AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Rencontre nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre nocturne   Jeu 8 Aoû - 14:21

Du mal à dormir. D'ailleurs non, pas du mal, carrément impossible. Après m'être retournée environ trois cents fois, je décide de laisser tomber. Je me relève et vais me préparer un thé, en faisant gaffe de ne pas réveiller Requiem dans la chambre à côté. Je dors mal depuis qu'on est arrivés à Skies Kingdom. Du mal à m'habituer à l'endroit je suppose. Et, bien sûr, l'inquiétude pour Sonatine. Où est-ce qu'elle peut bien être passée, cette bécasse ? Quelque part dans ce monde, c'est certain, mais...

J'arrive pas à croire qu'elle ait osé me faire ça, NOUS faire ça. Partir sans prévenir, nous laisser tomber comme si on comptait pas. Bon, j'avoue, d'un certain point de vue, c'est un peu c'que j'ai fait aux parents, moi aussi. Mais c'est pas comme si on avait été très proches. Et puis MOI j'ai au moins eu la politesse de leur laisser un mot.

Enfin bref. C'est pas en ressassant tout ça au milieu de la nuit que ça va régler mes problèmes. J'ai fini mon thé, je sais pas quoi faire. J'ai besoin de bouger, de marcher, si je reste là je sens que je vais me mettre à tourner comme un lion en cage. Je retourne dans ma chambre pour me changer, je mets les premiers trucs qui me passent sous la main, sans même allumer la lumière. En passant devant la chambre de Requiem, j'entre-ouvre la porte pour jeter un œil. Par pour mater, allez pas vous faire des idées vicieuses. Juste, je sais pas, ça me fait du bien de le savoir là, avec moi. De le voir dormir comme une souche, je sens le sourire me revenir. Un peu.

Je referme sa porte, et je sors dans la nuit. Je sais pas où je vais, je marche sans but. Je suis mes pieds. Ils me conduisent aux limites de la ville. J'hésite un peu, mais je continue. La nuit est claire, on y voit bien, alors pourquoi pas. J'ai encore besoin de marcher. Au bout d'un certain temps, je me retrouve presque en pleine nature. Je vois la lune se refléter sur de l'eau un peu plus loin, sans doute un lac. C'est plutôt joli dans cette pénombre. Ça m'apaise. Ma promenade me rapproche de la rive, et je vois un autre reflet, qui ne vient pas de l'eau. Des cheveux d'argent à quelques mètres de moi. Il y a assez de lumière pour que ma vue, nettement améliorée depuis mon arrivée, me permette de reconnaître à qui ils appartiennent. Je connais ce type, on a discuté une fois en ville. Plutôt sympa. Comment déjà... Aluminium ? Je crois. J'ai un peu de mal à me faire aux noms, ici. Encore que, je suis mal placée pour parler, moi qui reconnais mieux mon surnom que mon prénom depuis des années. Enfin bon.

Je m'approche de lui, il n'a pas l'air d'avoir remarqué que j'étais là. On dirait qu'il... cherche quelque chose ? Soit ça, soit il trouve le sol parfaitement fascinant.

- Euh... Salut. T'as perdu quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Jeu 8 Aoû - 23:29

Trois petits pois, trois petits pois pois pois
Est-ce qu'il vous arrive de contempler le ciel à travers l'eau ? Vous devriez. Le lac des Landes était magnifique. D'ailleurs, je crois que c'est l'unique chose dont je souviens réellement ici. Je sais que lorsque j'ai aucune envie d'observer le vieux plafond dégueulasse de mon appartement, je dois aller ici. Si mon esprit n'a plus aucun souvenir de cet endroit, mes jambes me le rappèlent bien vite. C'est ainsi, vous vous en doutez, que j'ai atterri ici. Seul, abandonner, car aucune âme n'avait envi de profiter de la fraîcheur de la nuit. Je pouvais comprendre, la chaleur du lit douillé était tellement plus confortable pour tous ces bons gens. Je n'allais pas les déranger en balançant des petits cailloux à leur volet. Ce serait mal de ma part.

Allongé, j'observais l'étendu noir foncé sertie d'étoiles scintillantes. C'était tellement beau que je me mis à chercher les cailloux dans l'herbe. En tout honnêteté, je m'en étais assez vite lassé. J'aurais réellement aimé voir quelqu'un apparaître, même si c'était Satan lui même je lui aurais fait la conversation. Ainsi, je me suis mis à chercher les plus beaux cailloux qui se trouvaient dans les environs. Mon activité était complètement pathétique, et je vous rassure, j'en étais tout à fait conscient. Mais, que voulez-vous, toute âme solitaire cherche à faire la chose la plus stupide qui soit. Vous n'êtes pas d'accord ? Soit, réfléchissez à ce que vous faites lorsque vous vous retrouvez seul trop longtemps. Fermer les volets, mettre la musique à fond, danser comme un dératé. Regarder des vidéos vraiment bizarre. Donc, faire des choses que vous n'avez pas l'habitude de faire.

Il n'y avait personne dans les environs, je ne m'inquiétais donc pas d'avoir l'air idiot. Ainsi, au bout de quelques minutes, trois cailloux décorés le creux de ma main. L'un, avait une couleur bleuté particulièrement original (je pourrais peut être la vendre à un enfant débile qui la trouverait joli), mais des bruits de pas me fit sursauter et. Oh putain, mon salaire ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, la voix qui me demanda entre autre, ce que je foutais, me rappela quelque chose. La musique déjà, des cheveux bouclés, une clope au bec. Son prénom ? Hé. Il n'fallait pas trop m'en demander. Un caillou bleu, ouais un tout pourri, mais j'aurais pu me faire de l'argent dessus. Il est tout à fait probable de vendre un truc qui ne vaut rien à un naïf, j'ai déjà essayé, et ça m'aurait permis de m'acheter des clopes surtout. Là, tout de suite, en me rendant compte que ce que je venais de dire était totalement puéril, j'avais envi de me noyer et de faire des bulles. Comme les poissons. J'étais entre l'idée de l'obliger à retrouver mon bien avec moi, ou de tout simplement la fermer et partir sur un autre sujet de conversation. Mais merde, j'avais de la compagnie là, enfin. Le cailloux bleu ne devait pas avoir d'importance. Alors pourquoi j'avais envi de continuer à gratter le sol pour le retrouver ?


codage par Palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Ven 9 Aoû - 12:29

Ah, on dirait que je lui ai fait peur... Mince, c'était vraiment pas le but. Apparemment, le truc qu'il cherche, c'est mon arrivée qui l'a fait le lâcher... Pour le coup je m'en voudrais presque un peu. Enfin bon, il va quand même pas m'en vouloir pour un... caillou ? Comment on se fait de l'argent sur un caillou ? Enfin bon, pas mon problème. Le moins que je puisse faire, c'est bien de l'aider à retrouver son bidule.

- Attends, j'vais t'donner un coup de main.

Après tout, j'ai pas vraiment mieux à faire, et au moins ça m'occupe les idées. Toujours bon à prendre. Quand même, je dois bien avouer que c'est un peu bizarre comme activité nocturne, le ramassage de cailloux. D'abord, je saisis toujours pas l'intérêt. Mais bon, c'est peut-être juste une des (sans doute nombreuses) subtilités de ce monde qui m'auront échappé. Je pense qu'il me faudra un certain temps avant de comprendre comment marchent les choses ici. Si j'y arrive un jour. Mais surtout, pourquoi faire ça la nuit ? Ce serait quand même plus pratique à la lumière du jour, non ? Faut dire, déjà la dernière fois il m'avait paru un peu barré ce mec. Pas qu'il ait l'air cinglé ou quoi, juste qu'il y a un truc chez lui qui... cloche ? Je sais pas.

Enfin, je juge pas hein, notez bien. J'ai bien conscience que moi aussi je suis classée dans la catégorie « bizarroïdes » plus souvent qu'à mon tour. J'assume parfaitement. Enfin, disons plutôt que je m'en tamponne le coquillard avec une patte d'ours, de ce que les gens peuvent penser de moi. Du moins la plupart des gens, y a des exceptions évidemment...

Bref. Perdue dans mes pensées que j'étais, je lui ai ramassé toute une poignée de jolis cailloux, à mon espèce de Petit Poucet. Faut dire, avec ma super-vue-trop-magique, c'est plus facile de les trouver. Pas aussi bien  qu'une vision grossissante ou je sais pas quoi, mais on va pas se plaindre. Bon, vu que j'étais pas super concentrée sur ce que je faisais, ils ont pas tous bleus, certes. Mais bon, il y trouvera p'tet son bonheur quand même. Je reviens vers lui et lui tend mes mains en coupes, remplies de mon trésor caillouteux.

- Tiens, y a ce que tu cherches là-dedans ?

Quand même, drôle de nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Lun 12 Aoû - 20:39

Stupidités ?
C'était grossier de s'attarder sur ce genre de chose. Si je le savais ? J'en étais conscient. Et certains me diraient que c'est encore pire. Je préférais de toute manière m'accrocher à ce genre de chose, car je savais pertinemment que j'étais assez doué pour embobiner un gosse. Les enfants avalaient n'importe quoi, mais si un cailloux n'avait aucune spécificité, une couleur particulière pouvaient attirer leur regard. Leur voler leur argent de poche ? Presque. Mais ce n'était pas un grand mal, ils recevaient un présent en échange.

Je souriais bêtement à la demoiselle aux cheveux bouclés. Autant avoir l'air stupide jusqu'au bout. De toute manière, elle se prenait à mon jeu, et elle me sortit une belle liasse de billet. Je regardais dans sa main, comparais avec les quelque trouvailles de la mienne puis jetais tout ce que j'avais dans ma paume. Rapidement, comme si j'effectuais un travail super important, je prenais quelques cailloux qu'elle me tendait. L'un avait une couleur assez originale, un autre une forme peu commune, et le dernier que je pris, une légère couleur dorée. C'était suffisant, et je pense que je pourrais me faire quelques piécettes avec ça. Je mettais le tout dans ma poche, puis lui répondais enfin : T'as l'oeil dit donc. T'aurais pas un pouvoir en rapport avec ça ? Je voyais pas grand chose moi dans la nuit. Qu'est-ce qu'elle pourrait bien lui répondre ? C'était pas très engageant pour poursuivre une conversation. Puis, comme si Dieu m'avait lancé une idée encore plus débile que la précédente, je levais le petit doigt en disant : Vu que t'es là, et que t'as l'air de grave te faire chier, on va pécher des poissons dans le lac ? Pour les manger ? Non. Pas faim. J'avais plus faim depuis des années d'ailleurs. Avec les mains bien sur. C'était un peu bizarre. Non ? Ouais okay, c'était tentant le soir, lorsqu'une si charmante fille venait proposer son aide pour un ramassage de cailloux débiles. Et ses cheveux bouclés mouillés devaient être magnifique. Et, je sais, j'allais la faire fuir. Pourtant, la dernière fois, même si elle avait du me prendre pour un taré, elle était restée tranquille à coté de moi.


codage par Palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Mar 13 Aoû - 19:56

On dirait que mes trouvailles lui plaisent : il balance tout ce qu'il a ramassé et, méticuleusement, pioche entre mes mains les cailloux qui l'intéressent. À le voir concentré comme ça, on croirait presque que des vies dépendent de ce qu'il est en train de faire, pas qu'il est bêtement en train de trier des cailloux. On dirait un gamin qui a trouvé un trésor, je trouve ça marrant. Presque mignon, même. Ça me rappelle So' quand elle était petite, et qu'elle nous ramenait les merveilles qu'elle avait trouvé...

Pas vraiment le moment de penser à ce genre de choses, le but de la promenade était de me changer les idées. Je me sors de mes souvenirs quand il me félicite pour ma récolte, et hausse les épaules avant de lui répondre.

- Je vois des trucs vachement loin, en gros. Ça a aidé un peu, mais pas tant que ça en fait. La lumière de la lune est plutôt bonne ce soir. Peut-être que j'ai juste plus l'habitude que toi.

Encore du mal à me faire à cette histoire de pouvoirs. Encore l'autre jour, je jouais tranquillement dans le salon et mon pouvoir s'est activé sans faire exprès. Pas que ce ne soit pas hilarant de voir Requiem se mettre à danser sur du Chopin, mais quand même ça surprend. Moi encore ça va, j'ai pris le coup assez vite alors la plupart du temps j'arrive à contrôler. Et puis au pire j'aurais qu'à rester toute seule pour jouer. Pour Requiem par contre, avec son pouvoir de corrosion, c'est plus compliqué. Rien que le nombre de couverts qu'il nous a ruinés est proprement hallucinant... Enfin bref.

Perdue dans mes pensées, je mets quelques instants à réaliser qu'Aluminium m'a parlé. Encore quelques autres à fouiner dans ma mémoire pour retrouver ce qu'il a dit. Et puis plusieurs secondes à me demander si j'ai bien compris. Il veut qu'on aille... pêcher ? Au milieu de la nuit. Avec les mains. Et ça lui paraît tout à fait naturel. C'est vrai que je l'avais déjà trouvé un peu bizarre déjà la dernière fois, mais là ça dépasse un peu tout ce à quoi je m'attendais.

Mais après tout... Pourquoi pas ? Il a raison : je suis là, et je me fais grave chier. Je suis sortie pour me vider la tête, pas vrai ? Quel meilleur moyen que la pêche à mains nues au milieu de la nuit ? J'ai rien à perdre à essayer, et pas mieux à faire de toute façon, à part rentrer me morfondre dans mon lit. Le choix est vite fait. Je hausse un sourcil, et gratifie mon timbré de service de mon plus beau sourire mi-amusé mi-moqueur.

- Parce que tu sais pêcher avec les mains, toi ? Franchement, je demande à voir !

Et s'il ne sait pas, on aura qu'à apprendre ensemble. Ou du moins essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Jeu 15 Aoû - 11:57

Ouais, on va pécher le poisson !
Ouah. Voir de vachement loin, ça devait être pratique pour voir arriver la tempête. Un pouvoir en soit, plus utile que le mien. Un large sourire étira mes lèvres alors que je rétorquais à propos de son don : Super pratique ! C'est vrai que la lune éclaire bien ce soir, c'est une chance. Une chance pour attraper caillou et poisson. J'avais vraiment des idées bizarres lorsque je me sentais seul. Or, même si mes idées étaient complètement débile, la demoiselle aux boucles clairs me suivait. Elle devait se faire chier autant que moi, c'était bon signe. J'étais en bonne compagnie, et je ne lâcherais pas la jeune fille tant qu'elle ne serait pas épuisée. J'avais aucune envie de passer une nuit blanche en solitaire. Certes, cela ne me changeait pas tellement de d'habitude. J'avais beau avoir un boulot avec une brune super sexy, lorsque chacun rentrait chez soi, je me retrouvais à nouveau à compter les mouches en train de virevolter au plafond. Vive l'amitié, l'amour et l'ennuie. Mes amis se comptaient sur les doigts de la main, et je me demandais pourquoi personne dans mes anciens contacts n'étaient venu me voir lorsque j'avais de nouveau élu domicile dans les landes. Je n'avais quand même pas passé plus de cinquante ans là bas si ? Je savais que je devais à tout prix commencer à noter des trucs sur un cahier, ou même d'avoir un calendrier de poche. Mais, je me demandais franchement si ça allait m'aider.

Là, je divaguais. La demoiselle attendait sûrement sur moi pour commencer cette activité, au combien palpitante. Non. Je ne sais pas pécher avec les mains. Mais l'impossible est toujours possible, quand on y croit. Je remontais mes manches, réfléchissant à comment j'allais voir le poisson dans l'eau. Je sentais déjà à l'avance qu'on allait être congelé et qu'on allait devoir chercher des serviettes ou des habits de rechange. Disons que le vent était pas très sympathique ce soir. C'était peut être une très mauvaise idée d'embarquer la jolie nouvelle là dedans, tomber malade dès ses premiers jours ici, ça allait lui donner de sacré arrière goût de la vie ici. T'as pas peur de te mouiller ? Alors que je remontais mon pantalon, je m'étais déjà un pied dedans. J'attendais sa réponse en tendant la main dans sa direction. Si j'allais me prendre un vent ? Il y avait des chances. Mais elle avait l'air tellement sympathique, que j'avais un peu d'espoir. J'avais déjà mis le deuxième pied dans l'eau, cette dernière était plus que glacer, et cela n'arrangeait rien avec le vent qui soufflait. Et puis, merde. À quoi bon ? Je comptais bien aller au bout de mes idées, quitte à attirer la demoiselle dans l'eau. Je me fichais qu'elle me prenne pour un malade.


codage par Palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Ven 16 Aoû - 12:43

J'aurais dû m'attendre à sa réponse. Bien sûr qu'il ne sait pas. Quitte à vouloir pêcher, la nuit, avec les mains, autant y aller franco et en plus ne pas avoir la moindre idée de ce qu'on fait. Sinon, où est le challenge ?! Et il me rétorque ça avec un tel naturel, comme si c'était la chose la plus logique du monde. Sur le coup, je laisse échapper un petit rire. Je commence à me dire que ce mec est franchement dingue. Et je me rends compte que ce serait plutôt pour me plaire. Je trouve ça... rafraîchissant ? Je sais pas. En tout cas ça me fait du bien.

Avec un sourire amusé, je le regarde remonter ses manches et les jambes de son pantalon et avancer dans l'eau. Il se retourne, me tend la main et m'invite à le rejoindre. Enfin, si on veut.

- Faut savoir se jeter à l'eau dans la vie !

Je retire mes godasses, dont je doute qu'elles apprécieraient un bain forcé, remonte les jambes de mon pantalon et avance jusqu'à avoir les pieds dans l'eau. Et m'arrête. Et laisse échapper un petit cri strident. Bordel de chiotte. J'avais pas pensé qu'elle serait si froide ! Je dois avoir l'air ridicule, à rester figée comme ça, les pieds dans l'eau. Enfin, vu la situation et le personnage, je m'inquiète pas vraiment du jugement d'Alu : je doute que ce soit le genre de chose qui risque de le traumatiser. Je me décide quand même à lui expliquer ce qui m'arrive, des fois qu'il s'inquiète.

- C'est plus froid que ce que je croyais...

Je finis par m'habituer. Je remarque qu'à force de ne pas bouger, quelques petits poissons osent s'approcher de mes pieds. Minuscules même, presque le format têtard, mais bon ça ferait déjà un début ! Je fais signe à mon énergumène de ne pas trop bouger, histoire de ne pas les effrayer, et je commence à me baisser, tout doucement, sans bouger les pieds. Et, d'un coup brusque, je lance ma main. Qui se referme sur du vide. Enfin, de l'eau. Dommage. Ça valait le coup d'essayer. Je me relève et me tourne vers Alu en haussant les épaules.

- Presque. Je suis sure qu'avec un peu d'entraînement je vais finir par y arriver. Et toi, tu crois que tu fais mieux ?

Je le regarde, sourire en coin et lueur de bravade dans les yeux. Pas de raison que je sois la seule à me mouiller ! Après tout c'était quand même son idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Dim 1 Sep - 10:40


L'eau ça mouille, SÉRIEUX ?
J'avais une camarade de jeu, c'était sublime. La scène était tout juste épique, à mémoriser pour longtemps. Si mon cerveau défaillant le voulait bien. J'étais en bonne compagnie, et même si elle devait me prendre pour un malade, elle s'abandonnait à la fête aussi, donc... logiquement, elle était malade aussi. On allait sortir complètement trempé de cette épisode, on allait peut être chopper la plus grande crève du monde (même si je me soignerai plus vite qu'elle). J'aimais, tout simplement. Un large sourire étirait encore une fois mes lèvres alors que je me redressais. Ouais j'avoue, c'est pas l'heure de la journée où l'eau est bonne. Mais si on met ça de coté, on fera peut être un grand plongeons dans quelques secondes.

J'étais pas certain pour le grand plongeons. D'ailleurs, ça serait peut être à éviter. Aucun de nous deux n'avaient d'habits de rechange. Après, rien ne m'empêcher de courir jusqu'à mon studio et si la belle habitait trop loin, je pouvais toujours... lui proposer des fringues à moi ? Hm, très mauvaise idée. Elle prendrait peut être ça pour une invitation de mauvais goût. Peut être même qu'elle allait se dire que le fou furieux que j'étais, avait tout calculer depuis le début. Non, j'étais pas spécialement calculateur. Déjà, pour l'être, il fallait avoir une bonne mémoire. C'était pas mon cas, donc. Voilà.

Si je fais mieux ? Non. Certainement pas. La tâche était carrément impossible. J'pouvais toujours courir pour en attraper un. J'observais les poissons revenir à nos pieds, passer près de nous sans se soucier de ce qu'on pourrait leur faire subir. J'inspirai très lentement, sans bouger, ma concentration faisait presque peur. Mais alors que mon esprit s'était focalisé sur ces petites bêtes, j'eus un éclair d'illumination qui n'avait absolument rien à voir. Je fourrais vivement les mains dans ma poche droite, balançant mon paquet de clope sur la berge. Important. Lâchais-je. Mes clopes étaient assez vitales, avec l'argent que j'obtenais par moi, j'avais pas l'occasion de m'en acheter régulièrement en ce moment. Je redevenais calme, lançant quelques coups d'oeil malicieux en direction de la brune, puis plongeait brusquement mes mains à quelques centimètres d'elle. Je sentis des choses visqueuses passer près de mes doigts, et en me redressant, rien ne dansaient dans mes mains, évidemment. C'est pas gagner ! Mais, on continue ? J'avais omis le fait qu'en me redressant, j'avais arrosé une partie du haut et du visage de ma camarade de jeu. Ah, pardon. J'étais pas du tout désolé, vu le sourire débile qui dansait sur mon visage.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   Dim 1 Sep - 15:56

Il relève le défi sans sourciller. "L'impossible est toujours possible, quand on y croit", comme il a dit, alors après tout pourquoi. Je l'observe observer les poissons, immobile, concentré comme si c'était la chose la plus importante qu'il ait jamais eu à faire. Je sais pas pourquoi, mais ça m'amuse. Je le regarde faire, toujours avec mon sourire en coin, mais en faisant attention de ne pas bouger pour ne pas faire peur aux poissons. Je doute que ça change grand chose à ses chances d'en attraper un, mais on sait jamais...

Et puis d'un coup, il sort de son trip. Il attrape un truc dans sa poche qu'il balance sur la berge. Ah oui, clopes. Bien vu. Important en effet. Du coup je me rends compte que j'ai pas pris les miennes en sortant. Mince. Je pense que je m'en serais bien grillé une après notre petite séance de pêche improvisée. Enfin bon, tant pis. Peut-être que je pourrai lui en taxer une, à la rigueur... Enfin bon, on verra bien sur le moment.

Pour l'instant, le zigoto reprend sa concentration. Et puis il se décide à tenter sa chance et il se lance à l'eau. Façon de parler, bien sûr, il n'y a que ses mains qui font le grand plongeon. Enfin, "que"... ça suffit quand même à déclencher un mini-tsunami. Je suis sure que si un ours était passé par là, il aurait été fier de sa technique. Qui ne ramène aucun poisson, en revanche. Par contre, il y a du dommage collatéral : moi, qui me retrouve trempée et grelottante.

"Ah, pardon" qu'il dit, en arborant un grand sourire crétin. Tu parles qu'il est désolé, ça le fait marrer oui ! Je lui souris quand même, ou en tout cas j'essaye.

- Bah, j'ai dit qu'il fallait savoir se jeter à l'eau, pas vrai ? Ça va bien sécher...

Je me passe les mains sur le visage et dans les cheveux pour essayer de me sécher un peu. Sans grand succès. Et puis je regarde à nouveau dans l'eau.

- Mon tour, donc, c'est ça ?

Je fais mine de me concentrer sur les poissons, je laisse passer un certain temps. Je guette. J'attends le bon moment. Et, dès que je repère le moment opportun, je passe à l'attaque. Je croche la jambe d'Alu avec la mienne pour le déséquilibrer, et je le pousse d'un coup d'épaule. Plouf. Faut savoir se jeter à l'eau... Cette fois je souris pour de vrai. Je dois même me retenir pour pas éclater de rire.

- Alors, elle est bonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» schéma nocturne
» Samedi 19 Juin - Nocturne Zombies : Death Camp - Belcodène
» Micromania Games Show (nocturne)
» Demyx,la mélopée nocturne
» Chevauchée nocturne[RP non libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Lac-