AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Ninjasauter est un verbe du premier groupe [PV Heisakaptitrenne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 31
Age : 92

Âge physique : 20 ans (mais en parait naturellement moins. Et ce n'est pas à cause de sk)
Âge mental : De même. 20.
Groupe : DANS LA VALLÉE OHOOOOO
Dons : 1) Confessionnal ambulant. (J'ai une tête de none?!)
2) Déverrouillage de serrure (jviens percer ton coffre bientôt #beware)

MessageSujet: Ninjasauter est un verbe du premier groupe [PV Heisakaptitrenne]   Ven 16 Jan - 2:39

RCÉ parcourait le marché noire, la tête enrubannée dans un long châle, Cheveux au vent. Elle devait ressembler à un cheikh arabe. Ou Cheikha, du coup. Ou peut-être qu'on la prenait pour une illuminée, tout simplement. Le but n'était pas forcement de passer inaperçu. Mais bien de repousser chaque passants. Parce qu'elle en avait raz le turban de se faire accoster par des inconnus. Non. Les problèmes des autres, elle s'en foutait. Mais d'une force! Elle avait une révolution à mener! Des ex-exilés à soulever. Des injustices à réparer! Elle n'avait certainement pas le temps de se pencher sur les problèmes triviaux de monsieur et madame tout le monde! Et c'est pour ça qu'elle était là. Aujourd'hui. Pour recruter de nouveaux membres. Passablement dangereux. Mais pas trop.

Munie de prospectus elle fendait la foule avec l'agilité d'un raton laveur. Avec la grâce d'un chameau. Et fourrait les poches des gens avec ses papiers. Subtilement. Avec la vivacité d'un écureuil drogué à la caféine. Et comme ça. Hop. Pas besoin d'achalander la foule comme une marchande de poisson à l'aide de son mégaphone. Mais elle continuait quand même à distiller ses idées dans l'esprit du citoyen lambda. Trop forte Naked. Trop maline. Le mois prochain c'était sûr. Elle allait avoir pleins de nouveaux activistes dans son syndicat. Et peut-être même une statue à l'effigie d'un panda sur la place publique. Sait-on jamais.

Et. Alors qu'elle avait presque totalement fini de refourguer ses papiers cent pour cent écologiques qu'elle avait pressé et rédigé elle-même le vent se leva. Pas celui de la révolte, non. Le vrai. Celui qui agitait avec délicatesse les champs de la vallée. Il s'éleva. Gronda silencieusement. Avec force. La bourrasque faisait tourbillonner avec élégance les petits papiers et le joli turban de la blonde. C'était beau. Poétique.


-PUTAIN DE BORDEL DE VENT FASCIIIISTE.
s'exclama la jeune fille.

Loin de s'émouvoir elle sautillait sur ses vans, les bras agités pour récupérer ses prospectus et son isoloir de tissus. Qui... Ne l'isolait donc plus. Dévoilant ainsi son faciès aux badauds. Leur délivrant au passage un spectacle quelque peu étrange et surtout hilarant. Elle pestait. Éructait. Insultait. Tout en n'oubliant pas de fourrer les papiers qu'elle réussissait à attraper dans les poches de son short en jean. Et. Cela aurait pu durer longtemps si quelqu'un ne l'avait pas arrêté entre deux sauts.

- J'ai placé une b... mhphhfhpheuh. S'exclamait le pauvre passant, sur le point d'étouffer alors que Naked avait soudainement plaqué ses deux mains contre sa bouche.


- Ferme-là j'veux rien savoir moi!

Avant que l'air ne vienne à lui manquer définitivement La blondinette transféra ses mains de sa bouche à ses oreilles. Une lueur de défis dans les yeux.


-LALALA J'entends rien. Allez. Salut!

Et en moins de temps qu'il ne lui avait fallu pour terminer sa phrase elle s'était élancée. Dans les ruelles sombres. Ce qu'il y avait de plus crasseux dans la vallée. Sans doute. Elle s'y engouffra après avoir pris une grande inspiration. Comme si elle s'immergeait. Dans un lac particulièrement profond. Parce qu'elle était certaine que la misère devait suinter. Ici. Paraîtrait qu'il y avait des toxicos. Des dealers. Des prostitués. C'est marqué dans le descriptif. Je te jure. C'était un peu dangereux. Mais on était souvent obligé de s'y enfoncer pour passer d'un point A à un point B. Sadlife. La téléportation ça aurait été tellement plus cool comme pouvoir.

Arrivée à une intersection elle s'arrête. Reprend son souffle. Le dos posé contre le mur. Personne ne l'avait suivi et ça, au moins, c'était bien. Elle ébouriffa ses cheveux blond et sorti les prospectus qui ne lui avaient pas été lâchement emporté par le vent. Complice du Roi actuel. Elle en était sûr. Parce qu'il voulait tellement pas qu'elle l'emmerde avec ses idéaux de végétalienne convaincue! Ou peut-être qu'il en avait rien à foutre et que tout ceci n'était qu'une vaste coïncidence. Mais ça lui faisait trop de peine d'être ignorée alors elle préférait penser qu'il s'agissait d'une conspiration. Aaaaah ça. Il l'entendrait la prochaine fois qu'elle improvisera un sitting de protestation devant sa porte. Aka Demain. Parce qu'elle avait rien de mieux à fai-

Ohoho. Pour une coïncidence. Son dos. Enfin. Non. Le dos du Roi! Elle esquisse un pas. Puis deux. C'était lui. Elle en était sûre. Parce que habituellement, quand elle essayait de lui ninjatomber dessus pour lui briser les tympans ou qu'elle essayer de l'arrêter pour lui faire part de ses nombreuuuuuses doléances il y avait toujours un garde ou deux pour l'en empêcher. Mais là. Il semblait seul. Fort bien. Elle se lance. Les deux bras en avant. Pour attirer son attention. Si. même de dos c'est efficace.


-Eeeeeh. Ta majestuosité. Je pensais justement à toi.
Et toi je suis sûre que non.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ninjasauter est un verbe du premier groupe [PV Heisakaptitrenne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quel est ce chanteur(euse)/groupe?
» Groupe calendar
» [Neutre] Le Premier Cercle
» GROUPE RASA
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Marché noir :: Ruelles-