AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mer 22 Oct - 18:36


Le Retour d’une Promesse


Hiver, deux ans plus tôt…


Bon, ce n’est pas tout ça, mais dehors il fait froid. Et puis, j’ai promis au Gamin de lui confectionner une Peluche ressemblant à Kaiyou… Je dois m’y mettre. Une promesse est une promesse, non ? Je l’admets, je tiens rarement celles que je fais. Les promesses, je déteste ça. Ça ne sert à rien. Qui a inventé un truc pareil ? Je n’en sais rien et au fond, ça m’est bien égal aussi. Et pourtant, c’est la première fois que je souhaite en respecter une. Quel sentiment désagréable que de se sentir obligé de faire quelque chose pour une personne qu’on connaît à peine et qu’on veuille le faire malgré tout. Il faudra qu’on m’explique. C’est vraiment stupide.

Après avoir rassemblé autour de moi du coton, du tissu bleu, des plumes bleues et blanches, j’interpelle Kaiyou pour qu’elle vienne poser devant moi. Oui, si je désire reproduire exactement la même Peluche, le plus simple est d’avoir le modèle d’origine devant soi. Je réalise qu’il me manque deux billes noires pour faire les yeux. Je fouille un peu partout dans la maison, en vain. Et les magasins sont en rupture de stock, ces derniers temps… À force de chercher, je mets la main sur deux perles violettes. Je les pose à côté du tissu bleu azur et regarde Kaiyou.

Assis à côté de moi dans le canapé, Usagi prend la relève et demande à la Petite Dragonne si c’est grave que sa Future Sœur ait les yeux améthyste et non noirs comme les siens. Kaiyou secoue négativement la tête et affirme gaiement que ce n’est pas grave, avec un grand sourire. Je lui rends légèrement son sourire avant de me lancer dans la couture de la Peluche…

Printemps, deux ans plus tôt…


Alors que je revenais de ma tournée de distribution de Peluches, qui était devenue une petite habitude sans que je ne sache pourquoi je faisais ça, je tombe nez à nez avec Kaiyou et sa Sœur sur le palier de la porte. La Sœur de Kaiyou ne porte pas encore de nom. C’est normal, mais un peu triste. Enfin, peu importe. Où vont-elles ? Kaiyou porte une lettre dans sa gueule. Je jette un coup d’œil au calendrier dans ma maison et aperçois un numéro d’entouré. Ah oui… C’est aujourd’hui qu’elles partent voir le Gosse…

Kaiyou vient se poser sur mon épaule et frotte sa tête contre ma joue. Sa Sœur, encore un peu intimidée, se contente de venir sur mon bras. Je lui accorde quelques caresses et elle émet un petit grondement affectueux. On dirait un vrai animal, c’est impressionnant… Que peux-je donc lui dire pour la rassurer… ? Je n’ai jamais été très doué pour les discours. Et Usagi n’est pas là pour me remplacer. Où est-il encore d’ailleurs ? Sans doute dans la maison. Je laisse échapper un soupir avant de me lancer, sur un ton à peine audible :

« Prends soin de toi, d’accord… ? Kanou est… est… » Petit blocage. Suis-je vraiment sûr de ce que je vais raconter, moi ? « Un Ami… Il s’occupera bien de toi, aussi, ne t’en fais pas… S’il arrive quoi que se soit, reviens immédiatement ici. C’est bien compris ? »

La Petite Dragonne aux yeux améthyste acquiesce de la tête. Je regarde Kaiyou qui a décollé de mon épaule et s’est approchée de sa Sœur. Celle-ci s’élève dans les airs à son tour. Elles commencent à s’éloigner tranquillement. Arrivée au portail, Kaiyou se retourne vers moi et lève l’une de ses pattes avant pour la poser sur son front, comme si elle était au garde à vous. J’esquisse un sourire. Puis elle rejoint sa Petite Sœur qui a continué devant. Je ne serai pas témoin de leur voyage, mais j’espère que tout se passera bien et que Kaiyou reviendra saine et sauve, et que sa Sœur arrivera bien chez Kanou.

Été, un an plus tôt…


Traînant sur la Plage, Usagi dans les bras, je remarque soudainement au loin de gigantesques bateaux que je n’avais jamais vus auparavant. Que peuvent-ils bien contenir ? Je n’en ai pas la moindre idée, mais ça m’intrigue. Au même moment, je sens la présence de quelque chose qui s’approche de moi. Je me retourne et aperçois un petit animal bleu volant dans ma direction. Je plisse les yeux et je finis par reconnaître Kaiyou. Lorsque celle-ci me voit à son tour, elle trace et je la rattrape dans mes bras.

Mon premier réflexe, un peu méchant, certes, est de lui asséner un petit coup sur la tête. Kaiyou s’ébroue directement, et lève les yeux vers moi, avec un air interrogatif. Je la rabroue en disant qu’elle en a mis du temps pour revenir. Elle m’explique que le Gamin avait changé de lieu de vie et donc son trajet s’est rallongé. Je soupire en me retournant vers la mer. Je désigne les navires à Kaiyou que j’ai aperçus juste avant qu’elle n’arrive. Elle suit l’endroit désigné et repère à son tour les étranges machines. Les enquêtes sur les bateaux commencent…

Aujourd’hui…


Quelle erreur d’avoir voulu m’intéresser aux bateaux. Satanés Pompokos. Je ne vous pardonnerai pas ce que vous avez fait à l’une de mes Peluches. Allongé sur mon lit, une main étreignant ma poitrine douloureuse par moment, j’essaye de respirer calmement. Malheureusement, de violents haut-le-cœur m’empêchent de retrouver mon souffle, à chaque fois. J’en ai marre d’être malade comme ça ! Quand est-ce que ça va passer ?! Kaiyou et Usagi s’inquiètent beaucoup. Cependant, les Pauvres n’ont même pas le droit de mettre un pied dans ma chambre.

Le but de cette interdiction ? Installer une barrière invisible entre eux et moi. Mais je sais très bien que ça ne sert à rien. Je l’ai compris à mes dépends. Je suis relié directement aux Peluches auxquelles je donne vie. Si la mort d’une seule me met dans un tel état… Que se passerait-il pour une dizaine d’un coup ? Moi aussi j’y laisserai la vie, probablement… Le Don de la Chance ne me sera pas d’une grande utilité si ça arrive…

La douleur s’apaise un peu, me permettant de me lever. J’ai une dizaine de minutes devant moi avant d’être cloué de nouveau au lit… Il faut que j’aille acheter des nouveaux antidouleurs… Je me mets péniblement debout et quitte ma chambre. J’enfile une veste bien chaude et des chaussures. Kaiyou vient se poser sur mon épaule et frotte sa tête contre moi. Je lui adresse un pâle sourire avant de tousser, pris d’une quinte de toux. Une fois celle-ci passée, j’enroule une écharpe autour de mon cou et prends Usagi dans mes bras. Puis je quitte la maison d’un pas lent, le nez dans mon écharpe. Heureusement que la pharmacie ne se situe pas loin de chez moi…


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mer 22 Oct - 22:12

File la laine, filent les jours...
2 ans ont passé. La guerre, les cris, les pleurs... Pour ces enfants, cela fut une rencontre fugace, une promesse auquel Kanou n'avait pas cru. Et puis, la fin de la guerre signa la fin d'un mensonge trop lourd à porter.
Garde ma peine et mon amour...
Mais le passé ne s'était pas effacé, et ce fut une amère libération.
Livre d'image des rêves lourds...
Sa mère en avait souffert. Seuls au monde, travaillant pour une boucher de pain, méprisé des gens de la vallée... Il ne se l'était pas pardonné, elle non plus.
Ouvre la page à l'éternel retour.
Et un jour, la promesse fut tenu. Deux dragonnes descendirent du ciel, deux sœur bleu comme la mer.

Kaiyou lui expliqua que la peluche au yeux améthystes était le présent de Lunapis. Cela le surpris, mais il l'accueillit. La mère et son fils avait trouvé un travail stable maintenant, dans un champs. Ils vivaient dans les bidonvilles, et n'avait rien à offrir, mais une peluche n'avait besoin ni de nourriture ni de jouet. Le blondinet réalisa un ancien rêve en la présentant à sa mère. Ana fut ravie, et accueilli chaleureusement ce nouveau membre de la famille.
Kaiyou s'en alla après le baptême de sa sœur, Océane.

Quand le regard de Kanou vagabondait sur son pelage, il pensait à Kaiyou, au lapin psychopathe et leur maître. Le drôle de garçon, le mystère. Il se demandait ce qu'il était devenu avec la fin de la Guerre, l'arrivée des Pompokos et le reste. Il ne savait pas non plus ce qu'il avait été au moment de leur rencontre, mais maintenant il était curieux. Sa seule certitude était qu'il était vivant et qu'il se reverrait certainement un jour grâce aux deux dragonnes.
Dans le passé, il n'aurait même pas envisagé cette hypothèse, aujourd'hui, il traînait en bordure de la forêt, près du jardin. Il avait changé. Pas qu'il fut moins sauvage ou plus souriant, mais il fuyait moins le contact avec les autres qu'avant... un peu moins.

Un jour, Océane s'effondra, comme si une flèche l'avait transpercé. Elle sembla énormément souffrir. Ce fut la panique, mais bientôt elle se remit à parler. Elle sentait que quelque chose n'allait pas, que Lunapis allait mal. Que s'était-il donc passé ?
Ana l'encouragea à y aller, il pouvait bien prendre un jour de congé, les plantes n'allaient pas mourir pour autant. Il attrapa quelques herbes médicinales qu'il ramassaient dans la forêt parfois et demanda à la peluche bleu de guider son chemin.

C'était la première fois qu'il foulait ce sol pavé. Il était déjà aller dans le jardin, mais jamais il n'aurait pensé un jour aller au centre-ville. Malgré les dégâts, la vie avait repris ici aussi, et les rues regorgeait d'agitation. Il était très mal à l'aise, marchant près des murs, évitant les gens. Il avait vraiment changé pour oser braver un tel endroit.
Il prend à gauche, et se retrouve nez-à-nez avec la personne recherché. Alors qu'il va parler, il se rend compte qu'il ne sait pas quoi dire et referme la bouche. Planté là, il constate enfin à quel point le créateur va mal.


[Si tu n'as pas d'idée pour la suite avec juste ça, je peux essayer de faire agir Océane pour débloquer la situation]


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mar 4 Nov - 20:15


Le Retour d’une Promesse


Qui aurait cru qu’autant de monde se promènerait dans les rues aujourd’hui ? Non, il paraît que ça fait plusieurs jours que les allées sont bondées de gens comme ça. La faute aux Pompokos et à leur commerce ? C’était calme avant. J’aime bien le calme. Mais au moins, cette foule prouve que la Cité revit. Au fond, ce n’est peut-être pas plus mal ainsi. Quoi qu’il en soit, pour un « malade », circuler avec tout ce monde, ce n’est vraiment pas pratique. L’avantage pour eux, c’est qu’ils ne la chopperont pas. En plus, emmitouflé comme je suis, je dois attirer un peu l’attention. Enfin, ça m’est bien égal. Si des rumeurs se mettent à courir sur moi, je pourrai aisément les contredire. Qui sait que j’adore les rumeurs et que je les manipule bien, même malade.

Lentement, je marche collé au mur, tenant Usagi avec un bras et de l’autre, je presse légèrement ma poitrine qui me relance déjà un peu. Alors que je parviens finalement à sortir du troupeau, laissant échapper une quinte de toux au passage, je lève soudain mon regard vers une Créature bleue volante. Kaiyou ? Par pur réflexe de vérification, je tourne la tête vers mon épaule et vois ma petite Dragonne perchée dessus. Je plisse les yeux, tandis qu’elle frotte sa tête contre ma joue. Je reporte mon attention sur la Créature…

Voilà que j’hallucine maintenant… Je vois deux Kaiyou… Il faudrait que je songe vraiment à dormir un peu… Toutes ces nuits sans repos, ce n’est pas bon du tout… Ça empire ma « maladie »… Je secoue la tête d’un air las et fatigué. Tout d’un coup, Kaiyou semble remarquer quelque chose. Usagi regarde aussi en direction du ciel, vers la Créature bleue. Se pourrait-il que je ne la rêve pas en réalité ? Sans prévenir, ma petite Dragonne quitte mon épaule pour aller rejoindre la Créature. Au même moment, mon regard endormi se pose sur un Garçon blond. Il m’observe aussi… Que me veut-il ? Qui est-ce ? Il me rappelle vaguement quelqu’un. Qui ?

Un nouveau haut-le-cœur me prend. Je détourne violemment la tête, me pliant légèrement en deux, pressant ma poitrine. Je tente de prendre une profonde inspiration, mais au lieu de ça, je recommence à tousser. Ça n’en finira jamais ?! Lorsque celle-ci passe quelques secondes après, je réessaye de respirer plus calmement. Je parviens à me redresser et remarque que le Blondinet n’a pas bougé. La Créature bleue non plus, mais elle joue désormais avec Kaiyou. C’est probablement la sienne.

J’allais rappeler ma petite Dragonne pour reprendre ma route jusqu’à la pharmacie comme si de rien n’était quand des souvenirs d’il y a deux ans refont surface. Oui, je me trouvais avec ce Gosse dans le Jardin de la Cité… Et je lui ai promis de faire une copie de Kaiyou… Ce Garçon… serait donc Kanou… et sa Peluche… ? Si c’est bien lui, qu’est-ce qu’il l’amène par ici ? Ah, ah, ah… Quelle désagréable situation. Je me sens dans un état bien déplorable par rapport à lui, qui semble plutôt en forme. Je m’approche lentement, avec mon air neutre habituel, mais fatigué en même temps. Usagi, me sachant pas vraiment capable de parler, me remplace :

« Ça faisait longtemps, Kanou. Je t’aurais bien accordé quelques mots, mais je manque de temps. Je dois acheter des médicaments à la pharmacie, non loin, et rentrer. À moins que tu ne veuilles m’accompagner… »

Si ça ne tenait qu’à moi, je pense que je lui aurais souri, peut-être. Malheureusement, je n’ai jamais été doué pour les sourires, et encore moins dans l’état que je me trouve. Je jette un regard aux deux Dragonnes qui s’amusent à tournoyer dans les airs. Je me demande comment il l’a appelée…


   


Dernière édition par Lunapis le Dim 7 Déc - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Jeu 20 Nov - 0:03

Ses yeux fatigués rencontrèrent ceux de Kanou. Ils n'eurent pas l'impression de le reconnaître, et Kanou se sentit d'autant plus confus. Peut-être qu'il s'était trompé, peut-être que leur rencontre n'avait jamais eu d'importance pour lui. Pourquoi était-il venu jusque dans cette cité qu'il craint tant, il commença à se le demander.

Puis, les yeux se détournèrent d'un coup. Le brun se recroquevilla, pris d'une violente douleur à la poitrine apparemment. Il se met à tousser, et Kanou le regarde toujours en silence. La personne devant lui n'a rien à voir avec celle qu'il avait rencontré dans le passé. Le mal semble brouillait son esprit vif et son assurance un peu arrogante. Il était pâle comme un mort, ses cernes était beaucoup trop profonde, et il tenait à peine debout. Il allait terriblement mal, un mal qui le rongeait de l'intérieur depuis des jours.  
Un drôle de sentiments envahit Kanou. Il ne savait pas trop à quoi il s'était attendu. Pas à de joyeuses retrouvailles ou quelque chose du genre en tout cas, Mais il ne s'attendait pas à le voir aussi... démuni.  Océane, elle, joue avec sa sœur retrouvée, ne lui prêtant aucun soutien de ce côté-là. Il s'attendait à ce qu'elle soit plus présente pour son créateur, mais peut-être savait-elle qu'elle ne pouvait rien faire, ou attendait-elle que Kanou s'en occupe.

Enfin sa toux sembla se calmer et il se releva tant bien que mal. Il essaya de faire comme si de rien n'était, il afficha le même regard neutre que Kanou avait déjà vu dans le passé, et parla par l'intermédiaire de son lapin comme la première fois.
« Ça faisait longtemps, Kanou. Je t’aurais bien accordé quelques mots, mais je manque de temps. Je dois acheter des médicaments à la pharmacie, non loin, et rentrer. À moins que tu ne veuilles m’accompagner… »
« Médicaments », le mot fit tilte dans la tête de Kanou. Il sera les herbes médicinales qu'il tenait dans la main. Voyant le garçon regardait les dragonnes bleus, il décida de commencer par les présentation, par le début, par le lien qui les unissait :
« Elle s'appelle Océane. »
Puis il profita de son élan pour lui tendre les plantes. Il détourna les yeux d'un air renfrogné :
« C'est pour calmer la douleur. »
Bien sûr, il n'étaya pas plus son discours. Faire la conversation c'était pas son fort... Il ne raconta pas pourquoi il l'avait nommé comme ça, si c'était une gentille fille, comment elle vivait. Il ne pouvait pas parler de lui non plus, après tout, ils ne savaient rien l'un de l'autre. Même s'il l'avait voulu, il n'aurait pas su par où commencer en fait.


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Dim 7 Déc - 18:28


Le Retour d’une Promesse


Alors… Soit ce Gosse est médium, soit il a compris ma question simplement en m’observant, moi qui suis pourtant de nature neutre. Et sans surprise, je penche plus pour la deuxième option. Ce Gamin a toujours été capable de lire à travers mon expression qui n’affiche jamais rien. Enfin, je songe ça… Mais ne suis-je pas moi-même capable de faire ça, quand j’en ai envie ? Bref, quoi qu’il en soit, Kanou a pigé et me présente sa petite Dragonne en Peluche. Océane… C’est joli. Ça lui va bien.

Et pour la première fois dans ma vie, un léger sourire se dessine sur mes lèvres quelques secondes avant de disparaître. Je relâche l’étreinte sur Usagi et lève péniblement l’un de mes bras vers les deux Dragonnes. Celles-ci cessent instantanément de jouer et se tournent dans ma direction. Je les regarde de nouveau avec un air neutre, sans émotions. Kaiyou jette un coup d’œil à sa Sœur Jumelle avant de venir se poser en douceur sur mon bras, puis sur ma tête, comme à son habitude. Océane hésite un moment, son regard posé sur Kanou.

Sans même qu’elle ait besoin de l’exprimer à voix haute, je sais à quel dilemme son esprit est confronté. Qui est son véritable Maître ? Ne va-t-elle pas trahir Kanou en venant me voir ? J’allais lancer retomber mon bras, Océane se décide et se pose dessus à son tour, avant de venir sur mon épaule pour frotter son museau contre ma joue. Je passe ma main sur la tête d’Océane avant de reprendre Usagi avec mes deux mains et de regarder Kanou.

« Tu sembles prendre bien soin d’elle. Elle est heureuse de vivre avec toi. Continue de bien t’occuper d’elle, d’accord ? Ne la laisse surtout pas mourir. »

Même si Océane a l’ordre final de revenir immédiatement me voir si elle est abandonnée par son Maître… Il en va de même pour toutes les autres Peluches… C’est un ordre final que je leur donnais toujours par précaution, avant même de savoir que leur mort m’affectait à ce point… Encore pour cette petite Peluche, je n’avais pas eu le temps de tisser un lien fort… Que ressentirais-je pour une Peluche vraiment blessée car elle a été abandonnée et déchiquetée ?

Kanou met fin à mes pensées en me tendant soudainement des herbes. Mon visage impassible va de Kanou aux plantes. Il finit par dire que ça calme la douleur. De nouveau, une quinte de toux me saisit et je rentre vite mon nez dans mon écharpe. Lorsque ma quinte fut passée, je ressors de mon écharpe en soupirant et prends les herbes médicinales. D’une voix assez faiblarde, je laisse échapper un « Merci… » Usagi poursuit direct derrière, méfiant :

« Tu ne mens pas ? Ce ne sont pas des plantes empoisonnées ? »

Écoutant Usagi parler, je réalise moi-même ne pas m’être posé la question. J’ai cru Kanou. Je lui ai fait confiance en les prenant. Pourquoi ? Je ne sais pas. J’hausse les épaules et relève mes yeux rouges vers Kanou pour savoir ce qu’il compte répondre. Il n’empêche qu’il faut que je passe à la pharmacie… Même si ces plantes soignent bien les douleurs, je ne pense pas que Kanou sache où j’ai mal vraiment, donc l’efficacité des herbes sera peut-être réduite…


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Ven 12 Déc - 21:09

Était-ce un sourire qu'il avait vu s'esquisser sur son visage ? Il n'avais pas bien vu mais il avait le sentiment que ce nom était aux goûts de Lunapis. Sa mère et lui avait beaucoup réfléchi sur ce prénom, et que quelqu'un le complimente, même silencieusement, lui faisait plaisir à lui aussi.

Puis tel un fauconnier, il lève le bras, l'animal bien dressé vient immédiatement se poser. Mais Océane hésite. Kanou ne sait pas trop pourquoi, et elle l'observe. Elle observe son expression, et voyant que ça n'a pas l'air de déranger le blondinet, rejoint sa sœur sur l'épaule du créateur.

« Tu sembles prendre bien soin d’elle. Elle est heureuse de vivre avec toi. Continue de bien t’occuper d’elle, d’accord ? Ne la laisse surtout pas mourir.
- Pas besoin de me le dire... » ronchonna Kanou comme si on lui avait demandé de bien se couvrir alors qu'il était évident qu'il n'allait pas sortir en t-shirt avec 0°C au thermomètre.

Enchaînant sur les herbes, il réussit à obtenir un merci et entendre sa voix pour la première fois depuis leur rencontre. Le lapin lui, plus méfiant le soupçonna ouvertement d'empoisonnement !
« Qui viendrait dans un endroit pareil pour… » commença-t-il avant d'être interrompu par Océane.
« Kanou ne ferait jamais ça ! Espèce de chercheur de pou ! »

Oui, bon, elle avait un peu pris les habitudes langagières d'utiliser un peu n'importe quoi comme insulte de Kanou. Mais ne s'énervant pas beaucoup, elle les utilisait nettement moins que lui. Mais accusé son protégé d'une telle félonie était trop pour elle. Ce lapin en tous cas n'avait pas changé, toujours aussi antipathique !

En attendant le garçon était bien surpris, disons qu'il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on prenne sa défense, à part pour sa mère devant laquelle il prennait bien soin de rester calme
pour ne pas lui attirer des ennuis. Il ne savait pas s'il devait être heureux ou en colère parce qu'il savait se défendre tout seul, mais en tous cas il sentit ses joues rosir d’embarras et se dépêcha de se retourner pour le caché à enfant et peluches.
« Allons à la pharmacie ! » déclara-t-il en se mettant en marche, histoire de distraire de façon très maladroite l'attention.


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Jeu 18 Déc - 20:13


Le Retour d’une Promesse


Apparemment, j’ai vu juste. Kanou n’est pas au courant de pourquoi je lui ai fait promettre de prendre soin d’Océane. Pour lui, c’est juste une évidence. À vrai dire, je parie qu’il ne comprend même pas pourquoi il se trouve dans la Cité Yubaba. N’est-ce pas Océane ? Tout en le pensant, je tourne ma tête vers la Dragonne aux yeux Améthystes. Celle-ci, comme si elle avait entendu mes pensées, ce qui n’est pas improbable, pivote la tête dans ma direction également. J’échange un regard silencieux avec la Peluche. Elle finit par baisser les yeux, à première vue, je dirais qu’elle s’excuse.

Océane avait dû vivre la même chose que toutes les autres Peluches. Cette espèce de grand coup que j’ai reçu au cœur par la Peluche Espionne… Il s’est diffusé tel un réseau informatique sur toutes mes Créations. Quelques jours après… Alors que j’étais cloué au lit, incapable de bouger par la « maladie », j’ai été harcelé par toutes les Peluches de la Cité pour savoir comment j’allais. À croire qu’elles avaient eu toute la même pensée : « Lunapis va mal ! Il faut aller le voir ! » Au début, je n’y croyais pas. Mais maintenant… si même Océane est venue… Je commence à douter. Pourtant, je ne leur ai donné aucun ordre leur demandant de venir d’urgence si j’avais un problème. Est-ce leur Personnalité qui a décidé une telle chose ?

Un sursaut. Aïe ! Mes oreilles ! Je lance un regard noir à Océane qui venait de grogner méchamment contre Usagi qui soupçonnait du poison dans les Plantes Médicinales du Gamin. Cependant, elle ne fait même pas attention. Sa mauvaise humeur se lit sur son expression. Au même instant, elle décolle pour asséner un coup de patte sur la tête d’Usagi. Je cligne plusieurs des yeux avec surprise. Puis, la Jumelle de Kaiyou retourne vers Kanou. Usagi ne réagit pas. Je plonge ma main dans ma poche et frôle mon cutter qui m’accompagne toujours.

Toutefois, je ne le sors pas, sentant le regard gêné de Kanou sur sa Dragonne, comme s’il était embêté que sa Peluche prenne sa défense. Je grimace discrètement, plissant les yeux quelques secondes. Mais je ne peux pas en vouloir à Océane. Elle a forgé sa Personnalité aux côtés de Kanou, et a certainement pris des mauvaises habitudes… Tss. Le Gosse déclare alors soudainement qu’on se rend à la Pharmacie. Je jette un coup d’œil à ma montre et soupire. C’est trop tard… Mes crises vont reprendre… Sauf que ma fierté m’empêche de faire demi-tour pour rentrer et je suis le Garçon.

Malheureusement, à peine ai-je parcouru deux mètres que je suis forcé de m’arrêter. Je m’adosse au mur le plus proche et me laisse glisser contre lui. Je pose Usagi par terre et presse fortement mon torse, même si je sais que ça ne sert à rien. Je recommence à tousser, mais pas très fort cette fois. J’essaye de prendre de grande inspiration. Je tente de souffler quelques mots à Kanou, en vain. Usagi répond à ma place :

« Je ne pense pas pouvoir te suivre plus loin. »

Pour le confirmer, une toux, d’abord calme, me prend. Puis, elle devient plus violente que les précédentes… Je fouille dans ma poche de nouveau pour sortir un mouchoir assez épais. Si ça fait comme les autres fois, alors je vais encore cracher du sang. Et je ne tiens pas particulièrement à ce que le Gamin voit ça. Pourrait-il partir et me laisser seul maintenant ?

« C’est aimable de ta part d’être passé nous voir. Peux-tu rentrer chez toi maintenant ? »



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mer 24 Déc - 17:45

A peine Kanou avait-il fais deux pas, qu'il se sentit pris à la gorge, pour l'instant, ils étaient dans une petite rue calme, mais pour aller à cette pharmacie, il devrait sûrement passer par des endroits plein de monde. Rien que l'idée le rendait mal à l'aise. Il aurait voulu passer par les toits comme à l'aller, ç'aurait été plus rapide aussi. Mais avec un malade sur le dos… Pourquoi diable avait-il décidé de l'accompagner ?

N'entendant plus le bruit des pas qui devait le suivre, il jeta un coup d’œil derrière lui. Le brun s'était effondré. En quelques secondes, le blondinet se retrouvait à ses côtés, voyant qu'il essayait de parler, il fit le moins de bruit possible.

L'attitude du garçon inquiétait vraiment Kanou. Il savait bien qu'on été pas dans les bidonvilles où une simple grippe pouvait s'avérer fatale, mais quand même. Peut-être même que c'était sa faute, à force de le faire s'agiter comme ça, il avait peut-être aggravé la situation.
Mais le plus gros choc fut quand on le traita d'aimable pour la première fois de sa vie. Avant de le renvoyer ! Bizarrement cette demande l'énerva, il avait tout sauf envie de partir maintenant. Esprit de contradiction ?

« Je suis pas aimable et je fais ce que je veux ! » Dit-il sans crier mais déterminé.

Maintenant qu'il avait dit ça, il ne pouvait plus revenir en arrière, mais il ne pouvait pas non plus rester planter là sans rien faire. Il scruta le créateur. Emmitouflé comme il l'était, il ne ressentirait pas la sensation de « contact humain » qui l'effrayait tant, n'est-ce pas ?
Il se pinça les lèvres et prit une grande inspiration. A la ferme, il avait appris à mettre sur son épaule des sacs de patates à peine moins lourd que lui, il attrapa donc le garçon de la même manière. Préférant éviter de s'adresser au psychopathe, il s'adressa à Kaiyou :
« C'est où sa maison ? »

La peluche lui indiqua le chemin. Ignorant toutes protestations, même de la part de son dos, l'enfant se mit en marche un peu plus essoufflé à chaque pas. Faites que ce soit tout près !


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mer 31 Déc - 17:56


Le Retour d’une Promesse


Et m***e. Comment me suis-je retrouvé dans une galère pareille ? Pourquoi a-t-il fallu que je tombe sur une connaissance ? Pourquoi suis-je sorti aujourd’hui ? Quelle mauvaise journée. Je voulais juste acheter des médicaments. Ce Gamin a choisi le mauvais moment pour passer me voir. Ou plutôt… qu’Océane l’a amené un mauvais jour. Je souhaite juste qu’il parte afin que je puisse rentrer tranquillement…

Et alors que je lui demandais… qu’Usagi lui demandait de partir… Kanou riposte quasiment aussitôt qu’il fait ce qu’il veut. Je laisse échapper un léger soupir. Usagi m’imite en même temps. Quant à Kaiyou, elle reste là à observer, avant de tourner la tête vers le Garçon, avec… comme un air de supplice ou d’appel à l’aide. Si j’avais pu bouger, je l’aurais direct attraper et engueuler. Je n’ai pas besoin d’aide. Je peux me débrouiller tout seul. J’ai toujours vécu seul après tout !

Le Gamin s’approche de moi en quelques bonds. Un kangourou… Je l’observe du coin de l’œil, gardant mon mouchoir devant la bouche au cas où. Il passe un bras sous le mien pour me soulever et avant même que je n’ai le temps de réaliser ce qui m’arrive – parce que je suis un peu dans les vapes de la ‘’ maladie ‘’ – je me trouve sur son dos. What ?! Je tente de me libérer, malheureusement, le Gosse me tient un peu trop fort. Bon sang. Mais quelle honte d’être aidé comme ça. Lâche-moi !

« Lâche-moi ! »

Un cri retentit. C’est Usagi qui vient de répéter mes pensées à voix haute. Enfin, avec une voix semi-étouffée. Oui, parce qu’il est écrasé entre moi et le dos du Gamin. Je le tire par l’une de ses pattes pour l’extirper. Je ne tiens pas particulièrement à ce qu’il meurt par étouffement. Ça m’ennuierait cruellement de ne plus avoir mon traducteur. Kanou demande alors à Kaiyou qui flotte à côté de moi où se trouve de ma Maison. Je lui lance un regard noir, pour l’avertir que si elle le dit, je la réduis en charpie.

Cependant, Kaiyou ne fait pas gaffe à mon avertissement et lui indique le chemin en partant en tête. Je grogne sourdement, avant de me taire, pris par une nouvelle quinte de toux. Eh oui, ma Maison n’est pas loin et sacrément repérable avec ses volets constamment clos. Je ne veux pas qu’il la voit, non ! Hors de question ! Alors qu’il s’en approchait plus ou moins lentement, une nouvelle exclamation d’Usagi, sur mon épaule désormais, s’exclame :

« Stop ! Arrête-toi là ! Je peux rentrer moi-même à partir d’ici ! »

De moi-même, je le force à s’arrêter en me libérant de son étreinte et descends, un peu brusquement. Mes jambes ne supportent pas l’atterrissage soudain et je m’écroule sur les fesses. Je laisse échapper un grognement de douleur avant de me ranger sur le côté. Je ne le laisserai pas voir ma Maison. Et si son état inquiétait d’autant plus le Gamin ? Bah ce n’est pas comme si ça allait être le cas. Il me connaît à peine. Il s’en ficherait certainement. Mais je refuse quand même.

« Et toi, Kaiyou, tu te tais. »

Souffle-je à la Dragonne Bleue qui s’est approchée de moi. Par la même occasion, je pose ma main sur son dos, non pas pour la caresser, mais pour lui ôter sa vie quelques minutes, le temps que le Gosse me laisse tranquille et s’en aille. Je n’aime pas faire ça, retirer la vie à l’une de mes Peluches favorites. Toutefois, Kaiyou en dit parfois trop.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mar 6 Jan - 15:11

Bizarrement, cette situation lui rappela quelque chose… sauf que c'était lui sur les épaule du grand phycicien hirsute la dernière fois. Et il n'avait pas vraiment apprécié… En pensant à ça, il se dit finalement qu'il n'aurait pas du. Mais dans son obstination, il se dit que maintenant qu'il avait commencé, il fallait aller jusqu'au bout.

D'un coup, Lunapis s'agita, comme s'il avait vu quelque chose qu'il ne voulait pas montrer. Il ne lutta pas longtemps avant de se retrouver par terre, après tout l'effort était trop important pour que  Kanou puisse le porter longtemps. Il retrouva vite l'équilibre, contrairement à l'autre qui ne tenait plus sur ses jambes.
Kaiyou inquiète se rapprocha, et la suite choqua beaucoup Kanou. Après lui avoir donner l'ordre de se taire, elle s'arrêta soudainement de bouger, comme évanoui. Le blondinet se précipita sur elle, pour voir ce qui n'allait pas. Il avait beau appeler son nom et lui tapotait la joue, elle ne répondit pas. Il la prit alors précipitamment dans ses bras et recula pour la mettre hors de portée de son destructeur.

« Qu'est-ce que tu lui as fait ?! Réveille-là ! »
Cria-t-il d'une voix tremblante. Il n'avait jamais vu aucune des deux sœurs dans cet état, et il était on ne peut plus paniqué : et si elle ne se réveillait jamais ? Ça serait sa faute en plus, parce qu'il s'était mêlé de ce qui ne le regardait pas pour une fois. Océane tenta de la calmer, mais il n'écoutait pas, toute son attention était fixé sur le brun.


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Sam 10 Jan - 14:18


Le Retour d’une Promesse


En moins de quelques secondes qu’il ne faut pour le dire, j’ôtai la vie de Kaiyou et la Peluche s’étala sur le sol, inerte. Elle ne bouge plus. Plus du tout. Malgré mon action de sang-froid, je garde ma main posée sur la Peluche, comme pour la protéger d’une attaque inconnue et invisible. Cette protection ne servit vraisemblablement à rien, puisque que le Gosse se jette sur la Dragonne et me l’arrache, avant de s’écarter vivement de moi. Ma main reste un temps suspendu au-dessus du vide, le temps que je réalise ce qu’il vient de se passer en fait. Puis, je serre le poing et baisse la tête, une ombre assombrissant mon visage.

Le Gamin crie. Il me demande ce que je lui ai fait. Et m’ordonne clairement de la réveiller. Un sourire mesquin se dessine sur mes lèvres, et je laisse échapper un ricanement, assez bref car il se termine par une quinte de toux. Le mouchoir que je tenais devant ma bouche se retrouve couvert de taches de sang. Zut. Je dois rentrer et vite. Je n’ai plus le temps de traîner avec lui. Mais je dois récupérer Kaiyou avant. Je ne peux pas… lui laisser ma Peluche. Je relève lentement la tête vers le Gosse et tends péniblement mon bras vers lui, la main ouverte pour qu’il pose Kaiyou dedans.

« Pour le moment, elle ne se réveillera pas. Si Kaiyou avait été humaine, on pourrait probablement dire qu’elle est morte. »

Déclare Usagi d’une traite, sans hésitation dans la voix. Évidemment, ça ne lui faisait ni chaud ni froid de dire une telle chose, habitué à mes agissements parfois étranges. Mais il sait quand même que je déteste faire une chose pareille, d’autant plus que Kaiyou est l’unique source de gaieté dans ma vie. Si je la perds, je ne sais pas ce que je deviendrai. Je donne l’impression d’être dépendant des Peluches, là, non ? Tssk. Je laisse retomber mon bras contre moi. Et, avec mon autre main agrippée au mur derrière moi, je me remets debout difficilement. J’avance de quelques pas vers Kanou.

« Rends-… la-… moi… »

Ce ton si faible que tu prends, tu le trouves honteux. Tu as honte de toi. Mais ce n’est pas de ta faute. Cette maladie te rend si faible et démuni face aux Autres. Tu détestes ça. Et tu espères vite te débarrasser de cette maladie. Je ne sais pas s’il compte me rendre Kaiyou. Kanou semble désespérément accroché à elle. Je crois que tant que je ne redonnerai pas sa vie à la Dragonne Bleue, il ne me la passera pas. Que faire ? La lui laisser ? Je ne peux pas lui refiler sa vie s’il la garde dans ses bras.

Abandonnant donc l’idée de reprendre Kaiyou pour le moment, je tourne le dos au Gamin, prenant le chemin de ma Maison. De toute façon, Océane connaît aussi le chemin jusqu’à chez moi. Elle pourra le guider… Usagi ajoute, avant d’être trop loin que si Kaiyou veut revivre, il n’a que me la ramener. J’ai l’air égoïste ? Je laisse tomber une « fidèle amie » ? Kaiyou n’est qu’un objet pour moi ? Kanou peut penser ce qu’il veut. Ça m’importe peu.

Marchant lentement, une nouvelle toux vient me prendre à la gorge. Je n’ai pas le temps de prendre mon mouchoir et je crache donc du sang sur le sol. Je m’essuie la bouche avec la main et poursuis ma route. J’aperçois bientôt ma Maison aux volets clos. J’accélère un peu le pas. Une fois devant la porte, je l’ouvre et entre à l’intérieur. Je la referme aussitôt. À peine ai-je fait quelques pas que je m’écroule sur le sol. Paniquées, toutes les Peluches, de toutes sortes d’Animaux vivant dans la Maison, viennent se réunir autour de moi.

« Je… vais bien… vous… inquiétez pas… »



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Sam 24 Jan - 17:06

C'était pour quoi ce rire mesquin ? Avant qu'il ne puisse le déterminer, une nouvelle quinte de toux interrompit le brun. Au début, Kanou ne prêta pas attention au mouchoir rouge, mais l'autre sembla s'agiter et réclama son bien. Cependant le blondinet n'entendit que le mot « morte ».
Ils étaient entourés de morts à cause de la guerre, mais jamais cette mort n'avait concerné quelqu'un qu'il aimait. Le fait de lui dire qu'il pouvait littéralement ôter la vie aux peluches lui glaça le sang : il pourrait en faire de même avec la sœur. Cette personne qui s'approchait de lui n'avait jamais paru aussi faible et aussi terrifiante à la fois. Il se jura de ne jamais le laisser toucher à Océane.
Alors quand il lui demanda de lui rendre Kaiyou, il le défia du regard : essaye de la reprendre si tu peux, dans ton état c'est même pas la peine. Semblant comprendre qu'il ne pourrait pas la récupérer aussi facilement, il lui tourna le dos.

Contre toutes attentes, Océane lui asséna un coup de queue au visage :
« Qu'est-ce que tu fais tête-de-choux ! Il est le seul à pouvoir rendre sa vie à ma sœur ! Et il l'aime trop pour ne pas le faire ! On le suis ! » chuchota-t-elle en se lançant à la suite de son créateur.
Bien sûr, le coup d'une peluche ne pouvait pas faire mal, mais l'enfant fut comme assommé par cette remarque. Il se rappela alors du « pour le moment » du lapin rose. Ce dernier intervint d'ailleurs à ce moment, confirmant les dires de la dragonne.

Kanou, énervé contre lui même, poussa un grognement et se lança aux trousses du tueur de peluche. Sur le chemin, il aperçu trois tâches de sang par terre, si fraîches qu'elles ne pouvaient venir que d'une personne. Une hypothèse se forma dans son esprit. Alors que la porte se refermait sur le malade, il appela la créature azur.
« Il peut vous donner la vie et vous la reprendre, et vous pouvez sentir qu'il va pas bien, pas vrai ?
- Plus ou moins, oui
- Et si… et si il meurt.. ?
- Tu veux qu'il meurt ?! Il est peut-être un peu concombre, mais il mérite pas ça ! Tu es trop méchant !
- C'est pas ce que j'ai dit !
- Tu as vu la date de sa mort alors ? Qu'est-ce que je dois faire ? Il va bientôt mourir !
- Non !
Cria-t-il avec impatience. Enfin, je sais pas, mais je veux savoir ce qui arrive aux peluches qu'il a faites ! »
Bizarrement, Océane se tut un instant. En temps normal, elle n'était pas particulièrement bavarde, mais quand elle était lancée, elle ne s'arrêtait plus. Ce silence ne pouvait rien signifier de bon.
« Je ne suis pas sûre, mais probablement rien de bon. »
En entendant ces mots, Kanou se précipita sur l'entrée. Le mal-en-point était étalé sur le sol, entouré de ses peluches. Il resta sur le pas de la porte et activa son second don. La date apparue aussitôt, et il poussa un soupir de soulagement. Malgré son état, ce n'était pas le jour. Ni aujourd'hui, ni cette année, ni celle d'après. Il était trop jeune pour penser à après.
«  Tu vas pas le laisser là ! Fais quelque chose. S'écria la peluche bleu en le voyant  rester planté là.
- Après ce qu'il a fait !
- Oh c'est bon ! Moi aussi je suis furieuse, mais c'est pas comme si c'était pour toujours. Et puis même si tu l'aimes pas, moi si ! »
Le gamin grogna mécontent, mais il aimait trop sa dragonne pour ne rien faire. Il s'adressa donc à son rival en amour, plus froidement et autoritaire qu'auparavant :
« Cette fois, tu te tais et tu te laisses faire, cornichon d'eau douce ! Et toi aussi lapin psychopathe ! »


Il déposa Kaiyou avec délicatesse, souleva une fois de plus le poid mort et le déposa comme il put sur le lit. Il alla fermer la porte et commença à faire chauffer de l'eau.
« Passe-moi les herbes de tout à l'heure. » demanda-t-il sans une once de sympathie.


[Désolé pour le retard, mais j'ai une très bonne excuse cette fois! 5 dossiers à finir en 3 semaines! 10 pages minimum par dossiers, et cette semaine je bossais tellement que je rentrais pas à la maison avant 20h!]


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Jeu 29 Jan - 22:11


Le Retour d’une Promesse


Alors finalement, ce Gamin m’a suivi, hein… ? Il a mis les pieds sur mon territoire… En temps normal, j’aurais tout de suite ordonné à mes Peluches de passer à l’attaque, surtout Usagi. Elles auraient repoussé l’Ennemi, avec mon aide, évidemment. Mais là, je suis à la fois incapable de me tenir debout cinq secondes et dans l’impossibilité de donner un quelconque ordre. Usagi aurait essayé de défendre la Maison, cependant, je ne lui ai pas donné son cutter habituel. Donc il ne peut rien faire également, à part surveiller.

Le Gosse, après être resté debout à s’engueuler avec Océane de je ne sais pas quoi car je ne saisissais pas tout dans mon état entre le conscient et l’inconscient, s’approche de moi pour m’attraper de nouveau comme un sac à patates. Me taire et me laisser faire ? Ah, ah. T’es comique, Gamin. Je ne peux rien faire de toute façon, à part grimacer de mécontentement. Usagi, quant à lui, réagit instinctivement, voulant venir m’aider. Toutefois Kanou l’arrête net en lui ordonnant de ne pas s’interposer. Il me dépose dans mon lit et repart.

Toutes mes Peluches, dans une magnifique cohue, suivent mon « Kidnappeur » jusqu’à la Chambre. Malgré qu’elles connaissent la limite, cette fois-là, vraiment inquiètes, transgressent la règle et viennent se caler tout autour de moi. Je tente de soupirer, mais seule une quinte de toux s’échappe, manquant encore de m’étouffer. Je tremble de froid pour changer aussi. Tsss. Quelle honte. Non seulement ce Gosse découvre l’état pitoyable de ma Maison, mais mon propre état le plus faible.

Usagi, dans le Salon, repère où Kanou a déposé Kaiyou. Sur un meuble. Le Lapin Rose, avisant la pièce attentivement, trouve un chemin pour escalader le meuble jusqu’à la Dragonne Bleue. Une fois en haut, il la prend et se sert des ailes de Kaiyou pour sauter et atterrir plus ou moins en douceur. Ceci fait, il se dirige vers ma Chambre et saute sur le lit. Il s’avance vers moi et pose Kaiyou juste à côté de ma main. Je n’avais pas besoin de lui demander de faire ça, il le savait que je voulais lui rendre sa vie…

Sa vie… Ce Pouvoir… Mon Pouvoir… Mon Cœur… Celui de Kaiyou… Ah, c’est vrai. Elle n’en a pas. J’oublie à chaque fois. Elle possède simplement une Personnalité. « Comment les Peluches vivent-elles seulement avec une Personnalité ? » C’est une Question qui m’est venue après la Mort de l’une d’entre elles. Et j’ai compris que mon Pouvoir était… terrifiant ? Se servait de moi ? Une chose pareille est-elle possible ?

Quoi qu’il en soit, en plus de la Personnalité que mes Peluches reçoivent, elles obtiennent une partie de ma vie, autrement dit, mon Cœur est le leur également. Ça explique de nombreuses choses, comme le fait que je ressente toutes leurs douleurs et qu’elles aussi. En contrepartie de cette vie, la mienne se voit raccourcie. Morbide, n’est-ce pas ? Je ressers Kaiyou contre moi et ferme les yeux.

La seconde d’après, la Dragonne Bleue est réveillée et observe les alentours. Elle capte vite où elle se trouve et ce qui est arrivé. Je pensais qu’elle allait me repousser, cependant ce ne fut pas le cas. Kaiyou vient se blottir contre moi. Au même moment, Kanou me demande de lui passer les Herbes Médicinales. Usagi se charge de lui apporter, me sachant incapable de bouger.

« Crois-moi, tes Herbes n’auront pas ou peu d’effets. Ce n’est pas une simple Maladie qu’il a. Je ne sais pas s’il en guérira. Et c’est de notre faute. Ah, et si jamais tu touches à l’une de ses Peluches ou à lui, tu le regretteras. »


HRP:
 


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Sam 31 Jan - 15:14

Alors que le lapin rose lui passait les herbes, Kanou aperçu Kaiyou. Elle était à nouveau vivante, et il se sentit tellement soulagé qu'il faillit lâcher un soupir devant la peluche psychopathe. Océane quand à elle alla rejoindre sa sœur et leur créateur pour la séance de papouilles.

On s'adressa une fois de plus à lui. Décidément ce lapin détraqué lui tapait sur les nerfs, et pourquoi il le soupçonnait toujours de prévoir un mauvais coup ! Qu'est-ce qu'il lui avait fait d'abord !
« La seule que je risque de toucher c'est toi ! » C'est ce qu'il aurait bien voulu lui crier, mais il avait maintenant peur de la réaction de son maître. Il se contenta d'un bon regard noir comme il savait si bien les faire. Après un moment il se détourna pour retourner à son remède.

« Ne sous-estime pas le pouvoir des plantes.. » murmura-t-il au passage.

Grâce à Loûn, il en avait appris des choses. Et la première était que les plantes étaient encore plus fantastiques, mystérieuses et puissantes qu'on ne le pensait, elles sont aussi gentilles que méchantes, aussi vitales que toxiques. Bon, par contre il n'avait jamais guéri autre chose que des plantes, et quelques blessures d'animaux, alors il n'était pas sûr de ce que ça impliquait.

Il finit sa concoction en silence, et s'approcha du patient. Il était évident qu'il n'avait pas la force de s’asseoir pour la boire. Un malaise envahit l'enfant traumatisé… Devrait-il toucher quelqu'un de son propre gré ? Il fit bien attention de garder sa respiration sous contrôle. Lunapis était recouvert de plusieurs couches de vêtements, ça devrait aller, non ?
Océane sembla comprendre son dilemme et demanda aux autres peluches de l'aider à soulever leur maître, pendant que Kanou porterait le verre à ses lèvres.


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Lun 2 Fév - 19:27


Le Retour d’une Promesse


Usagi suivit Kanou jusqu’à la Chambre. Le Lapin Rose n’est pas effrayé par le Gamin, loin de là. Il s’inquiète plus pour son Créateur que pour lui-même. Incohérence ? Il sait parfaitement qu’il est la Peluche la plus liée à Lunapis. La Première Peluche Vivante. À ce moment-là, Lunapis ne maîtrisait pas encore son Pouvoir. Et Usagi a certainement reçu plus que les Autres. Il en est convaincu. Sinon, il ne comprendrait pas aussi bien son Créateur. Pour en revenir à cette incohérence… Non, il n’y en a pas. Si sa Vie est en danger, alors il se défendra. Pas pour lui-même, mais pour Lunapis.

Allongé dans mon lit, Kaiyou dans mes bras, et une Océane jalouse qui essaye de s’incruster dans le câlin, je perçois soudainement des bruits de pas qui viennent dans ma direction. Qui ça peut être ? … Ah oui, certainement Kanou. Wow, je commence à perdre la tête. Ça craint. J’ouvre les yeux. Ma Maison est toujours plongée dans l’obscurité, ce qui m’arrange bien. Je ne me retrouve pas ébloui, au moins. Je ressers mon étreinte sur Kaiyou. On ne sait jamais, le Gosse pourrait tenter de me la reprendre. Mes Peluches n’appartiennent qu’à moi. Qu’à moi !

Et là, une idée m’est venue. Une idée pour ma prochaine Peluche. Je révolutionnerai le Monde des Peluches. Un Loup. Je ferai un Loup ! Et il aura des Crocs ! Des vrais fabriqués en métal ! Nous n’aurons plus rien à craindre, mes Peluches et moi, grâce à cette Peluche ! Quelle idée ingénieuse ! Et Usagi n’aura plus besoin de faire le sale boulot ! Un sourire ironique se dessine sur mes lèvres. Je suis clairement parti dans un délire incompréhensible, au point que j’en oublie la présence du Gamin et de toutes mes Peluches. Je dois faire cette Peluche. Je dois la faire !

Si je n’étais pas dans un sale état, je serais probablement en train de ricaner. Au même moment, quelque chose de doux me tapote l’épaule. Je reviens à la réalité et réalise que je me trouve assis dans mon lit, avec l’aide de toutes mes Peluches. Elles me soutiennent tandis que Kanou tient un bol contenant un liquide d’une étrange couleur dans ses mains. Je tressaillis, parcouru d’un frisson glacé. Pardon ?! Qu’est-ce qui se passe, là ?!

Cet instant de lucidité se révèle très court, malheureusement. Mon sourire amusé revient sur mes lèvres et j’attrape Usagi dans mes mains. Je repars dans mon délire chelou, oubliant de nouveau le Gosse qui se tient debout à côté de moi. Fichue maladie.

« Usagi ! J’ai -- »

Ce ton un peu trop violent me coupe le souffle et je tousse, m’étant par réflexe mon bras devant ma bouche. La manche de ma veste, que je n’avais vraisemblablement par retirer en rentrant… Tiens, quand suis-je rentré d’ailleurs ? Non, quand suis-je sorti ? Peu importe. Je m’en fo*s. La manche de ma veste, donc, se retrouve très vite recouverte de gouttes de sang. Lorsque ma toux passe enfin, je me calme un peu pour reprendre :

« Je dois… créer un Loup… pour nous… protéger… tous ! »

Usagi ne répond pas. Il se contente de tourner la tête sur le côté. Je cligne des yeux, sans comprendre. Et ma conscience revient à la normale, et toutes les douleurs avec. Je suis le regard d’Usagi et dé… redécouvre que le Gamin est toujours là avec son bol. Il est choqué ? Je ne pourrais pas le dire. Avec la pénombre, je discerne mal son expression. Je plisse les yeux et tousse de nouveau. Me*de. Dans quel état il m’a vu ? Et qu’est-ce qu’il tient dans les mains ? D’une voix rauque, je le lui pose la question :

« Qu’est-… ce que c’est… ? Du… poison ? »


HRP:
 


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Lun 2 Fév - 20:15

Les peluches semblent faire suffisamment confiance à Océane pour accepter de l'aider, à moins qu'elles soient juste trop inquiètes à propos de leur maître pour ne pas l'aider?
Le concerné par contre, il ne va pas mieux. Il a l'air ailleurs maintenant, un sourire narquois aux lèvres. Un coup il semble comprendre la situation, un autre il ne voit même plus la personne en face de lui. Et soudainement, il se met à parler à Usagi. Un loup, c'est une bonne idée ça. Kanou ne connaissait pas d'animal plus puissant et majestueux que le clan des loups de la forêt. Et puis c'est vrai que niveau sécurité là, ils étaient un peu limite, même si le blondinet ne représentait pas une grande menace.
Et alors qu'il a déjà presque tout bu sans faire d'histoire, il semble revenir à lui. Sa remarque ne manque pas d'énerver l'accusé :
« Non mais vous arrêtez de me traiter d'empoisonneur ! J'ai déjà dit c'est des herbes pour la douleur. Alors, tu finis, tu dors et je rentre. »
Et il lui enfonça la dernière gorgé dans la bouche.


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 181
Age : 25

Âge mental : 12
Dons : Contrôle partiel de la croissance des végétaux (pour plus d'information veillez contacter le prés
Capacité à voir la date de mort des gens - mais incapacité à le révéler
Chronologie : Un grand bol d'air frais

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Mar 7 Avr - 18:28

Les peluches semblent faire suffisamment confiance à Océane pour accepter de l'aider, à moins qu'elles soient juste trop inquiètes à propos de leur maître pour ne pas l'aider?
Le concerné par contre, il n'a pas l'air de capter la situation… Lunapis était maintenant suffisamment debout pour lui faire boire. Sauf qu'à ce moment, il réalisa enfin la manœuvre...ou pas ? Il semble ne plus s'en soucier tout d'un coup, et s'adresse à son autre moitié, enfin essaye.
Kanou se demanda s'il serait capable de lui faire avaler sa concoction s'il toussait à la moindre parole comme ça. Il resta là sans rien faire, attendant qu'il se calme.

Un loup, c'est une très bonne idée. Lusheeta et les autres étaient aussi beaux que puissant. Pour protéger leur meute, il n'y avait pas mieux. Et puis c'est vrai que niveau sécurité là, ils étaient un peu limite, même si le blondinet ne représentait pas une grande menace. Mais enfin bon, c'est pas ses affaires, alors s'il pouvait se grouiller de...ah ben enfin il le regarde.

« Qu’est-… ce que c’est… ? Du… poison ?

- Non mais vous avez fini de me traiter d'empoissonant-empoisonement-empoisonneur ! »
Il y arrivait plus le pauvre…
« C'est des herbes pour la douleur ! Alors, tu bois, tu dors et on rentre, avec Océane. »
Et il lui tendis le bol :
« Tiens ! Puisque tu peux parler et gigoter, tu peux boire tout seul aussi ! »

HRP: Vraiment désolé du retard, j'étais sûre de t'avoir envoyé le texte avant de partir ...


DC Tsukiyo

Merci pour les cadeaux <3

Par Cheval Facteur ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Cité Yubaba
avatar

Messages : 49
Age : 16

Âge physique : Treize ans
Âge mental : Treize ans
Groupe : Cité Yubaba
Dons : Don Principal : Donner vie aux Peluches (elles peuvent bouger, parler, tenir un objet, s'en servir, ...)
Don Secondaire : Don de la Chance
Chronologie : ♦️ Ma chrono ♦️

MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   Jeu 16 Avr - 22:21


Le Retour d’une Promesse


Et je me retrouve avec un bol dans les mains, un air assez surpris sur le visage. Un remède à base d’herbes contre la douleur ? Mais Kanou connaît-il la douleur que je subis avant de me concocter cette substance nauséeuse ? Je baisse la tête pour regarder Usagi qui est assis devant moi. Le Lapin rose semble capter très vite ma question muette, malheureusement, je le vois seulement hausser les épaules. Évidemment, il ne peut pas goûter la soupe, c’est une Peluche.

De son côté, le Gamin avait l’air décidé à partir de chez moi, enfin. Il précise qu’il compte s’en aller avec Océane. Logique, c’est sa Peluche, je ne peux pas la retenir. Quoi que… si, je peux. Mes ordres passent en priorité. Mais ça m’importe peu qu’elle parte avec lui, tant que je possède Kaiyou et Usagi. Et cette future Peluche à laquelle j’ai songé dans ma folie. Ce Loup, dont une idée de nom me traverse déjà l’esprit : Fubuki.

Une expression dégoûtée sur la figure, je saisis la cuillère et l’enfourne dans ma bouche. J’avale aussitôt pour essayer de sentir le moins de goût possible. Je tourne alors la tête vers le Gosse qui est encore debout dans l’entrebâillement de la porte. Je désigne le salon avec ma main tenant la cuillère et un léger sourire sur mes lèvres. Au coin de ma bouche, un petit filet de sang coule sans que je ne le remarque pour autant.

« Dis… tu peux… me ramener… du tissu blanc… ? »

Ce dont je m’attendais le moins, c’est à ce qu’Usagi s’interpose. La Peluche bondit du lit pour atterrir sur l’épaule de Kanou. Je plisse les yeux, étonné de voir qu’Usage ait fait ami-ami avec le Gamin. Mais vraisemblablement, ce n’est pas le cas. La raison est tout autre, et elle me choque d’autant plus. Usagi se retourne contre moi ?!

« Ne lui donne pas ! Il va se tuer ! »

Me tuer ? Mais qu’est-ce qu’il raconte, celui-là ? Comme si je pouvais me tuer en confectionnant une Peluche ! C’est alors que je comprends où Usagi veut en venir. Il parle de mon Pouvoir qui me tuera si je l’utilise sur le Loup. Maintenant que j’y songe vraiment, le Loup me demandera sûrement plus de ‘vie’ que les autres petites Peluches comme Kaiyou ou Usagi… Réduire mon existence alors que je dois déjà atteindre mes limites est trop risqué…

HRP:
 


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Retour d’une Promesse ~ [ PV : Kanou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre ville-