AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Pépouze chez Scylla [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 9
Age : 22


MessageSujet: Pépouze chez Scylla [PV libre]   Dim 18 Jan - 23:58

"Pépouze chez Scylla". C'est la première idée de nom que j'ai eu quand j'ai fait mon prêt pour l'ouverture du salon de thé.

Cependant mon petit doigt m'a soufflé qu'il ne valait mieux pas répondre ça à la question "Et votre établissement portera quel nom ?" au risque de me le voir refusé, ce prêt. Alors, pris de court, j'ai sorti ça : "Aux vapeurs de jasmin".

Oui je sais, c'est nul. Quand le gus d'en face a sourit et noté le nom sur le contrat, j'ai esquissé un sourire un peu gêné et pleins de regrets. Mais c'est un peu ma faute. J'aurai pu quand même réfléchir au nom du salon avant d'aller voir le gonze derrière son bureau.

Depuis, je me dresse une liste mentale de tous les noms que j'aurai pu donner à mon établissement. "Le dragon de la théière" pendant que le mec en costard trois-pièces me présentait le local. "Les rails du darjeeling" lorsque je dépoussiérais le plancher en bambou et délocalisais les nombreuses araignées qui avaient élu domicile dans les poutres. "A l'heure du chapelier" quand le mec des paravents cria parce que j'en avais malencontreusement déchiré un en testant du doigt sa résistance aux chocs. Et même "Thé magnifique" me paraissait une meilleure idée lorsque je repeignais le comptoir en rouge. Bon, à vrai dire "Thé magnifique", j'aurai pas gardé.

A présent, contemplant mon magnifique petit coin de raffinement, j'attends les premiers clients. Il est 11h. Pas un chat.

Bon, j'ai peut-être pas su bien faire la promotion de l'endroit. J'ai eu à vrai dire la flemme d'imprimer des flyers et de les distribuer en ville. Je n'ai jamais été bon pour communiquer, après tout si j'étudiais les cailloux c'était aussi pour apprécier le silence de ces roches qui ne me feront jamais chier parce que "ah mais non Hubert ça va pas ça, relis page 42 et tu verras que c'est marqué noir sur blanc que Henri III n'a jamais épousé Margaret de Vénicie !".

Ah non, pas Hubert. Je suis Scylla, maintenant. Heureux tenancier d'un petit salon de thé zen, avec ses boiseries, ses murs ornés d'estampes d'orchidée, son comptoir rouge et son mobilier en bambou brillant (que j'ai astiqué pendant trois jours pour que ça brille bien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pépouze chez Scylla [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre ville-