AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 PV Guard ✼ Cultive ta mémoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: PV Guard ✼ Cultive ta mémoire.   Mer 3 Juil - 9:59

C'est une journée de toujours. Tu es en pleine lecture, tu feuillettes l'un de tes premiers journaux pendant que la brise s'amuse à faire légèrement virevolter ta coiffure. Tu sembles concentrée, tes yeux ne quittent pas ces pages qui te décrivent, qui te disent comment agir au quotidien. Tu en as bien d'autres, beaucoup plus détaillés mais l'une de tes anciennes toi t'a conseillé de ne lire que celui là pour ne pas perdre ton temps précieux. Car oui, tu te promènes toujours avec ce petit guide, qui te mène vers des chemins que tu as connu mais que tu as oublié. Dans ta sacoche qui ne te quitte jamais, tu as d'autres ouvrages écrits de ta main tremblante qui sont des index des personnes que tu as rencontrés, de tes réactions ponctuelles. Tes mains se crispent, tu es lasse de devoir lire ça tous les jours bien que ta mémoire défaillante te permette d'omettre que tu fais cela tous les jours.

Aujourd'hui, tu déambules tranquillement dans la vallée du vent, discrètement. Attirant quelques regards curieux. Tu passes rarement ici, préférant rester dans la terre des exilés. Tu arrives sur ce qui semble être des champs d'après l'un de tes dictionnaires illustrés fait main. Tu regardes les alentours refermant ton journal. Tu as besoin de te remettre de tes émotions. C'est toujours ardu de découvrir qui tu es par une personne que tu ne connais pas, dont tu ne te souviens pas et surtout quand il s'agit de toi-même. Alors tu écris tout le temps encore et encore, oubliant parfois de vivre pour suivre le fil de ta vie. Malgré cela, tu es toujours perdue. Tes mots, mue en petit Poucet, tu les reconnais de moins en moins. Tu saurais dire si ce qui tu lis est vrai. Tu as peur de dormir car tu ne peux pas écrire alors tu oublies. C'est dur mais tu t'habitues à vivre avec, bien que les larmes, la douleur, la colère surgissent par moment.

Tu continues de contempler ces vastes champs sans rien dire et tu décides d'en traverser un et de t'installer sur une botte de foin en faisant attention de ne rien abîmer sous les conseils de ton toi passé. Tu respires et tu sors ton journal personnel le plus récent et tu sors un crayon pour délier tes mains et laisser un flot de graphite tracer ton histoire du jour.

[i]« Bonjour ma mémoire,

Aujourd'hui, j'ai décidé de partir loin. Cela a été long et parfois laborieux mais j'ai rencontré des personnes très polies et chaleureusement qui ont bien voulu me guider. J'ai eu aussi de la chance de ne pas avoir rencontrés de malhonnêtes gens sur le chemin. Pourquoi ce voyage ? J'ai parcouru des distances pour rejoindre une région que l'une des Urds anciennes semble avoir ouï dire et donc a désiré les contempler, la vallée du vent. J'exauce son souhait sans savoir si elle sera satisfaite. J'admire la splendeur du paysage sans rien faire d'autres et comprend pourquoi mon ancienne moi désirait venir en ces lieux.

Certains hommes, euh, ah paysans, travaillent la Terre. La plupart travaille en groupe, d'autres en solitaire sous les rayons du soleil qui illuminent leur front trempé par leur travail acharné. Oh, il y a aussi des femmes et des enfants par ci par là. Je les observe, j'en salue quelques uns qui m'adressent un sourire, d'autres me regardent étrangement. J'espère que m'installer ici n'apportera pas de problème. Personne ne me parle vraiment mais je réponds à leur question, quelques regards changent quand je leur dis que je suis de la Terre de Noireaudes mais l'accueil reste paisible. Tant que je n'enquiquine pas et n'accapare pas leur temps d'après eux. J'en apprends même un nouveau dialectes. Faudrait que je l'écrive, c'est comme qui dirais-je cocasse et amusant ?

Je m'arrête là pour le moment ma chère compagne, j'ai envie de m'interroger, de questionner ces gens et qui sait peut-être que je pourrais les aider malgré mon ignorance dans le domaine de … ah l'agriculture.
Sur ce. »


Dernière édition par Urd le Dim 20 Avr - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: PV Guard ✼ Cultive ta mémoire.   Ven 5 Juil - 14:24

L'homme portait la trentaine, il avait le teint haut en couleur, moins rude pourtant que ce que l'on s'attendait à trouver chez un ouvrier. Les vêtements étaient plutôt comme il faut - blouse courte bleue et chemise fraîchement lavée, et son visage était intelligent mais dur.

Un homme qui doit se mettre facilement en colère, songea-t-elle en sirotant l'âpre infusion.

- Vous êtes nombreux dans ce cas. La plupart traversent les frontières clandestinement et d'autres choisissent de vivre de façon marginale, car ce village n'a rien à offrir. Il n'y a que des champs et des vignes, les hommes et les femmes travaillent plus de douze heures par jour et...

Comment expliquer ce qu'il s'était passé ? Cette nuit-là, le froid semblait geler jusqu'au temps lui-même. Ensevelie dans un profond sommeil après la lecture de cette lettre, elle avait soudainement senti son corps flotté dans des limbes inconnues.

Elle était certaine de mourir, sans comprendre pourquoi.

Pourtant, les secondes s'étaient écoulées sans que rien ne se produise. Et quand elle avait ouvert ses paupières, et constaté la vie autour d'elle...

... plus rien ne lui semblait réel.

- Je le vois à ton visage ! Crois-tu que c'est toute seule, dans ton imagination, que tu as inventé cette histoire ? Il y a bien un autre monde à côté du nôtre, caché. Toi, tu viens de là-bas, ma jeune amie. Son rire était franc et sonore. Je sais que tu as du mal à me croire, mais essaie au moins.

Il lui conseilla de prendre l'air, et l'engagea à faire, le long des chemins de campagne, une promenade, en voyant sa mine dubitative, et elle acquiesça, remontant son écharpe jusqu'à son nez.
Sans omettre de le remercier pour son hospitalité, elle se leva de table non sans avoir l'esprit occupé, perdue et confuse.

Dehors, si les odeurs nostalgiques lui rappelaient le cadre de son enfance, elles l'irritaient tout autant. Prudemment, mettant un pied devant l'autre, elle s'avança en silence.

Était-ce le paradis ou seulement une illusion ?
Revenir en haut Aller en bas
 

PV Guard ✼ Cultive ta mémoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» StarWars: Gamorrean Guard
» Tournoi de Mémoire 44 à Ravenel (Oise)
» [Blog] A la mémoire d'un membre...
» Mémoire sur les Mines - Ouvrage -
» [SMC - peinture]Death Guard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Grand manoir :: Champs-