AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Little Bird , very little bird ...||PV Meantan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Dim 11 Aoû - 17:19




Il y a des jours comme ça où vous en voulez à la terre entière, plus précisément à vos dirigeants de tuer le commerce dans l’œuf et de mettre votre système d’enrichissements monétaire à mal. Iule, la politique, ça lui était toujours passé au-dessus de la tête parce que ça n’atteignait pas ses affaires, ses clients, ses relations commerciales et ses déplacements. Mais là, frontière fermée, impossible de bouger sous peine de se faire massacrer par les armées des deux autres royaumes. Elle ne pouvait donc à la limite faire des allers retours avec la terre des exilés mais c’était sous réserve de passer la frontière sans se faire attraper. Elle était donc encore coincée dans la vallée du vent, pour la seconde fois depuis 4 mois et surement pour un bon moment. Au moins, cette fois ci, elle savait où louer un meublé à un prix raisonnable, elle était retournée là où elle avait vécu le temps de la réparation de son chariot et de la fonte des neiges dans le Canyons, lors du dernier hiver. La maison était suffisamment grande et éloignée de chez Yol. Et surtout, au vu de la situation politique, il y avait peu de chance pour que sa fausse demi sœur débarque sans prévenir comme la dernière fois, Iule voyant mal Echo braver un interdit quel qu’il soit . La revoilà établie médecin de la vallée du vent. Pour être très exact : médecin-pharmacien-herboriste-faiseuse de plante –vétérinaire.  Et retour à la routine de l’hiver passé.

Ce matin, elle avait décidé, en grande discussion avec le chat sur l’issue de ce conflit en couvaison d’aller en discuter avec le vieil arbre de la forêt. Le félin avait miaulé avant de se repencher sur son bol de lait et Iule avait pris ça pour un acquiescement, elle ne parlait pas animal, après tout, elle pouvait juste les soigner. Comme les plantes. Elle avait donc sellé le feignant Hugin, laissant Munin au pré et était partie direction la forêt. Le pas de l’animal, mécontent d’avoir été réveillé pour aller bosser est lourd depuis le début du trajet. Iule a beau flatter l’encolure de l’animal, rien y fait. Alors, elle s’arrête dans une clairière et pose pied à terre, laissant  l’équidé à son bon vouloir. Elle a tout son temps de toute façon, pour aller voir le vieille arbre, histoire de le soigner et de discuter avec lui. Au train où vont les choses, elle est bonne pour rester dans la vallée plusieurs mois, à moins de trouver une solution. Elle a bien fait savoir de manière discrète à une union de « voyageur » libre qu’elle était intéressée mais elle n’a encore reçu aucune réponse. Elle serait même contente de voir Hermès lui apporter du courrier, tiens, elle promet même qu’elle ne l’emplatanerait pas pour le vol de … Objet qu’il ne lui a toujours pas rendu, soit dit en passant. Iule pose la longue veste claires brodée d’oiseaux multicolores et se lâche ses longs cheveux blonds. Elle s’assoit sur la veste, tirant sur son pantalon de toile brune, retirant ses bottes et replaçant son débardeur blanc. Se détendre, être au milieu d’âme amie, c’est tout ce dont elle a besoin

Brusquement, un bruit inconnu, pas le vent dans les arbres. Iule scrute, les sourcils froncés, cherchant le coupable.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Lun 12 Aoû - 17:57


Little Bird, very little bird...
▬ « good day isn't it ?».

Meantan volait paisiblement dans le ciel, il n'avait aucun colis à délivrer pour l'instant. Peut-être n'était-il pas encore assez connu. Oui, sans doute. Il n'était arrivé que quelques semaines auparavant et avait déjà eu du mal pour son premier client. Mais maintenant ça allait mieux, on commençait à le connaître. Enfin, surtout dans la vallée, puisque à peine arrivé on lui disait qu'un conflit entre les royaumes était né, et que les frontières étaient fermées. Lui qui rêvait de découvrir les moindres recoins de ce nouveau monde, vous auriez vu sa tête, il était tellement déçu. Il savait qu'il devrait attendre mais s'il était venu sur cette nouvelle planète, c'était bien pour faire des découvertes et partir à l'aventure, rencontrer de nouvelles personnes. La Terre lui avait semblé au bout d'un moment fade et monotone, avec ses guerres pour rien et ses dictateurs. Il aurait voulu pouvoir s'envoler et se balader partout, mais il ne voulait quand même pas aller en prison dès le début, peut-être dans quelques années, héhé.

Donc bref, il volait au-dessus d'une forêt, se laissant porter par les courants aériens. Aujourd'hui il faisait chaud et le vent apportait ce qu'il fallait de fraîcheur, une température très agréable. Meantan ne portait qu'un pantalon de toile orange s'arrêtant au niveau de ses rotules ainsi qu'un débardeur gris très léger, juste histoire de ne pas se retrouver torse-nu.
Il ne faisait pas beaucoup d'effort, mais il trouvait qu'il avait besoin d’entraînement, pour au moins être plus agile et pas avoir à besoin de tant se concentrer. Peut-être qu'à terre, faire des étirements sur ses ailes l'aiderait, allez savoir. Il n'était pas né oiseau après tout, et d'ailleurs il avait été bien surpris en voyant que ses bras se changeaient en ailes. Non, ce qui l'a plus surpris c'est la queue en fait, imaginez que d'un coup, des plumes aussi longues que vous vous sortent du bas du dos, ouais dis comme ça ça fait bizarre hein ? Pourtant c'est bien ça ! Une fois au sol, sa queue traîne par terre d'ailleurs, c'est plutôt désagréable, ça fait comme un balais de plumes. Mais bon, il est drôle quand même Mean, et puis ses plumes sont jolies, ça lui plait bien de pouvoir se changer en petit oiseau tout en profitant d'un mix cool human bird. Il baissa la tête pour chercher un endroit où se poser, parfait, une petite clairière pas loin, visiblement vide de monde. En même temps il faudrait marcher un moment déjà pour l'atteindre, cette petite clairière. Il avança ses pattes en avant et se posa maladroitement sur le sol, il failli même tomber. Franchement il allait vraiment falloir qu'il s'habitue à ces pattes d'oiseau géantes. Elles avaient beau être pratiques, rien à voir avec des pieds.
Une fois stable il se dandina un instant, cherchant un meilleur équilibre et plia ses jambes, ouvrit ses ailes et les orienta de différentes façons. La meilleure position de décollage, la plus simple, la plus rapide, la plus confortable. Il battait doucement des ailes pour remettre ses plumes en place, le vent le gênait un peu, là, tout de suite. Croyant avoir trouvé une bonne position, il prit appuie sur ses pattes et donna une grande impulsion, repliant les plumes de sa queue. Il décolla rapidement en poussant un petit cri et se retrouva à faire du sur place à une dizaine de mètres au dessus du sol.

« Super technique mon poulet, tu te démerdes bien même ! »

Il faisait du sur-place, observant son corps. Il ne se lasserai sûrement jamais d'observer en détails ce qui changeait en lui. Il jeta un bref coup d’œil au sol. Hey mais, c'est qu'il y avait quelqu'un ! Et un cheval en plus, lui qui croyait être seul dans l'herbe et les fleurs. Il perdit de l'altitude et se posa, toujours avec maladresse. Il était un peu essoufflé, mais salua quand même la jeune femme se tenant à quelques mètres de lui, repliant ses ailes sur les côtés de son corps.

« Salut, belle journée ? »

Super début de phrase mon gars... se dit-il, déçu de lui-même, il faudrait qu'il réfléchisse plus.

[HRP: euuuh, premierement, pourquoi le texte au-dessus de mon post à cet emplacement louche o_o ? et deuxièmement, j'espère que ça te va ! :D]

© Codes de Star.★ retouches Meantan

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Mar 13 Aoû - 21:29




Iule fronce les sourcils et plisse les yeux. Elle scrute autour d’elle, mécontente d’avoir été gène. Elle ne voit pas le gêneur et cela la dérange, elle ne veut pas être prise au dépourvue.  Etre pris par surprise, c’est être en état de faiblesse, pas d’égalité ou de supériorité et ce n’est pas bon, pas bon du tout. Il n’y a d’habitude personne dans cette forêt … ou plus exactement, c’est assez grands pour éviter les opportuns qui viennent se faire une randonnée loin des grands chemins ou les gens qui viennent pour récupérer des plantes, des écorces du bois ou quelque chose d’autre que la forêt peut leur offrir. Mais jamais ici, toujours ailleurs. Et surtout pas de si bon matin. Et puis, ils ne sont pas invisibles, aussi. Tu t’énerves, Iule, tu grommelles, tu n’aimes pas ne pas savoir, ce qui vient probablement d’un humain surtout et encore. L’humain est suffisamment imprévisible pour se mettre dans de mauvaises situations, et toi avec. L’humain n’est bon qu’à payer et casquer, de toute façon. Et rien d’autre. Et surtout pas de troubler un moment de calme. Tu ne le vois pas et ça te met tellement en rogne que tu te redresse et que tu touches l’arbre devant toi pour qu’il t’aide.  Ce que tu ne vois pas, lui le vois, le ressent, l’examine. Et il cherche, parce que c’est ton don de communiquer et d’agir et qu’au final ils sont bien plus abordables et serviables que les humains. Lève la tête Iule. Et tu obéis sans réfléchir.

Iule écarquille ses prunelles zinzolinées vers le ciel. Il y a un oiseau. Enfin un truc qui ressemble à un oiseau au-dessus d’elle. Parce que c’est … énorme. Ça ressemble à un oiseau, c’est couvert de plume comme un oiseau … mais c’est presque aussi gros qu’une Autruche. Enfin, elle pense, elle n’a jamais vu d’Autruches en vrai, juste des images dans des livres. Et si c’était une autruche justement. Oui mais une autruche, ce n’est pas censé voler. Oui mais celle-là, elle vole. Et  puis elle parle aussi. Attends, ce n’est pas censé être les perroquets qui parlent ? Les perroquets aussi, elle n’en n’a jamais vu en vrai. Et parait-il que ça répète tout ce qu’on lui raconte. Panique totale et première pensée face à ce drôle de bestiole. Mais qu’est-ce qu’ils ont encore fabriqué à la terre des noiraudes. Il y a bien des rumeurs comme quoi il y a un savent complétement barge. Mais qu’il mêlait des oiseaux exotiques pour en faire de nouvelles bestioles viables, ça, non, elle n’était pas au courant. Stop, Iule, on arrête tout. Vu le contexte actuel, une telle bestiole n’a pas pu passer les frontières férocement gardée par le peu de soldats qui défende la vallée et la reine Akane. Bon bah, si ça vient pas des Noiraudes, c’est quoi alors. Eclair. Il a dit « Salut, belle journée ». Et si c’était  …




« … Un terrien. »



Soupirs. Un nouveau venu qui fait mumuse avec sa toute nouvelle capacité obtenue. Cela faisait longtemps tiens.  Qu’elle n’avait pas vu un nouveau venue à Skies. C’est vrai qu’avec le bazar ambiant, ça ne doit pas être facile de faire émigrer quelqu’un ici. Finalement, cet opportun t’a troublé et il t’énerve, avec son sourire béat. Tu n’as pas lâché l’arbre et tu lui murmure. Léger tremblement de terre sous les pieds de l’oiseau de foire. Et deux racines qui sortent de nulle part et qui enserrent solidement ses pattes. Regard foudroyant d’Iule. Hugin lui … bah Hugin, il bouffe et ça, la jeune femme ne comprends pas. Lui qui est un froussard de première devrait être à des kilomètres.



« J’te relâche … uniquement s’tu reprends forme humaine. C’va pas bien de gêner et d’faire peur aux gens non ? Crétin. »





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Sam 17 Aoû - 0:32


Little Bird, very little bird...
▬ « no way!».

Meantan n'eut rien le temps de faire. En fait, à peine avait-il fini sa phrase que la jeune femme réagissait déjà. Et pouf, deux racines magiques lui attrapent les pattes, lui arrachant un petit cri de surprise. Il battit des ailes pour reprendre son équilibre et remonta la tête vers cette fille, qui semblait être la source de ces racines. Ce qu'elle dit ensuite le confirma. Et l'expression de mécontentement qu'elle arborait son visage, enfin, mécontentement, c'était quand même pas un regard super amical …

« J’te relâche … uniquement s’tu reprends forme humaine. C’va pas bien de gêner et d’faire peur aux gens non ? Crétin. »

WOW ! Comment ça crétin ? Il fronça les sourcils, mais comme il faillit de nouveau perdre l'équilibre, son expression se changea en surprise et il perdit toute crédibilité, sûrement qu'il devait pas en avoir beaucoup à la base en plus. Bref, son cerveau se mit en marche. Il se redressa enfin et dit à son interlocutrice.

« Reprendre forme humaine ? Chui désolé de t'avoir fais peur, mais en mon sens je ne faisais qu'étirer quelques muscles. C'est comme un aigle qui aurait l'aile cassée et qui voudrait s'envoler à nouveau lorsqu'elle est guérie. Sauf que mon aile est pas cassée. »

Non sincèrement, Meantan n'aimait plus vraiment la formule « deux bras deux jambes pas de queue » pour la simple et bonne raison qu'il pouvait voler à présent, un humain ça vole pas, et comme il en avait toujours rêvé, il n'avait pas envie de supprimer cette liberté, même pour quelques minutes. Et puis, il pouvait très bien s'en sortir d'une autre manière, tout en gardant ses atouts pleins de plumes. Il baissa la tête, regarda les racines qui entouraient ses jambes et évalua la situation. Oui, ça pourrait le faire. Le brun releva alors la tête vers la jeune femme, ayant perdu toute trace de plaisanterie sur son visage, il lui dit.

« Mais si c'est l'unique façon pour toi de me relâcher, j'peux me débrouiller autrement. »

En quelques secondes, il disparut. Seul ses vêtements et sa sacoche restaient là où il se trouvait un instant auparavant. À la place de l'hybride, voletait un oiseau de 5 cm munit d'une longue queue de 9 autres centimètres, cherchant un endroit où se poser. Meantan ne voulait pas s'échapper, juste garder sa liberté de vol. Il est un peu têtu quand il veut. Un cheval broutait tranquillement le sol, en aillant rien à faire de ce qu'il se tramait autour de lui. Il appartenait sûrement à la blondinette maîtresse des racines d'ailleurs. Même en sachant ça, le jeune garçon, ou plutôt le ptit zozio, décida de se poser sur l'équidé, qui apparemment ne s'en souciait guère. Du moins, Mean n'avait pas été chassé à grand coups de tête. Il s'était posé près de son garrot et tournait ses petits yeux noirs vers la fille. Il aurait bien reprit sa forme à demi humaine mais si c'était pour être complètement à poils sur le cheval d'une inconnue qui n'avait pas l'air de l'apprécier plus que ça, mieux valait rester petit. Petit, mais muet. Impossible de parler sous cette forme. Son petit bec gris foncé s'ouvrit et un léger « tititi » en sortit. C'était donc à ça que ressemblait son chant. Intéressant.


© Codes de Star.★ retouches Meantan

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Sam 17 Aoû - 22:45




Iule jure intérieurement, tentant de ne pas laisser paraitre autre chose que son regard furieux et son visage froid. Quand elle pense qu’elle a fait tout ce chemin pour être tranquille. Personne pour lui parler, pas de vieille … enfin, vieille à l’intérieur, elle avait toujours l’air d’avoir trente ans, cette logeuse, pour lui parler d’Echo, sur le fait qu’elle se ressemble et que c’est surement vrai, vu que cette gamine aurait plus à perdre de lui avouer ça qu’à en gagner, que c’est une gamine bien naïve, pas encore esquinté par la vie. Bref, elle est venu ici pour penser à la fragilité de la vie humaine et problèmes diverses et variés du à son inactivité  et en parler autour d’un public bienveillant que sont les arbres de la forêt. Personne pour se moquer de son ignorance ou de son mauvais parler, ses mots mâchés, tronqués. Après tout, les arbres n’éprouvent aucuns sentiments. Elle se plait à penser qu’elle est comme eux. C’est faux, Iule, tu le sais très bien. Même si tu veux l’oublier, tu es humaine, tu ressens des sentiments, comme tes semblables. Tu ne sais juste pas interpréter les actions non voulues de ton corps, les automatismes. C’est triste mais c’est ainsi. Peut-être un jour feras-tu confiance, suffisamment confiance à quelqu’un pour te laisser enseigner ces choses que sont la joie, la peur, la colère .Cette boule incontrôlable, brulante, en ton sein qui te fait t’empester, crier, qui te rends si peu patience. Des fois, tu aimerais avoir la capacité d’être comme Hugin, toujours placide et de marbre, se contentant de râler quand on lui demande une action autre que dormir et manger.

Il se transforme, l’inconnu. Pas en Humain. En oiseau. Et bizarrement, ton corps se détend, tes traits aussi. Pourtant, c’est toujours et ce sera toujours un homme. Oui mais sous cette apparence, il te semble si inoffensif, tu es presque sûre qu’il ne te fera rien. Et puis dans ta pyramide sociale, les arbres occupent le sommet, viennent ensuite les animaux, les humains doués d’une capacité qui les approche du règne végétal et animal (dont toi. Et ton interlocuteur aussi) et les humains tout court, au bas, dans la boue de la pyramide. Tu t’approches, caresse la croupe du poney Fjord pour manifester ta présence  et ne pas te prendre de coup de sabot avant de poser ton menton contre son garrot, à quelques millimètres du minuscule oiseau. Tu es passé de la reine des glaces à la gamine émerveillée en un rien de temps. Tu tends le doigt, effleurant la tête de l’oiseau comme pour vérifier qu’il est bien réel. Le pépiement te confirme que oui. Cet humain se transforme bien en petite oiseau. Tu cherches à te souvenir du nom de l’espèce exact. Tu l’as oublié, tant pis.

Tu recule brusquement, ce qui fait presque sursauté le poney, s’il n’était pas si occuper à brouter dans les bleuets et à se goinfrer. Tu t’éloignes, te baissant pour effleurer le sol et faire disparaitre les racines. Elle s’assoit dans l’herbe avant de s’y coucher, fixant le ciel à travers les branches des arbres qui forment la clairière. Silence bienvenue qui  finit de te calmer. Tu fermes les yeux avant de murmurer, suffisamment audible pour te faire entendre de l’oiseau-humain. C’est à lui que tu t’adresses, pas aux arbres ou à ton cheval, à lui.




« Si jamais t’te blesse un jour, j’te soign’rais. Pas pour gratuit parc’que ça s’fait pas. Moitié prix d’la vallée, juste. Parc’que t’es moitié bon, moitié m’vais. Moitié animal, moitié homme »



Silence encore. Puis elle reprend.



« T’es qui, au juste ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Sam 12 Oct - 20:26


Little Bird, very little bird...
▬ « oh... well, hello !».

Il avait l'impression de voir tout en accéléré, Meantan, une autre forme, une autre vision, tout était tellement plus grand. Il entendait la respiration du cheval fort sous ses pattes, et le temps qu'il cligne des yeux, la poulette qui le menaçait quelques secondes auparavant était là, à deux millimètres de son bec, les yeux remplit d'émerveillement. Il recula la tête, étonné, puis plongea son regard dans le sien. Elle lui caresse le haut de sa petite tête plumée, toute douce, toute légère. « Oui je suis là, arrête donc de... » Elle recule, brusquement. L'équidé tressaute, Meantan s'envole légèrement, en quelque battements d'ailes. Puis la blonde s'allonge, les racine disparaissent, elle regarde le ciel, puis elle ferme les yeux. Elle parle, d'une très jolie voix.

« Si jamais t’te blesse un jour, j’te soign’rais. Pas pour gratuit parc’que ça s’fait pas. Moitié prix d’la vallée, juste. Parc’que t’es moitié bon, moitié m’vais. Moitié animal, moitié homme »

Moitié animal, moitié humain. Il trouvait ça très beau, comme phrase pour le décrire. Finalement cette nana, elle avait pas l'air si chiante qu'au début, finalement, elle était peut-être très intéressante et agréable. Elle reprit pour demander à la petite mésange qui il était. Il piailla par automatisme, mais ce ne fut pas des mots qui sortirent de son bec, plutôt les même titillements qu'avant. Il soupira intérieurement. Il devait bien répondre, il avait bien envie de parler, maintenant, mais fallait qu'il se rechange en bipède, et donc il serait à poil. Pas que ça le gênait, il s'en fichait un peu, mais on sait jamais comment vont réagir les autres. « C'est en faisant des erreurs qu'on apprend. » se dit-il. Il voleta jusque là où il avait laissé ses vêtements en plan et prit sa forme humaine pour enfiler ses fringues. Bah oui, avec des ailes, c'est dur de prendre des choses. Une fois au top, il prit forme hybride et s’élança vers la jeune femme en un coup d'ailes, il s'accroupit près d'elle, les ailes repliées, sa longue queue traînant sur le sol.

« Je suis Meantan, la mésange livreuse. Et toi fille des arbres ? T'es qui ? »

Un léger sourire, sincère, se dessine sur son visage, il a vraiment envie de faire connaissance maintenant. Il se souvient de ce qu'elle lui a dit quelques instants plus tôt. Ah, il pourrait répondre, ça serait bien.

« Si j'me blesse ? T'es docteur ? Hey c'est colle j'ai jamais rencontré de docteur de ma vie ! Sauf quand j'allais chez le médecin quand je me cassais un truc ou que j'avais un rhume nul. Mais c'est une chouette proposition merci ! »

Il s'assied sur le derrière, en prenant soin de ne pas abîmer les plumes de sa queue. Il faut avouer que deux mètres trente aux fesses ça doit pas être très facile sur le sol. Il réussit à s'asseoir en tailleur, même avec ses pattes d'oiseau chelou, et lance un grand sourire à sa nouvelle connaissance.


Bon, désolée hein, ça aura duré longtemps mais je l'ai fais, au final, quelle bouse que je suis, j'espère que t'es pas démotivée maintenant ! :3

© Codes de Star.★ retouches Meantan

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   Sam 26 Oct - 22:04




Piaillements. Tiens, oiseau, aurais-tu oublié comment parler. Ta forme animale te jouerais-t-elle des tours .Elle se mords la lèvre pour étouffer un rire qu’elle réprime. Moquerie. Se moquer de quelqu’un. Tu ne maîtrise pas encore bien ce concept. C’est comme quand ce truc te brule en toi, te bouffe les tripes que tu voudrais hurler, frapper, emplataner sans faire de distinction. Parait-il que cela s’appelle la colère. Un oiseau .Tu te transforme en oiseau. Sais-tu combien je t’envie de pouvoir t’envoler, partir loin. Toi, au moins cette fichue loi des frontières ne doit pas trop t’affecter. Tu n’es pas obligé de rester immobile à cause de la folie des hommes et de leur stupidité. Déjà, sur la terre, on se plaint de cette folie, des dégâts qu’elle cause. Et maintenant, tu t’aperçois que sur Skies aussi, c’est pareil. Skies est comme la Terre, les dons n’améliorent en rien les humains, ils ont même tendance à complexifier le problème. Complexifier, dernier mot retenue de ta dernière lecture du dictionnaire. Pas par ennuie, mais histoire de fournir un peu plus ton maigre vocabulaire. C’est une technique comme il en existe tant d’autres. Pas forcément la plus efficace. Elle continue sa contemplation du ciel, s’imaginant oiseau. Elle ne l’avouera jamais, qu’elle aimerait voler. Faire ça, ce serait envier Hermès et montrer sa faiblesse devant ce sale type. Et ça, c’est absolument hors de questions. Cela le réjouirait trop. Il fait partie de ces choses, pas personne non, chose, qui déclenche sa « colère » sans pouvoir l’arrêter. Hermès est le dieu de voleur dans la mythologie grec, il est aussi étrangement celui des marchands et des voyageurs. Est-ce un signe ? Pourquoi les agressés et les agresseurs se mettraient il a vénérer le même être imaginaire ? En tout, celui ou celle qui vénère l’Hermès de Skies Kingdom est un demeuré fini. Selon elle.

Bruissements de vêtements. Mi-homme, mi oiseau se rhabille. Iule garde son visage fixé sur le ciel. Avec tes occupations de médecins, ce ne serait pas le premier homme que tu verrais nu mais bon, tu n’es pas actuellement en consultation et cela pourrait être un pudique. S’il se met à crier, cela va faire peur au poney fjord qui n’attendrait que ça pour détaler. Il faudrait ensuite questionner les arbres, aller voir l’aïeul des bois pour localiser l’animal , le soigner s’il est malade ou l’arracher aux bras (jambes ? pattes ?) d’une pouliche .Non, très mauvais plan . La mésange humaine se remet à parler, elle est repassée en mode hybride. C’est étrange, pas que cela te rebute ni te gène, c’est juste bizarre de faire la conversation avec une autruche à tête humaine qui parle. Oui, Autruche .C’est étrange de faire la conversation tout court d’ailleurs. Surtout quand on n’est pas rémunéré pour rien du tout. Le silence est d’or, la parole d’argent. Qui elle est … Comment transposer une chose qui demanderait beaucoup de mot en quelques-uns. Iule se redresse, fixant l’être de ses yeux aux reflets zinzolins, surprise. En fait, c’est la première fois qu’on lui demande qui elle est. On lui demande souvent comment elle s’appelle certes, mais les termes ne sont pas les mêmes, ce n’est pas présenter de la même manière. En quoi éprouve-t-il le besoin de savoir qui elle est. Répondre. Par quoi. Son prénom ? Est-ce que cela serait trop succinct. Et puis le surnom qu’il lui donne


« Fille des arbres »


Elle a bien fait attention à détacher chaque syllabe, ne pas manger la moitié des mots. Cela l’étonne.

« J’magine … que c’est chouette d’découvrir son nouveau p’voir mais … C’s’rait plus simple .. s’tu r’devenais … Homme . J’pense . ».

Etre qui attire la conversation , arrache sans mal des mot , les fait sortir , leur donne du sens .


« J’ai l’don … pour les animaux … Pour les humains , l’livres m’apprennent … Parce que les humains , ils peuvent payer … pas les animaux .. Et je ne veux pas qu’ils me paient même s’il l’pouvaient . Les animaux sont bons , les humains … mauvais … Je sais faire pleins de choses … J’suis aussi l’vreuse comme toi … Mais c’est pas un temps de livreur en ce moment . »



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Little Bird , very little bird ...||PV Meantan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Little Bird , very little bird ...||PV Meantan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FREE BIRD △ Robin Bird
» [CXL] Rock Bird-City : Entre plaines et montagnes
» Flightless bird, American Mouth ♥ w/ Aiden ♥♥
» Bird strike !!
» Bird strike à CDG le 22 Juillet 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Forêts :: Clairière-