AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Jeu 29 Aoû - 9:55

❝pour une lueur d'humanité...

« Surtout restez près de moi. » dit-il vers Prudence avec un fin rictus aux lèvres. Lentement il prend le chemin de la sortie du souterrain, serrant contre lui la demoiselle et son étrange petite créature. L'orage ne cesse d'exploser au dessus de la terre des Noiraudes. Le ciel laisse apparaître sans interruption de nombreux éclats opaques issus de la multitude d'éclairs qui transpercent l'étendue grisâtre. La pluie est elle aussi pas en reste. Les gouttes sont imposantes, frappant avec vigueur l'immense parapluie du scientifique. Le regard fixé devant lui, Isaac ne montre aucune inquiétude, le faciet serein mais un brin pensif. Avec nonchalance il esquive les flaques qui s'évertuent à naître les unes après les autres sur le sol abîmé. A la moindre esquive il sert d'ailleurs Prudence contre lui, cherchant à lui éviter une quelconque éclaboussure dérangeante. Un pas après l'autre ils s'approchent de la destination tant attendue. C'est au bout d'une quinzaine de minutes que le laboratoire en piteux état est visible. Le territoire aux alentours est dans un état tout aussi inquiétant que le massif bâtiment de vie du scientifique ; comme si toute la souffrance et la cruauté de Skies Kingdom étaient rassemblées sur ses terres. « Bienvenue chez vous belle Prudence. » lance-t-il brusquement tandis qu'il ouvre la porte dans un grincement insupportable.

« Rassurez-vous, je ne vis pas dans cette partie du bâtiment. Nous avons encore un peu de marche à faire. » Effectivement l'odeur est nauséabonde et le couloir plus que lugubre. Le blondinet pose sa main sur le dos de Prudence avec douceur. Il laisse même son sourire grandir peu à peu, comme pour la rassurer. « J'espère que la déception n'est pas trop grande ? » ajoute-t-il avec un petit ricannement.

© Codes de Star. ★


Dernière édition par Isaac le Ven 30 Aoû - 15:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 586
Age : 98

Âge physique : Entre 16 et 19 Ans.
Âge mental : 35 Ans.
Groupe : Terre des Noiraudes.
Dons : Inversion des Flux & Croissance Capillaire

MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Jeu 29 Aoû - 10:13

Pour une lueur d'humanité. #Isaac&Castiel


Cette attention étrange me plaisait. Plus que bien. Je n'avais pas eu le loisir de me prendre une seule goutte d'eau sur moi, il avait toujours fait attention à ce qu'aucune ne m'atteigne. Pourquoi ? Je pensais qu'il serait devenu moins attentif à moi, une fois "dans sa poche". Mais non, il l'était toujours autant. Je commençais à me questionner sérieusement sur sa nature. « Bienvenue chez vous belle Prudence. » Chez moi, l'expression me toucha. C'est bien la première fois que je pourrais me sentir chez moi autre part que dehors.  « Rassurez-vous, je ne vis pas dans cette partie du bâtiment. Nous avons encore un peu de marche à faire. J'espère que la déception n'est pas trop grande ? » Il n'y en avait même pas une minime, à vrai dire.

« En réalité... Je n'ai jamais vraiment connu le confort, vous savez... Ça me convient tout à fait, il n'y a aucune déception.. » Je lui souris, la douleur de la blessure tout à fait disparue. C'était étrange, je ne me rappelais pas avoir bu de sa potion farfelue et encore moins avoir senti le changement. En une seconde elle n'était plus là. Peut-être valait-il mieux se poser le moins de questions possibles. Je fixai autour de moi, une fois à droite, une fois à gauche. Tout était miteux et poussiéreux. « Je préviens tout de suite... Je ne ferai pas office de femme de ménage. »


avatar© Memento Morri
Facteur Cheval ♥:
 
First account de Phèdre
Sisi la famille !:
 


Dernière édition par Prudence le Mer 25 Sep - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Jeu 29 Aoû - 17:59


Pour une lueur d'humanité




Castiel traçait des motifs abstraits dans l’épaisse couche de poussière qui recouvrait le sol autour de lui. Adossé au mur, les yeux fermés, il s’efforçait de lutter contre le sentiment d’oppression qui s’insinuait sournoisement en lui. La simple proximité du laboratoire suffisait à le mettre mal à l’aise, c’est pourquoi le jeune homme s’y aventurait rarement en l’absence d’Isaac. Il lui semblait que ce malaise avait toujours été présent, et pourtant, il avait bien vécu dans ce laboratoire à une époque…
Castiel resserra brusquement ses poings, expira lentement. Depuis quelques temps, il y avait quelque chose de louche. Dans son cerveau, son esprit, sa mémoire, à moins que ce ne soit son âme. Et Dieu qu’il détestait cette sensation d’effleurer un souvenir crucial sans parvenir à le rattraper réellement. C’était comme courir après des courants d’air, ou des fantômes. Des fantômes de son ancienne vie, qu’il n’était pas certain de vouloir vraiment rencontrer.
Mais Castiel refusait de se complaire dans sa douillette amnésie. Il en parlerait à Isaac. Isaac saurait le conseiller. Isaac trouvait toujours une solution à tout. Fort de cette conviction, Castiel s’autorisa un pâle sourire.

La porte s’ouvrit brusquement. Castiel se releva rapidement mais resta dans l’ombre du mur. Le grincement sonore avait couvert la voix d’Isaac, de sorte que le jeune homme n’avait pu saisir ses paroles, mais il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il était accompagné. Pourtant, il n’était pas dans les habitudes d’Isaac de faire visiter son laboratoire. A la connaissance de Castiel, seul Sweety et lui y avaient jamais été introduits par le savant en personne.

« Rassurez-vous, je ne vis pas dans cette partie du bâtiment. Nous avons encore un peu de marche à faire. J'espère que la déception n'est pas trop grande ? »

Il y avait dans la voix d’Isaac une douceur et une prévenance inhabituelle. Sans parler de sa main affectueusement posée dans le dos de celle que Castiel considérait déjà comme une intruse. Il profita de ce qu’aucun des deux ne l’aient encore aperçu pour détailler la jeune fille de la tête au pied. L’examen ne lui apprit pas grand-chose. Il était juste certain de ne l’avoir jamais rencontrée, pas plus que d’avoir entendu Isaac évoquer son existence. Depuis quand le savant ramenait-il de parfaites inconnues dans son antre ?

Castiel constata avec irritation que la fille, dont il ne connaissait rien pas même le nom, l’agaçait déjà, sans qu’il soit vraiment capable de dire pourquoi.Tout en elle l’horripilait : sa voix, sa minuscule silhouette, ses cheveux d’un blanc étrange, sa réponse -qui frôlait l’insolence à ses yeux. Histoire de couper court à ses états d’âme, il s’avança résolument vers les deux arrivants.

« Isaac… ». Il le salua d’un signe de tête empreint de beaucoup plus de déférence qu’il ne l’avait voulu. Puis se tourna vers la fille, planta son regard dans le sien, attendit quelques secondes avant d’esquisser un sourire poli mais neutre.« Je ne crois pas avoir le plaisir de vous connaître. Qu’est-ce qui vous amène ici… ». Il aurait volontiers ajouté « si ce n’est pour jouer les femmes de ménage » mais retint prudemment la pique ; il ne tenait pas à afficher son hostilité avant de savoir ce qu’Isaac avait en tête.« … Mademoiselle ? » Termina-t-il en inclinant la tête, avant de reporter son regard sur Isaac. Car s’il s’était adressé à la fille en apparence, c’était plus du savant qu’il attendait une réponse.




Dernière édition par Castiel le Sam 31 Aoû - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Ven 30 Aoû - 15:08

❝pour une lueur d'humanité...

« En réalité... Je n'ai jamais vraiment connu le confort, vous savez... Ça me convient tout à fait, il n'y a aucune déception. » Isaac baisse ses yeux vers elle, satisfait du sourire qui semble apparaître sur le faciet de la jeune fille. Il fait mine de laisser échapper un rictus de la même manière qu'elle, tâchant de conserver au mieux cette confiance qui naît peu à peu. Enfermée dans la paume de sa main, c'est à cet endroit qu'elle est le mieux placée. Le blondinet se redresse par la suite, passant une main dans ses cheveux avec lenteur. D'un geste fin et discret, il récupère ce qu'il ressemble à une bougie de sous sa cape. D'un claquement de doigts, l'objet s'allume comme par magie dans une petite flamme rougeâtre. « Je préviens tout de suite... Je ne ferai pas office de femme de ménage. » Le scientifique se contente de ricanner un peu, cherchant par tous les moyens d'éviter de répondre sèchement à cette remarque.

« Isaac… » A l'entente de son nom, le blondinet semble comme choqué. Cette voix, cet individu ; son doux Castiel. Un sourire carnassier commence alors à apparaître sur ses lèvres, son regard paraîssant lui aussi totalement différent. En guise de réponse il se contente d'incliner son menton. « Je ne crois pas avoir le plaisir de vous connaître. Qu’est-ce qui vous amène ici… Mademoiselle ? » Isaac reste en retrait, ne faisant qu'observer la scène, un brin d'amusement susceptible d'être remarqué sur son visage. Cette sensation ne dure néanmoins pas, le scientifique ne mettant pas longtemps à remarquer l'attention que lui porte son nouvel invité. De manière instinctive il avance son bras afin d'éclairer un peu plus Castiel. « Et bien et bien, si je m'attendais à cela... longtemps que je ne t'avais pas vu mon doux. Tu m'as manqué. » annonce-t-il tout naturellement. Avec sa nonchalance habituelle il avance par la suite vers lui, dans de petits pas succincts.

« Voici la nouvelle habitante de cet endroit. Elle va vivre avec moi vois-tu ? Je me sens si seul depuis ton départ à Sweety et toi... » Isaac achève sa phrase puis passe son doigt sous son oeil droit, comme si une larme s'apprêtait à couler. Lancé dans son élan, il va même jusqu'à ouvrir un peu les bras. « Permets-moi de te serrer tendrement contre moi, que je puisses cerner que cette visite n'est pas un rêve. »

© Codes de Star. ★
Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 586
Age : 98

Âge physique : Entre 16 et 19 Ans.
Âge mental : 35 Ans.
Groupe : Terre des Noiraudes.
Dons : Inversion des Flux & Croissance Capillaire

MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Ven 30 Aoû - 19:33

Pour une lueur d'humanité. #Isaac&Castiel


Je penchai la tête en fixant le nouvel arrivant. Plus précisément, c'était moi la nouvelle, il était l'ancien. « Je ne crois pas avoir le plaisir de vous connaître. Qu’est-ce qui vous amène ici… » "Plaisir" ? Je ne comprenais décidément pas pourquoi les gens étaient aussi mielleux au premier abord, par ici. Normalement ils te regardent de haut en bas et te lâche un soupir pitoyable. C'est peut-être justement le fait qu'il me sourit qui m'inquiète.. « Mademoiselle ? » « Prudence. » Isaac prend alors la parole, voyant peut-être qu'il n'en avait absolument rien à foutre de moi.  « Et bien et bien, si je m'attendais à cela... longtemps que je ne t'avais pas vu mon doux. Tu m'as manqué. » Au moins je suis fixée, Isaac a le même discours avec moi qu'avec n'importe qui d'autre. « Voici la nouvelle habitante de cet endroit. Elle va vivre avec moi vois-tu ? Je me sens si seul depuis ton départ à Sweety et toi... Castiel. Si je m'attendais à voir qu'ils étaient complices. « Permets-moi de te serrer tendrement contre moi, que je puisses cerner que cette visite n'est pas un rêve. » Je ne saisissais pas bien la situation et Truc-poilu trouvait ça aussi malsain que moi. Il me le faisait comprendre en voulant me faire sortir de là.

Je lui chuchotai quelques mots pour ne pas déranger leur scène d'amour fusionnel. « Je sais, Avale-choses, laisse-moi tranquille. » Mon regard se dirigea vers Castiel. Je ne savais pas grand chose de lui et ça ne me plaisait qu'à moitié. Ceci dit, Isaac était encore plus mystérieux, d'un côté. Je me contentai de reculer de deux pas, ne voulant rien interrompre et encore moins être mêlée à ça. Autant j'adore être valorisée, autant là, ça me faisait presque peur. J'affichai une expression neutre, mais en réalité, je ne me sentais pas vraiment la bienvenue...


avatar© Memento Morri
Facteur Cheval ♥:
 
First account de Phèdre
Sisi la famille !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Sam 31 Aoû - 9:19


Pour une lueur d'humanité




« Habiter ici ». Castiel hocha la tête, feignant l’impassibilité. Mais intérieurement, il bouillonnait. Isaac était sérieux à propos de cette fille, Prudence. Comme il l’avait si bien sous-entendu, elle allait prendre leur place, à Sweety et lui. Mais que pouvait-elle bien avoir qui mérite d’attirer l’attention du savant ? Le blond riva son regard sur le visage de son ancien maître. Se pouvait-il qu’il ait ramené la fille dans un dessein de vengeance mesquine, pour montrer à Castiel qu’il était remplaçable à volonté ? Se pouvait-il qu’Isaac lui en veuille suffisamment pour se résoudre à une telle bassesse ? Et même si c’était le cas, en quoi cela le concernerait-il ? Il ne regrettait pas son départ et n’aller pas commencer à le regretter sous prétexte que le savant avait décidé de tromper son ennui avec une drôle de gamine.

« Permets-moi de te serrer tendrement contre moi, que je puisse cerner que cette visite n'est pas un rêve. »

Castiel eut un mouvement de recul. Trop rapide. Instinctif. Il en fût le premier surpris, et s’efforça de cacher son embarras derrière un rire léger: « J’ai passé l’âge des câlins, tu ne crois pas ? »
Ne sachant plus où se mettre, il reporta -en désespoir de cause- son attention sur Prudence, et lut sur son visage un malaise qui l’éclaira brusquement sur la nature du sien. Etranger. Il se sentait terriblement étranger à ces lieux, cette scène, cette familiarité dont l’entourait le savant. Alors qu’il n’avait rien connu d’autre pendant très longtemps. C’était à rien n’y comprendre.
Cette constatation s’accompagna d’un sentiment de compassion volatile mais sincère à l’égard de la jeune fille. Et dans un éclair d’empathie, il sut que s’il voulait remédier à ses appréhensions, il fallait qu’il commence par se débarrasser de ses fausses politesses impersonnelles et doucereuses. De toute façon, ce n’était pas un rôle qu’il affectionnait beaucoup.

« Mademoiselle Prudence, vous avez l’air mal à l’aise…» lâcha-t-il de but en blanc.Il se fendit d’un sourire authentiquement gêné. « J’ai été ridiculement froid et obséquieux, n’est-ce pas ? Je suis désolé. La surprise, sans doute. Sans vouloir insulter le sens de l’hospitalité d’Isaac, il est si rare qu’il invite quelqu’un dans son laboratoire… »
Ce disant, il adressa un bref regard au savant et se figea. A la lumière de la bougie que celui-ci tenait dans sa main, il remarqua enfin les inquiétantes auréoles pourpres qui maculaient ses vêtements.  « Isaac… Tu es blessé ? »
Il n’avait pas franchement l’air mal en point, pourtant, seule une blessure sérieuse pouvait être à l’origine d’une telle quantité de sang.
Pas encore en proie à une réelle inquiétude, Castiel espérait simplement que si blessure il y avait, elle n’était pas le résultat d’une attaque ciblée sur le savant. Et surtout, pas de la part de membres de son clan. Il avait été très clair sur l’interdiction de faire preuve de la moindre violence sans son accord préalable, mais il comptait parmi ses suivants un certain nombre de têtes brûlées, et encore plus d’Exilés qui, pour diverses raisons, avaient Isaac dans le collimateur. Une lueur féroce apparut dans son regard : si on lui avait désobéi, des têtes allaient tomber





Dernière édition par Castiel le Sam 7 Sep - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Dim 1 Sep - 16:40

❝pour une lueur d'humanité...

« J’ai passé l’âge des câlins, tu ne crois pas ? » Isaac laisse ses bras tombés le long de son corps aux mots de Castiel. Le visage comme dénué d'une réelle réaction, il commence à se mordre la lèvre inférieur, une petite goutte de sang commençant à couler le long de son menton. Les yeux fermés. Les poings serrés. Le blondinet reste figé une petite poignée de secondes avant de réagir à nouveau. Avec lenteur il vient essuyer son visage avec sa manche, d'un geste succinct. Un sourire ne tarde pas à faire son grand retour, comme si son esprit redevenait dénué de folie. Le brouillard qui cohabite dans son âme se dissipe peu à peu. « Tu sais ce n'est pas ainsi que les enfants traîtent leurs parents. Mais soit, pour cette unique fois, je vais faire comme si de rien était. » Le scientifique fait par la suite un petit moulinet de la main en achevant sa prise de parole, comme pour les inciter à discuter ensemble. Isaac est un manipulateur. Isaac est un homme qui aime regarder ses animaux de compagnie s'agiter sous ses yeux. Dans un petit pas il recule comme pour parvenir à observer aisément ses deux invités.

Les mains jointes dans le dos, un sourire sans aucune discrétion sculpté sur ses lèvres, il ne quitte pas des yeux les deux protagonistes de son petit jeu. Castiel qui montre de la compassion. Prudence qui paraît bien plus gênée qu'auparavant. Voilà du pain béni pour les pensées tordues du scientifique. Si seulement cela pouvait durer un long moment.

« Isaac… Tu es blessé ? » Le scientifique trop concentré à observer ses deux jeunes cobayes met quelques secondes à cerner que l'interrogation lui est destinée. « Pourquoi me poses-tu cette... » Isaac s'interrompt. « Oh, les tâches de sang. Non je suis en parfaite santé. Rien ne peut m'arriver, tu sais bien. » Un petit haussement d'épaules vient accompagner sa réponse tandis qu'il désigne de la main Prudence, sans aucune gêne. « Notre chère amie a eu une petite mésaventure aujourd'hui. Mais rien de grave, comme tu peux le voir. » D'un petit geste de la main, il fait signe aux deux de le suivre mais le blondinet n'attend aucune réponse, passant devant. « Allons dans un endroit plus agréable. Faites connaissance sur la route. »

© Codes de Star. ★
Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 586
Age : 98

Âge physique : Entre 16 et 19 Ans.
Âge mental : 35 Ans.
Groupe : Terre des Noiraudes.
Dons : Inversion des Flux & Croissance Capillaire

MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Dim 1 Sep - 17:05

Pour une lueur d'humanité. #Isaac&Castiel


Je restai en dehors de tout ça, remarquant juste... Que ce n'était pas normal.. « Mademoiselle Prudence, vous avez l’air mal à l’aise… » Tais-toi, je t'en supplie tais-toi. J'aurai préféré qu'on ne me dise rien.. « J’ai été ridiculement froid et obséquieux, n’est-ce pas ? Je suis désolé. La surprise, sans doute. Sans vouloir insulter le sens de l’hospitalité d’Isaac, il est si rare qu’il invite quelqu’un dans son laboratoire… » Pourquoi ? Pourquoi fallait-il qu'ils soient différents de tout le monde ? Cet accueil, j'en avais peur. C'était agréable, mais mon bon sens m'obligeait à le craindre, lui et Isaac.. J'avais peur, sincèrement.

« C'est-à-dire que... » Je devais vraiment être franche ? Bah, après tout. « Les gens normaux me regarderaient de travers, seraient sûrement moins accueillants. Alors que l'hospitalité envers une inconnue soit un acte aussi instinctif me fait douter de la sincérité de la chose. Si je n'étais pas dans un endroit inconnu, sans défense et prête à me faire dévorer par deux loups affamés, peut-être que je n'aurais pas été si mal à l'aise. » La situation m'arracha un sourire, le regard planté dans celui de Castiel. Qu'attendaient-ils de moi, tous les deux ? Qu'est-ce que j'avais de plus que les autres ? Mon pouvoir ? Et après ? Pourquoi étais-je là, mise en avant ? J'avais l'habitude de passer inaperçu, tel un fantôme rôdant dans les rues et là j'avais l'impression d'être l'actrice principale d'une scène de théâtre morbide.

Castiel fit allusion au sang sur les vêtements d'Isaac. « Oh, les tâches de sang. Non je suis en parfaite santé. Rien ne peut m'arriver, tu sais bien. Notre chère amie a eu une petite mésaventure aujourd'hui. Mais rien de grave, comme tu peux le voir. » Rien de grave.. Ça l'aurait été s'il ne m'avait pas trouvée.. Je m'empêchai une remarque cependant, préférant rester en retrait. « Allons dans un endroit plus agréable. Faites connaissance sur la route. » Soit. Je n'avais pas vraiment envie d'engager la conversation et tant pis si lui non plus. Pourquoi est-ce que cette situation me mettait dans cet état ? Avale-choses arriva sur ma main, remontant jusqu'à ma poche et sortit une barre de chocolat. Je la luis pris, ouvrit le paquet et cassa la barre en deux, lui donnant la moitié, gardant l'autre pour moi. Décidément, je n'arriverai jamais à m'en détacher, de cette addiction. 


avatar© Memento Morri
Facteur Cheval ♥:
 
First account de Phèdre
Sisi la famille !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Sam 7 Sep - 10:40


Pour une lueur d'humanité




Le regard de Castiel se reporta sur le jeune fille. En plissant les yeux, il constata effectivement que ses vêtements était encore plus maculés de sang que ceux d'Isaac. Comment pouvait-elle encore tenir debout? Castiel savait parfaitement que les blessures à l'abdomen étaient parmi les plus douloureuses que l'on pouvait se voir infliger.
Il repensa à la façon dont elle les avait comparé -Isaac et lui- à des loups, ce qui lui tira un ricanement discret. Visiblement, c'était elle qui avait eu affaire à des carnivores, et elle craignait d'être tombée de Charybde en Scylla, ce en quoi elle n'avait pas forcément tort.
Suivant l'injonction d'Isaac, il esquissa quelques pas, un sourire distrait aux lèvres.  

« Je pourrais comprendre que vous soyez méfiante, mais il me semble que c'est pire que ça : votre discours traduit un méchant complexe d'infériorité, Mademoiselle. Et si vous n'avez pas été habituée à un minimum de civilité et que cela vous fait peur, je crains que nous ne puissions rien faire pour y remédier.»

Il n'allait tout de même pas aller jusqu'à devenir grossier pour la rassurer : Castiel abhorrait la vulgarité sous toutes ses formes.

« Pour le reste, rassurez-vous, j'ai déjeuné il y a peu. Vous avez donc droit à un sursis en ce qui me concerne.» ajouta-t-il avec un sourire franchement moqueur.
Elle avait tout de l'animal battu, incapable d'envisager qu'on puisse vouloir son bien, prêt à mordre même la main qui se tendrait pour lui venir en aide. En un sens, c'était attendrissant. D'autant que Castiel connaissait bien ce sentiment de n'être entourés que d'ennemis potentiels. Lorsqu'on fomentait une révolution d'une telle ampleur, les enjeux étaient tels qu'il était aisé de verser dans la paranoïa.
Mais ce qui dérangeait le jeune homme, c'était qu'Isaac aie pu lui aussi s'émouvoir devant cette gamine amochée au point de la ramener chez lui. Dans un sens, il espérait que les craintes de Prudence soient fondées : que le savant ait un motif ultérieur et ne soit pas simplement animée par une affection qu'il aurait développée à son égard. Mais il n'avait pas l'ombre d'un indice sur ce qui aurait pu intéresser le savant chez cette fille aussi fragile que méfiante.

« Vous ne venez pas de mon clan, et de toute évidence pas de celui d'Isaac. Dois-je en déduire que c'est au contact de Sweety et de ses jolis discours pacifiques que vous avez été blessée? Ce serait assez ironique! Mais cela expliquerait que vous n'ayez plus la confiance facile. Si l'on ne peut même plus se fier à la Paix... »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Mar 10 Sep - 10:29

❝pour une lueur d'humanité...

Isaac prend la route vers son laboratoire, la seule pièce encore en état de ce bâtiment délabré. La main tenant la bougie en avant, il marche avec nonchalance, un fin rictus aux lèvres. Amusé. Curieux. Le scientifique ne parvient pas à cacher l'ironie de cette scène. Castiel l'enfant fugueur et Prudence, la demoiselle recueillie qui se rencontrent. Silencieux, il se contente de marcher. L'un puis l'autre prend la parole, le rictus du blondinet commençant à grandir au fil de cette fameuse discussion. « Les gens normaux me regarderaient de travers, seraient sûrement moins accueillants. Alors que l'hospitalité envers une inconnue soit un acte aussi instinctif me fait douter de la sincérité de la chose. Si je n'étais pas dans un endroit inconnu, sans défense et prête à me faire dévorer par deux loups affamés, peut-être que je n'aurais pas été si mal à l'aise. » A ses mots, Isaac ricanne simplement sans en dire plus. Satisfaction. La réponse de Castiel est un réel plaisir, quel doux petit agneau. 

Un son insupportable. Isaac ouvre la porte avec lenteur. La pièce est petite, en totale opposition avec son propriétaire. En piteux état, les murs commencent à rouiller, une petite table est placée au centre ainsi que deux chaises contre l'un des murs, cachées dans l'obscurité. Une étrange odeur paraît les entourer lorsqu'ils pénètrent à l'intérieur, rappelant celle d'un cadavre en décomposition. Le scientifique s'avance un peu et désigne les deux sièges de la main. « Prenez place mes amours. » dit-il dans un petit rire. Il se détourne ensuite, plaçant la bougie sur la table, l'unique source de lumière de la pièce.

« Vous ne venez pas de mon clan, et de toute évidence pas de celui d'Isaac. Dois-je en déduire que c'est au contact de Sweety et de ses jolis discours pacifiques que vous avez été blessée ? Ce serait assez ironique ! Mais cela expliquerait que vous n'ayez plus la confiance facile. Si l'on ne peut même plus se fier à la Paix... » Attentif il pose son fessier sur la tablée, croisant les jambes machinalement. « Tututu, Castiel tu sais bien qu'il y a des noms que l'on ne prononce pas ici. » L'homme accessoirise sa prise de parole d'un petit moulinet de la main. « Mais poursuivez poursuivez. Je ne veux surtout pas empêcher votre discussion si intéressante. »

© Codes de Star. ★
Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 586
Age : 98

Âge physique : Entre 16 et 19 Ans.
Âge mental : 35 Ans.
Groupe : Terre des Noiraudes.
Dons : Inversion des Flux & Croissance Capillaire

MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   Mar 10 Sep - 13:12

Pour une lueur d'humanité. #Isaac&Castiel


Nous arrivions dans un... laboratoire ? Celui d'Isaac, apparemment. J'examinai tout autour de moi, passive. « Prenez place mes amours. » "Mes amours", "Prenez place", pour lui comme pour Castiel ou moi, tout ça était un jeu. Un stupide jeu dont il se lassera un jour. Les jouets ? Ce n'était pas le scientifique mais bel et bien ses deux proies au milieu du filet. Ceci dit, Castiel avait l'air plus atteint que moi.. « Vous ne venez pas de mon clan, et de toute évidence pas de celui d'Isaac. Dois-je en déduire que c'est au contact de Sweety et de ses jolis discours pacifiques que vous avez été blessée ? » Sweety. Non, ce n'est pas elle qui m'a blessée. Je suis certaine qu'elle ne m'a rien fait. Non, le prédateur cette fois était bien plus impressionnant qu'elle. « Ce serait assez ironique ! Mais cela expliquerait que vous n'ayez plus la confiance facile. Si l'on ne peut même plus se fier à la Paix... » Il n'y a Paix nulle part. Il semblait l'oublier. Si nous-même sommes en guerre contre elle, c'est qu'elle ne peut pas être symbole de neutralité. Ce serait un comble qu'elle le soit, alors qu'elle-même est perturbée. Je ne savais pas trop quel était son problème, je sais juste qu'elle était folle.

« Tututu, Castiel tu sais bien qu'il y a des noms que l'on ne prononce pas ici. » Encore Sweety. Sweety. Pourquoi elle ? La trahison est donc impardonnable sur ces terres ? Ça me plaisait et en même temps... Je me disais que j'étais bel et bien coincée avec eux. Après tout, ils ne risquent pas de me dévorer tout de suite. Et puis sinon, la mort est un bien bel avenir, non ? Il vaut mieux ça que d'être torturée, après tout. « Mais poursuivez poursuivez. Je ne veux surtout pas empêcher votre discussion si intéressante. » Juste des pantins sur un spectacle de marionnettes, nous n'étions que ça ; et il se lassera. Cependant, ma vie avant n'était pas réellement mieux, alors ça me ravit d'être ici, certes. Ça me ravit moins d'être rabaissée au niveau de toutou. Un sourire se dessina sur mon visage, le regard porté sur Isaac.

« En réalité, Isaac... » Je penchai légèrement la tête, pour surveiller Avale-choses qui courait ici et là. « Pour vous, nous ne sommes que des acteurs d'un théâtre, deux pantins discutant entre eux, non ? Me choisir comme animal de compagnie est une chose, mais pouvez-vous décider d'un chien fidèle ou d'un chat lâche ? Vous savez très bien que je n'ai aucune loyauté... Vous l'aviez déjà très bien compris quand j'avais parlé de moi. Cependant, vous avez quand même tenu à ce que je vous rejoigne... Jusqu'à habiter avec vous.. J'ai alors une question qui me vient... » Je sortis une autre barre de chocolat de ma poche, l'ouvrant en croquant un bout. « Qu'attendez-vous de moi, précisément ? Et surtout... Pourquoi privilégier une gamine blessée trouvée dans un souterrain ? »


avatar© Memento Morri
Facteur Cheval ♥:
 
First account de Phèdre
Sisi la famille !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

❝pour une lueur d'humanité. [suite] || Pv Prudence & Castiel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Laboratoire abandonné-