AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Une vie sans couleur, cela ne te ressemble pas. || Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une vie sans couleur, cela ne te ressemble pas. || Black   Ven 21 Juin - 0:40

” Quand je ferme les yeux”


❦ The sixth station

Une légère odeur d’iris mêlée de l’âcre de l’huile flottait dans l’atmosphère de la petite pièce éclairée à la lumière des lampes incandescentes la rendant quelque peu lourde et vaporeuse. L’éclairage jaunâtre et constant permettait de distinguer, malgré la nuit tombante sur la Cité, les deux gros sacs de fleurs disposés contre le mur du fond de la pièce. La salle n’était pas bien grande, de quoi y contenir un bureau modeste à côté de la porte menant à la boutique et deux longues tables posées côte à côte contre le mur perpendiculaire. Sur ces tables, entreposées sur des torchons, les fioles, les ballons et le matériel de distillation étaient en train de sécher ; en dessous, des produits chimiques aux noms imprononçables y étaient alignés, caché derrière un rideau.
Sur le bureau, éclairé par une lampe à elle-seule, les fleurs d’iris s’entassaient à sa gauche et les tiges à sa droite, tandis qu’elle reprenait délicatement une fleur entière entre ses doigts. Le scalpel coupa doucement la tête de la tige et les sépara : une partie alla à sa gauche, l’autre à sa droite. Elle recommença à nouveau, se demandant si elle avait bien fait de rester tard cette nuit tandis que toute la Cité était en fête.

Cette année, on fêtait les cinq cents ans de la fondation de la ville et l’atmosphère était festive. La moindre petite ruelle était grouillante de monde et de milliers de couleurs et de lampes dansantes sous les tambours sourds. Pernille aurait bien voulu participer depuis le commencement à ce carnaval mais elle espérait la venue de son ami, et Black n’était pas un friand de la Cité Yubaba en elle-même. Elle connaissait un peu l’histoire des relations conflictuelles entre la Reine et le Président et, même si elle n’avait pas vraiment envie de prendre parti dans les affaires politiques, elle devait avouer qu’en écoutant Black lui dire le peu de choses qu’il voulait bien sur ce sujet, elle aurait bien choisi son camp.

Elle entama la coupure d’une autre fleur qu’elle porta à son nez. Elle en respira doucement l’odeur subtile qui s’en échappait et la mémorisa. Ce type d’iris, orange, n’était pas de ce qu’elle connaissait dans son ancienne vie. C’était pour ça qu’elle les avait choisie : pour leur parfum mais aussi pour leur couleur.

Elle aurait bien aimé que Black vienne les voir. Elle lui avait envoyé une lettre une semaine plus tôt, la réponse mis un peu de temps à venir mais elle était arrivée. Elle stipulait qu’il essayerait de passer ; elle avait laissé la porte de derrière ouverte en conséquence. La boutique était fermée depuis longtemps maintenant et tout le monde était trop occupé avec la fête pour penser à aller vadrouiller près de l’arrière des magasins. Si tel était le cas et que l’on était pris, dans la Cité de Yubaba, c’était la mort assurée.

La jeune femme remit une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille d’un geste gracile. Malgré ses cheveux attachés en un chignon négligé pour le travail, ceux-ci ne pouvaient s’empêcher d’échapper à l’emprisonnement de son élastique. Elle reposa son scalpel sur le bois chauffé par la lampe à huile de la table et soupira doucement.
Elle ferma les yeux et écouta le silence quand elle entendit la porte arrière grincer. Elle releva la tête de son travail et se retourna. Le sourire lui vint doucement quand elle aperçut l’intrus se diriger vers elle. Elle était heureuse de le voir, comme à chaque fois. Black était une bouffée d’air frais dans cette cité où l’apparence était la première chose que l’on retenait des concitoyens.

« Ah te voilà. » Elle se leva de sa chaise pour l’accueillir d’une accolade amicale. « Tu en as mis du temps. »


Spoiler:
 


Dernière édition par Pernille le Dim 23 Juin - 4:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
des landes de calcifer
admin à la retraite
avatar

Messages : 305
Âge physique : 20 ans.
Âge mental : 23 ans.
Groupe : Les Landes de Calcifer
Dons : Faire apparaître des armes - Corps de Cristal

MessageSujet: Re: Une vie sans couleur, cela ne te ressemble pas. || Black   Sam 22 Juin - 22:16




Une vie sans couleur
cela ne te ressemble pas