée chez elle, s’était enfermée dans la pièce la plus exiguë sous les yeux effarés de sa logeuse et avait laissé les larmes couler.

Agir. Pour oublier ce qu’elle venait d’entendre. Mais cela serait bel et bien impossible. Comment oublier, effacer de sa mémoire un truc pareil. Agir, se sortir de l’inertie ambiante de la vallée. Puis elle s’était souvenue. Les rumeurs sur les commerçants libres, Hellhound avec qui elle avait correspondu un temps. Elle était alors sortie de la pièce en vacarme, la nuit était bien avancée. Elle avait fouillé ses papiers. Le château ambulant se trouvait dans les Landes, cela impliquait donc de sortir de la vallée et d’enfreindre la loi de deux pays. D’autant que ; passeuse régulière, elle était connue des gardes-frontières des deux pays qui n’hésiterait pas un instant sur son identité et sa nationalité. Mais cela incluait aussi qu’elle connaissait maintenant parfaitement les failles du système. Y aller. Cela lui attirerait des ennuis. Au point où elle en était, cela n’avait plus la moindre importance. Comme avec qui elle risquait de s’allier. Peu lui importait, elle voulait partir, s’éloigner, reprendre les voyages ; Peut-être retrouver Echo pour s’excuser de tout ce qu’elle avait pu dire et essayer de localiser cette demi-grande sœur. Etaient venue à son esprit de multiples questions. Quoi emporter ? Des marchandises ? Iule s’était trouvé sa besace de médecin, l’avait remplie d’herbes médicinales, de choses diverses et autres de nourriture. Le chat s’était pointé et elle l’avait ajouté dans le sac, malgré un miaulement mécontent. Elle allait en terrain hostile, elle avait besoin d’un allié. Profitant de la nuit, elle se rendit aux écuries, laissant au passage un mot évasif comme quoi elle revenait à sa logeuse, lui laissant trois mois de loyer d’avance. Elle avait sellé l’akhal téké, le plus rapide, le plus endurant et s’était élancée à travers le village, la prairie puis les bois. Rejoindre le château ambulant était devenu l’objectif. Elle savait le trouver, elle y avait déjà dormis plusieurs fois, Raines l’hébergeant de temps à autres.

Elle passa la frontière aux petits jours, profitant de cette heure creuse de la prise de relève entre les équipes de nuits et les équipes de jours, arpentant rapidement les landes en s’éloignant. Elle avait réussi, elle respira un grand coup, flattant l’encolure de Munin avant de reprendre la route au pas, laissant respirer le chat. Elle n’arriva que bien plus tard au château, le suivant un moment avant de lâcher sa monture et de tambouriner à la porte, haussant la voix


« Iule, je suis … J’ai envoyé une lettre à Hellhound pour …les plantes … J’dois venir aider pour les plantes … S’il vous plait … »


Revenir en haut Aller en bas
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 2563
Age : 22

Âge physique : Dix neuf ans
Âge mental : Bien plus...
Groupe : La nouvelle Cité Yubaba !
Dons : Immenses ailes ~
Séduction ♥
Chronologie : Chronos

MessageSujet: Re: Il se passe un truc, là ?!   Dim 27 Oct - 19:42

Il se passe un truc, là ?!
Feat Commerçants Libres
Voici venu le temps des revendications. Depuis trop longtemps les honnêtes gens luttent pour survivre aux choix des Grands ; depuis trop longtemps les terres sont isolées.
Les commerçants libres doivent s'établir quelque part, s'organiser et abattre les frontières.
Hellhound est la mieux placée, la mieux placée car dans le Château Ambulant.
Mes ailes me portent jusqu'à l'entrée mouvementée par les machines.
Mais qui voilà ?
Un sourire moqueur aux lèvres, je la hèle :

"Salut à toi Itinérante. Tu molestes les portes maintenant ? Je vais être jaloux."
codage par Junnie sur apple-spring






Compte principal de Loûn & Geoffroy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il se passe un truc, là ?!   Lun 18 Nov - 0:48


Il se passe un truc, là ?!
Les commerçants libres


Comment ne pas entendre ces sons venant de la porte, de là où elle était ? Et cette voix annonçant l’identité de la nouvelle venue. Bon sang, elle avait presque oublié toute cette histoire. Elle s’étira, lentement, et se dirigea vers la porte d’entrée, se demandant déjà comment cette rencontre allait se passer. Ce qui la surprise, lorsqu’elle ouvrit la grande porte de ferraille, ce fût de voir Hermès avec son invitée. Charmante surprise cependant, elle sourit à la vue de ces deux personnes.

« Bonjour Iule, Je suis Hellhound, ravie de pouvoir enfin mettre un visage sur ton nom. Entre je t’en prie. »

Elle s’écarta légèrement de l’entrée pour lui laisser la place de passer avant de se tourner vers Hermès et de lui adresser un sourire moqueur.

« Et tu es là, toi aussi ? Pourquoi ça ne m’étonne pas, au vu de la beauté de Iule ? Qu’est-ce qui t’amène, mon cher Hermès ? Je doute que cette fois tu sois là pour mes beaux yeux. »

Sans aucune politesse elle pénétra à nouveau dans le château à la suite de la jeune femme, laissant la porte grande ouverte derrière elle, comme une invitation à ce cher Hermès d’entrer. Lui n’avais pas besoin de longs discours pour savoir qu’il était le bienvenu ici, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il se passe un truc, là ?!   Sam 23 Nov - 0:45




Fixer la porte … Jamais une porte ne t’avais donné autant d’appréhension, en fait. Une porte fermée. Pour une itinérante, c’est un comble. Le monde n’a pas de porte. Le monde n’est pas cloisonné, ce serait une ineptie. Et puis soudain, il y a lui. Qu’est-ce que le mauvais ange fait ici. Il n’a rien à faire là, c’est son royaume qui a commencé. En plus, il est proche de la famille royale, s’il y a bien une personne à ne pas être importuné par cette mesures stupide, c’est lui, Hermès. Sa présence déclenche des tremblements à Iule. Pourtant il ne fait pas froid. Pourquoi trembler. Yol est loin aussi, ce n’est donc pas … « Peur ». Et puis, il y a cette boule de feu qui lui ronge l’estomac, ses poings qui se serrent … Et surtout … Et surtout. Des racines sortent du sol avant d’y replonger, suivant à la trace la masse fumante du château ambulant. Tu les remarques, tu sursautes. Non … Cette boule de feu a tendance à te donner un mauvais contrôle de ton premier pouvoir, celui de la nature. C’est en général un peu après que des arbres sortent du sol et s’impose. Et un arbre dans les prairies de Calcifer, ce ne serait pas normal, ce serait même le meilleur moyen de se faire repérer. Mais il est là … Et si c’est un espion, un mouchard, un agent double. Comme dans les romans d’espionnages, quand l’auteur cherche à introduire un élément de suspens. Un mouchard … C’est comme une mouche. Une mouche agaçante qui virevolte à droite à gauche. Tu le fusille du regard, grognant comme un animal. Comme Kalice quand elle sent quelque chose qui lui déplait. Kalice. Cela fait longtemps qu’elle ne l’a pas vu. Bientôt, Iule, Bientôt …. Bon de toute façon, même si tu fais pousser les arbres par dizaines, Hermès sera toujours plus rapide que toi et les évitera comme toutes les autres fois. Sans l’effet de surprise, ce sera inutile, si ce n’est que cela te fatiguera. Et ce n’est pas le moment.

La porte s’ouvre et tu te retournes brusquement, faisant face à celle qui t’accueille. Tu t’attendais à voir arriver l’homme femme … ou la femme homme, tu ne te souviens plus .Non, elle se présente, elle, c’est le chien de l’enfer, Hellhound. Un chien de l’enfer féminin, à l’épaisse chevelure rousse brillant de mille feux. Tu es toujours méfiante. Hellhound connait Hermès et ça, ça ne te rassure pas du tout … Et si c’est un piège destiné à t’attraper, toi la récalcitrante qui n’obéit qu’aux règles que tu juges justes et réfléchies. Ce sont des règles d’homme, pas universel et toujours vrai, de toute façon. Iule soupire. De toute façon, si elle est prise, elle sera probablement remise aux autorités de la vallée du vent. Et Heisenberg sera dans le coin. Et avec lui, il y a toujours moyen de négocier, cam à la clé. Alors qu’Hellhound t’invite à rentrer, tu jettes un regard à Munin, allant flatter son encolure, l’enserrer de tes bras avant de le dételer complétement, passant son filet et sa selle sur une épaule, les sacoches dont celle contenant le chat de l’autre. L’akhal Teke n’ira nulle part de toute façon. Il broutera, dormira, vaquera à ses occupations d’équidé basique mais ne prendra pas la fuite.

Ce n’est qu’à ce moment qu’Iule entre dans le château, déposant soigneusement son harnachement à côté de la porte, dans un coin, libérant ensuite le chat qui saute élégamment à terre, cavalant devant elle. Elle a cligné des yeux au « compliment de son hôte » mais reste toujours aussi méfiante devant Hermès, se tenant loin de lui.


« C’t’un mauvais … Qu’est ce qui prouve à nous … qu’il va s’occuper des plantes … nous aider et à l’enfant reine rouge il va aller tout raconter, s’pas ? Hein ? C’pour ça qu’t’es là, avoue. T’sais rien faire d’bon, t’es un voleur, un mauvais voleur, qui ne tire profit d’son larcin . Même pas bon pour l’éconémie »


Tu le défi du regard Iule avant de dévisager Hellhound

« Personne, ça intéresse ? Il n’y a qu’nous … Les humains … Décidément … Comme des moutons , ils sont . »

Revenir en haut Aller en bas
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 2563
Age : 22

Âge physique : Dix neuf ans
Âge mental : Bien plus...
Groupe : La nouvelle Cité Yubaba !
Dons : Immenses ailes ~
Séduction ♥
Chronologie : Chronos

MessageSujet: Re: Il se passe un truc, là ?!   Sam 23 Nov - 14:07

Il se passe un truc, là ?!
Feat Commerçants Libres
Réponse grognante : fidèle à elle même. Je ris doucement et lui tire la langue.
Puis la flamboyante Hellhound apparaît. Lui lançant un clin d’œil en réponse je m’engouffre dans la bouche béante du Château, à la suite de cette chère Iule.
Elle se tient loin de moi, je souris, moqueur.
Puis je lève les mains en signe de paix et ris de bon cœur à sa longue tirade accusatrice :

"Allons allons Iule, je suis là pour affaires, Batilda n'a rien à voir là-dedans."

Me tournant enfin vers Hellhound je m'incline gracieusement :

"Hellhound, je viens demander humblement le droit d'établir les Commerçants Libres dans ta demeure. Nous avons besoin d'un point de ralliement, nos actions son trop peu organisées et coordonnées."

codage par Junnie sur apple-spring






Compte principal de Loûn & Geoffroy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il se passe un truc, là ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il se passe un truc, là ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le truc le plus bizarre de ma vie
» mes mp3 ne passe pas
» La boite à truc
» Nom du compte et mot de passe pour Alerte e-mail Full
» un revenant passe un bonjour !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Château en pierre :: Château ambulant-