AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Sam 27 Juil - 12:36

It look like a sweet day.

Aluminium & Lilithium

Le bruit des gouttes d'eau qui tombent dans une flaque est si agréable. "Plic, ploc... Plic, plack..." Leurs sons emplissaient mes oreilles. À quoi ressemblais-je ? Accroupie près d'une flaque, je me sentais bien pour la première fois depuis mon exil. Depuis environ deux semaines. Le ciel était rose, les faibles rayons de soleil qui traversaient les ruines créent de multiples jeux de lumière. Je me sentais comme... Une fille qui venait de passer la plus belle journée de sa vie.

J'aime bien ces ruines. Elles me font penser à un grand château abandonné. Il y a des toiles d’araignées, parfois, il n'y a plus de toit et quelques poutres suffisent à tenir ce qu'il en reste. Le carrelage est cassé mais quand on pose ses pieds dessus, même avec la chaleur, il semble froid. J'ai l'air d'être une petite tache ici. Entre mes cheveux oranges qui se voient à un km à la ronde, mon t-shirt parme, ma jupe noire et mes sandale parme aussi , j'ai l'air d'être un arc-en-ciel.

Ces derniers temps, cela n'avait pas été facile pour moi, mon exil, la fermeture des frontières, ma sœur, et une rencontre... Qui n'avait pas été facile non plus. On m'avait passé sous les couteaux de la cuisinière, broyé sous le presse-citrons et plongée dans une mélasse sans fin. Pourtant, pour la première fois depuis deux semaines, je me sentais bien.

Je n'avais pas fais grand-chose aujourd'hui. J'ai marché à la recherche de terre assez bonne pour faire de la peinture et comme toujours, j'avais su trouver le bon endroit. Un sac remplis de terre était posé à côtes de moi, en plus d'être totalement noir et de pouvoir servir de peinture, il était facilement modulable.. J'allais passer une journée banale, comme avant, à peindre sur des murs en mangeant deux ou trois trucs à grignoter.

Et sur ce, je sortais une barre protéinée de mon sac en forme de licorne. Je renversais du sable par terre et regardais l'immense mur devant moi. Il était assez grand pour que je puisse y étendre un drap, mais je n'avais pas de draps, alors ce serait directement sur la pierre. De toute façon, avec la pluie, tout se lavera rapidement, ce n'est pas comme si j'abîmais des vestiges.

Ce matin, j'avais dormi jusqu'à midi. Forcement, arpenter le désert à la recherche de terre, ça épuisait. Surtout avec la chaleur. Et puis, pour trouver de la terre parmi le sable, il fallait s'appeler Lilithium ou rien. Il était certain que j'aurais préféré aller chercher de la vraie peinture et une vraie toile dans un des royaumes, mais la fermeture des frontières avait fait que je manquais de peinture et que je ne pouvais donc pas en acheter.

Je mis le peu de terre que j'avais renversé dans un gobelet en plastique et y mit un peu d'eau qui venait des gouttes rosâtres qui tombaient de je ne sais où. De l'eau dans le désert, quelle folie. Ce monde est fou. Mais en y repensant, il est vrais qu'il avait plu il n'y a pas longtemps, mais je ne pensais pas que l'eau serait restée. Heureusement que le soir, il fait frais. Sinon, je crois que je serais morte d'une overdose de soleil. Moi qui aime tant le soleil, je ne peux m'imaginer vivre sans, ce serait comme... Comme un buffle dans son oiseau... Non ? Ce n'est pas un buffle ? Bon, un de ces grands animaux terriens qui vivent dans la... La... Savane et qui qui transportent des oiseaux sur leurs dos.

Je trempais mes doigts dans... Ce qui ressemblait plus à une mélasse qu'à autre chose et le remuais. Enfin, la terre forma de la boue, pas assez liquide à mon goût. J'y ajoutais alors encore de l'eau et me relevais afin de peindre sur le mur. Ce que je dessinais ? Quelle question, une licorne. Mes licornes m'avaient manquée. Celle-ci avait un air enfantin, je l'avais dessinée comme quand j'étais petite. Cela me rappelait beaucoup de souvenirs.

Quand je finis, je me relavais et ramassais mes affaires, mon sac licorne sur le dos, et mon gobelet à la main. Je laissais le sac de terre ici, qui volerait de la terre de toute façon ?

Je me mis à trottiner dans les couloirs des vestiges, laissant trainer mes doigts sur les murs en laissant des maques noires. Je dessinais par ci, par la des licornes puis après avoir exploré toutes les ruines et m'être posée pour passer la nuit près de mon sac à sable, il me sembla entendre des pas... Oui des pas. Je n'étais sûrement pas seule. Je ramenais mes jambes sur ma poitrine et attendais de voir qui se pointerait.


(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Lun 29 Juil - 18:31

Peinture murale peu ordinaire
Ce n'était pas un royaume plein de pâquerettes, mais c'était tout de même un royaume. Il n'y avait peut être pas grand chose, mais c'était tout de même vivant. Certes, au premier abord, les terres semblaient dénudées de vie, mais des âmes aplatissaient le sol. Si j'y avais vécu quelques années, je n'en avais que quelques petits souvenirs. Tout comme dans les landes, les quelques morceaux qui en restaient ne me permettaient pas de reconstruire des fragments de passé. Réellement, je m'en foutais. Ce n'était pas si grave d'oublier, je continuais à vivre, la gueule ouverte vers le ciel, les bras embrassant les nuages, mes pieds sabotant le sol. Point, l'histoire continuait. Elle avait ses chutes, ses rebonds, ses soupires, ses émotions, ses passions, ses larmes, etcetera.

Si j'étais retourné ici, je n'en connaissais pas la raison. Je n'avais pas de travail pour m'occuper en ce moment, ainsi, j'avais l'occasion de profiter d'un peu du paysage. Les ruines n'étaient pas fameuses, mais j'avais le souvenir d'y aller régulièrement. Lorsqu'on était seul, qu'on fermait les yeux, qu'on inspirait et expirait doucement, on entendait comme l'écho de millier de voix. C'était un vrai brouhaha, mais ce n'était pas désagréable à écouter. Bien que ces voix me rappelaient des choses, je n'arrivais jamais à les remettre en contexte. De plus, ces rappels s'envolaient quelques secondes après. Je vivais sans vraiment le soucier de ce qui m'entourait, je souriais à ceux qui venait me parler comme si j'étais leur bon copain, et puis je laissais couler. Je n'avais pas envie de me prendre la tête, la vie était déjà assez compliqué comme ça. Grâce à mon don, mon esprit n'était pas aussi fiable qu'autrefois, et ça n'avait pas l'air de plaire à mes potentiels futurs employeurs.

Je crois que cela faisait quelques heures que je marchais lentement entre ces ruines, je traversais un moitié de couloir, me retrouvait dehors, observait le terrain, continuais à avancer. Il n'y avait aucun intérêt de s'attarder ici et c'était calme. Trop calme. Une ou deux personnes dans les parages auraient été bienvenue. Mon esprit se baladait un peu partout, mon regard également, je m'arrêtais sur un dessin sur un mur. Quelques secondes après, je tombais sur une peinture du même type. Et, lorsque j'arrivais au troisième, je me posais sérieusement des questions.

Je ne pouvais pas me fier à ma putain de mémoire. J'avais déjà vu ce style de dessin. En outre, l'image en elle même, me rappelait également quelque chose. La question, c'était surtout, à qui appartenait ces peintures. Or, comme d'habitude, je n'avais aucune envie de forcer ma mémoire. Cela faisait longtemps qu'elle était au même niveau qu'un grand père de 90 ans. Si cela voulait venir, cela reviendrait à moi tout seul. Donc, au bout de quelques secondes de réflexion, je reprenais ma route, et finit par tomber sur des cheveux flamboyants et un visage que je ne connaissais pas. Je restais con à la regarder, déjà parce qu'elle avait entouré ses bras autour de ses jambes, comme si elle s'attendait à ce qu'on l'agresse. Je me trompais peut être, elle voulait sans doute que l'ombre la dissimule et que je passe mon chemin. Sauf que j'étais peut être à moitié amnésique, j'avais encore de bons yeux. Bonsoir. Je ne suis pas un ennemi. Je suis gentil, aimable, compatissant, et j'admire tes peintures.

En soi, je n'étais pas fan des licornes, mais cette fille avait du talent. D'ailleurs, quelque chose me disait qu'elle comptait dormir la nuit ici (d'ailleurs, le soleil était déjà bien loin, j'allais peut être devoir ramper jusqu'au lande la nuit), vu qu'elle semblait s'être bien installé. Je pouvais toujours dormir ici, mais j'étais pas sûr qu'elle soit tout à fait d'accord.


codage par Palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Mer 31 Juil - 10:55

It look like a sweet day.

Aluminium & Lilithium

Les pas ne tardèrent pas à montrer un homme. Grand, des cheveux argentés que les faibles rayons de lumière illuminaient tel un halo. La lumière venait de derrière lui, je ne pouvais pas vraiment voir son visage. Alors qu'il -me ?- regardait quelques instants, je ne bougeais pas d'un poil. Il pris finalement la parole :

"Bonsoir. Je ne suis pas un ennemi. Je suis gentil, aimable, compatissant, et j'admire tes peintures."

Bon, voilà qu'il s'était mis à vanter ses qualités. Mais il adorait mes peintures. C'était un bon point. En tout cas, moi je ne savais pas vraiment quoi répondre. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un les voies, c'est toujours désert ici. Quoi de plus normal, nous sommes au bon milieux du désert.

"Je... Hem, merci ?"

Il semblait un peu... Hésitant ? J'avais l'impression que son regard se baladait un peu partout. Je lâchais finalement mes genoux puis mis ma main sur mon front pour cacher le soleil. Je pouvais enfin le voir et il était... Plutôt mignon je dois l'avouer.

Je m'étais mise à faire des grimaces à cause du soleil sans m'en rendre compte. Et j'avais plutôt l'air idiote. Le pire dans tout ça, c'est qu'au lieu de plisser les yeux comme tout le monde, eh bien moi je fronçais les sourcils alors... Eh bien je ressemblais un peu à quelqu'un d'énervé. De ce fait, je tournais lentement ma tête vers un endroit où le soleil ne me gênerait pas. Puis je cherchais quelque chose à dire, je ne pouvais pas laisser ce lourd silence perdurer.

"Elles ne vont pas tarder à s'effacer de toute façon."

Je mis nerveusement une mèche de cheveux rebelle derrière mon oreille. Puis je souris légèrement. Je ne voulais pas ressembler à quelqu'un de dépressif et le faire fuir. J'avais un peu de compagnie, je ne voulais pas la perdre.

(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Mar 6 Aoû - 8:01

Non, rien à signaler, pas de psychopathe dans l'air.
Troublé, pendant une fraction de seconde. Mon intrusion ne l'agaçait pas, pour le moment, mais elle semblait à la fois troublé par ma venue et flattée par mes propos. La demoiselle aux cheveux de feu changea de position, elle mit sa main sur son front, sans doute pour mieux voir à qui elle avait affaire. Jugeait-elle sur le physique pour vérifier que je ne mentais pas et que je n'étais pas un parfait psychopathe ? Ouais, je sais pas. Peut être. Je m'en fiche. Je dansais à moitié sur mes deux jambes, attendant la suite. J'étais pas spécialement nerveux. Disons que je ne m'attendais pas à trouver de la charmante compagnie ici. Un sourire élargit mes lèvres alors que je répondais à ses derniers propos : Un coup de laque, ça serait rester plus longtemps ! C'est dommage que t'en ai pas pris, les gens auraient pu voir tes peintures plus tard.
De toute façon, ce mélange de boue et de d'autres ingrédients que je connaissais pas, ne tiendrait pas indéfiniment. Au fond, elle avait l'air assez déçu que ses dessins ne soient pas éternels. Alors pourquoi n'en avait-elle pas pris une plus résistante ? Oublie ? Pas d'argent ? Rien de bien intéressant me venait à l'esprit. Je voyais pas du tout pourquoi elle n'avait pas choisis une peinture autre que le sol lui même. Déjà que dans ce désert interminable, l'eau ne courait pas les rues. Rues. Si seulement elles existaient encore ici.

Soit. Bon, bah. Je m'appelle Aluminium. Enchanté de te rencontrer, très chère exilée. Tout pour dire que forcément, je n'étais pas d'ici. C'était pas graver sur ma gueule, mais c'était tout comme. La rousse l'avait vu dès la première seconde, c'était peut être pour ça qu'elle me faisait des grimaces et qu'elle avait rapprocher ses jambes de son corps. Heureusement, j'étais pas agressif. L'important, c'était surtout de savoir si j'étais autorisé à venir pioncer ici. Tout seul, j'avoue que j'aurais préféré faire des kilomètres la nuit pour rejoindre mon royaume. Mais avec cette présence, je me sentais assez rassurée. Mise à part ça, euh, j'peux dormir ici ? J'habite un peu loin... Je sais, ça risque pas de poser de problème. Si je le voulais je pourrais faire le tour des royaumes en quelques jours sans avoir besoin de dormir. Si je le voulais, je pourrais même rester ici sans manger quelques temps. Pour ce dernier point, valait mieux que je fasse attention. Je n'étais pas à l'abri de problèmes de santé si je ne mangeais pas. Corps infatigable oui, mais qui avait des limites. Si je ne mangeais pas, je faisais comme tout le monde, je crevais.

La demoiselle avait quand même l'air assez distante. C'était peut être son état d'âme, mais je me trompais sans doute. D'ailleurs, si je la prenais pour une psycho-dépressive, elle allait peut être changer de couleur, perdre son sourire, rentrer dans une rage sans précédent. Le lendemain, ou des semaines plus tard, on retrouverait mon cadavre dans les ruines en train de danser. Tututut. Sur le moment, j'eus réellement envie de prendre ma tête et de l'écraser à plusieurs reprises sur le mur. Non, elle n'avait pas l'air d'avoir un caractère si extrême. Elle avait même l'air très gentille, en plus d'être sacrément joli. Et, mon dieu, les filles jolies ne pouvaient pas être tueuses en séries ou sadiques. C'était interdit dans mon journal de voyage. Toutes mignonnes, jolies, souriantes, pétillantes... Je rêvais éveillée, comme d'habitude.
Au bout de quelques secondes de réflexion, dans l'attente d'entendre à nouveau sa voix faible mais cristalline, je m'asseyais à coté d'elle. J'ai pas demandé l'autorisation ? Pourquoi elle refuserait ?

hj; dis ma belle ! J'ai pas trop capté... Ils se connaissent ou pas ? Parce que dans mon rp j'ai précisé qu'Al' avait des souvenirs très vague des licornes. Certes il ne se rappelle pas du tout à qui appartiennent ces peintures, mais il sait qu'il a déjà parlé à cette personne. En l'occurrence toi.


codage par Palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Jeu 15 Aoû - 13:50

It look like a sweet day.

Aluminium & Lilithium



Je le jaugeais discrètement pendant quelques secondes puis détournais le regard, gênée. Certes, j'aurais pu mettre de la laque, mais pour moi, c'était comme profaner des tombes. On m'avait appris le respect, alors, en toute bonne fille, j'avais fais ce que j'avais à faire sans abimer les vestiges appartenant aux temps anciens, parce que mes peinture n’appartenaient pas à ce temps.

"ça serait abimer un élément historique." dis-je de manière simplette.

Je n'étais pas particulièrement enthousiaste de me faire embarquer par des historiens dans les année avenir, pour me faire étudier comme un rat de laboratoire parce que j'avais peint sur des pierres. Même si entre nous, j'étais légèrement déçue de les laisser s'effacer. Mais après tout, rien n'est éternel.

"Soit. Bon, bah. Je m'appelle Aluminium. Enchanté de te rencontrer, très chère exilée."

"Alu... Minium ? Haha, je suis Lilithium. Oui, enchantée." lui répondis-je sur une impulsion ponctué d'un petit rire.

Mon rire s'était fait sans émotions, vide. Alors je ressemblais tellement aux exilés maintenant. Cette idée créa une boule dans ma gorge. Je savais que j'étais dans un état déplorable, mais en plus, maintenant, les personnes voyaient clairement à quel catégorie j'appartenais.

Suite à sa question, je hochais nonchalamment la tête en guise de oui. Après tout, cet ex château ne m'appartenait pas, je n'étais pas en droit de décider qui dormira ici ou non. Si ça se trouvait il y avait des tas d'autres personnes installées dedans.

Mes joues s'empourprèrent quand il vint s'asseoir à côtes de moi. Non, je n'étais pas timide, je ne l'ai jamais été. Et pourtant je me sentais légèrement gênée. Je tournais la tête avant qu'il ne voie le feu sur mes joues... Et en plus de ça, le rouge faisait encore plus ressortir mes tâches de rousseur. Je crois que je ne 'étais pas attendue à ce genre d'action, mais qu'il attendrait plutôt mon autorisation. Enfin... J'avais hoché la tête. C'était un oui.

"De loin ? C'est à dire ?"Articulais-je sans peine.

Des frissons parcoururent mon corps. On ne voyait plus le soleil à l’horizon, il se couchait à une vitesse impressionnante et les premières vagues de froid se firent sentir. Moi j'étais munie de ma couverture, ais est-ce que le dénommé Aluminium avait de quoi se protéger du froid ? Je me retournais vers lui.

"Si tu as froid, on peut allumer un feu ou partager ma couverture ?" lui proposais-je.

En tout cas, il n'avait pas l'air très équipé.

Pour l'instant, il était comme un peu de lumière dans mon petit monde noir. J'étais heureuse. J'avais de la compagnie agréable... Les compagnies que j'avais croisé ces derniers temps n'étaient pas très agréables elles. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres sans même 'en rendre compte.


(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Dim 1 Sep - 10:31


Tranquillité et boule de gomme
Monument historique. Il fallait aussi les entretenir, sinon, comme ici, ils tombaient en ruine. Le monument en question n'était pas du tout entretenu, il était fort probable que dans dix ans, il n'en resterait plus rien, même pas une épave. J'hochais simplement la tête, oubliant ce sujet des ruines lorsqu'elle prononça son prénom. Les grands esprit se rencontrent enfin ! D'où t'ai venu cette idée de surnom ? Sauf si c'est ainsi qu'on t'as nommé à ta naissance... Elle pouvait très bien être née ici. Après tout, tout le monde n'arrivait pas de la Terre. Pour cette dernière toutefois, la plupart des habitants d'ici y venait. J'avais d'ailleurs l'impression, depuis quelques temps, qu'il n'y avait qu'eux qui grouillaient dans nos villes. Je n'étais que sceptique, ils ne me dérangeaient pas plus que ça.

Un sourire étira alors mes lèvres lorsqu'elle sous entendit une question. Les landes de calcifer n'étaient pas non plus à la porte d'à coté, et puis un vent violent pouvait se lever d'une minute à l'autre ici. Les landes, c'est là que j'habite. Même si je connais assez bien la terre des exilés pour y avoir habiter pendant suffisamment longtemps. J'en venais parfois à me demander pourquoi ces terres me manquaient autant. C'était un véritable désert, et on ne pouvait pas dire qu'on croisait des gens à chaque tournant. Tournant... Hm. Les rues n'existaient pas, ce n'était qu'une grande étendue, parfois parsemé de petites habitations vétustes. Je soupirais sans m'en rendre compte, oubliant à nouveau ce à quoi je pensais lorsqu'elle me parla du froid. Il ne faisait pas chaud, mais je n'avais pas froid non plus. Ma simple veste me suffisait, mais peut être pas dans une petite heure.

C'est une question piège ? J'avais réellement les idées mal placées. En même temps, Lilithium était plutôt jolie, (le plutôt en moins) sa chevelure rousse était aussi sublime que son visage fin. Je penchais légèrement la tête sur le coté, chassant aux passages mes idées de travers pour éviter d'être mal vu, et me reprenait : J'aurais dû penser à la couverture. En même temps, je pensais pas que j'allais me promener dans le coin jusqu'au soir. Je pense qu'un feu et la couverture pourrait être mieux. Le vent se lève déjà, et une simple couverture ne suffirait pas à nous réchauffer. Et maintenant, j'peux allumer le feu. J'en suis pas expert, mais je suis plutôt volontaire et persévérant. T'aurais du bois... ? Je suis pas sûr d'en trouver beaucoup dans le coin. Et j'étais tout à fait capable de me perdre en réalité, et même d'oublier cette rencontre... Je n'avais aucune envie de m'en aller. Peut être que nous allions devoir faire qu'avec la couverture. Pourquoi j'aimais cette idée ?



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   Sam 7 Sep - 13:53

It look like a sweet day.

Aluminium & Lilithium


"On m'a nommé comme ça." Lui répondis-je.

Ce n'était pas l'exacte vérité, à la base, ma mère voulait garder certaines coutumes terriennes, comme par exemple les anniversaires, ou plein d'autres trucs. Je ne suis jamais arrivée à comprendre pourquoi elle y tenait tant, en tout cas, je n'étais censée être que "Lilith", mais le temps avait transformé ce Lilith en Lilithium, sans réellement savoir pourquoi.

"Les landes, c'est là que j'habite. Même si je connais assez bien la terre des exilés pour y avoir habiter pendant suffisamment longtemps."

J'hochais doucement la tête pour dire que j'avais compris. Il s'était fait reprendre par les Landes ? Malgré moi, je voulais le savoir, mais je voulais aussi essayer de tenir ma grande langue au chaud avant de dire quelque chose qui le ferait fuir.

Après lui avoir demandé s'il avait froid, il me répondit par une question... Si c'était un piège ? Je lui lançais mon regard sanglant numéro 5 sur 10.

"Je crois que si il y en avait un, je te l'aurais clairement comprendre."

Puis après qu'il m'ait demandé si j'avais du bois, je me mis à fouiller dans mon sac. Du bois, non. Mais j'avais du fusain. Une boitte plutôt grosses même. On pouvait l'utiliser pour faire du feu, bien que cette idée ne m’enchantait pas beaucoup. Je pouvais tout de même m'en refaire, mais mon petit doigts me disait que je n'en aurais pas le temps.

J'avais pris l'habitude de dormir dans des grottes, je n'étais pas particulièrement frileuse, et les grottes coupaient le vent. Alors ma couverture suffisait amplement, mais ce n'était pas le cas des ruines, bien que ses pierres elles aussi coupaient le courant, l'air y était sans cesse renouvelé, ce qui empêchait les lieux de se réchauffer.

"Oui. J'ai du bois."

Je sortais la boitte et renversais son contenu par terre que enflammais par la suite avec un briquet.

"Il n'y a en effet pas de bois ici. J'ai fais un petit tour tout à l'heure."

Le feu petit feu se propagea après quelques secondes sur tout les fusains que je regardais comme si l'on m'avait arraché un organe.

"Je ne pense pas qu'il fera très froid ce soir et le feu ne va pas tenir longtemps. Nous n'avons rien à craindre... Je crois."

Je vivais peut-être ici depuis deux semaines, mais ce n'était pas assez pour devenir météorologue.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium   

Revenir en haut Aller en bas
 

It look like a sweet day ~ [Pv] Ft. Aluminium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Horde sweet horde
» Sweet little baby - [Dehl' & Léa] - [ENG]
» JMK ♣ Sweet Jenna, sweet teacher... à votre service.
» Présentation de SwEet-LovE.x
» bed sweet bed → denver&kyler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Désert noir :: Ruines-