AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Learn how to be happy {& Facteur Cheval}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Mar 16 Sep - 17:42

C'était l'endroit où les grains de sables, gros et ronds comme des perles, roulaient entre les doigts de pied quand on marchait dessus. La limite étroite entre les galets et le sable le plus fin, qui venait se faire manger par les vagues, les mêmes qui grignotaient les orteils nus de Virginie.
C'était la fin d'après-midi, et il y avait du vent. Mais il faisait encore assez chaud pour ne pas mourir d'hypothermie en se trempant dans l'eau. La jeune femme avança prudemment d'un pas de plus, laissant l'eau recouvrir ses chevilles. Elle avait décidé de se baigner, aujourd'hui. La mer royale était sublime et immense. L'eau assez transparente pour pouvoir voir les couleurs miroiter au fond, fond dont on ne pouvait même pas évaluer la distance. C'était trop bien.
Elle tourna la tête pour surveiller du coin de l’œil Isidore. Elle avait pensé aux petits brassards ridicules, mais, armé de sa petite épuisette, il préférait s'aventurer prudemment dans les rochers, chassant les petites crevettes transparentes avec une concentration exagérée. N'importe quelle autre personne aurait surveillé un môme de trois ans qui marchait pied nus sur des rochers pointus et glissants.

Mais bon, c'était Virginie quand même. Elle soupira et se retourna de nouveau vers la mer, s'étirant longuement.

Elle se demanda si ça allait marcher. Le coup de l'invitation à la plage. C'est pas comme si elle avait déjà vu Narr en dehors de sa chaudière sombre et étouffante. Elle n'était même pas sûre qu'il puisse aller dehors, vu tout ce qui lui sortait de partout. Parfois, elle se demandait si il se coinçait dans les portes, ou ce genre de choses. C'est la deuxième raison pour laquelle elle s'était mise en tête de l'aider (la première étant la perspective d'un bon dédommagement de la part des Pompokos, et ce métal si étrange, gratuit et presque illimité). Mais elle commençait à penser que leur relation dépassait ce cadre d'entre-aide mutuelle. Ouais. Elle l'aimait bien. Même si il était bizarre, et pas très beau.
Et quand on aime bien les gens, on les invite à la plage, il faut croire.

Le plus dur, à mettre dans l'eau, c'est le ventre. Alors il faut toujours mettre la tête, avant. Puis la relever d'un coup, comme ça l'eau accumulée dans les cheveux dégouline partout et on ne peut plus rien y faire. C'est ce qu'elle fait, et elle frissonne sous le coup d'eau glacée qui coule sur ses épaules et son dos. Et puis elle rigole. Parce qu'elle a froid, mais elle s'en fout en fait.
Elle se retourne, elle voit Isidore examiner avec sérieux les crevettes qui s’agitent au fond de son épuisette.

« Est-ce que les crevettes, ça peut mourir ? »

Tout est si sérieux, pour lui.

« Nan. »

Elle ferme les yeux. Des crevettes immortelles. Et il y a des bruits de pas sur le sable, plus haut.



Moi dans ma tête, y aussi Pi • • •  
les cadeaux des gens:
 

*whispers* dragons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 179
Age : 22

Âge physique : 21
Âge mental : Ouhlala...
Groupe : Citoyen de Yubaba × ancien exilé
Dons : Déterre les ruines × lévitation
Chronologie : ×

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Mer 8 Oct - 21:07






  Au début de ce manège cuisiné par les Pompokos, les entrevues avec Virginie n'avaient été pour moi que source d'embarras. A m'allonger sur l'établi pour la laisser prélever le fer qui foisonne, trouver de quoi emplir les silences et les vides qui séparait tout "l'humain" de nos contacts s'était avéré devenir une lourde angoisse. J'entends mieux le calvaire des séances d'épilation qu'on me chantait quelques années auparavant. Les "Ah, vous avez des enfants..?" "Vous avez fais des études pour ça?" "Et vos vacances..?".

Imperméable à ce genre de questions autant qu'une moule peut l'être d'une épilation, j'étais longtemps demeuré silencieux. Je ne sais plus comment mais c'est venu très vite après qu'elle ait évoqué les détails de son voyage avec Isidore... Si bien que l'invitation à la plage ne m'avait pas semblée inapropriée une fois mise sur la table. Dans les faits, c'était une toute autre affaire. J'étais déjà en retard. Le jean retroussé jusqu'aux genoux, un pack de bière à la main, aussi inapproprié que j'aurais pu le paraitre dans mes jours les plus sombres. Mais j'avais découvert qu'il est tout aussi bien à ma portée qu'à celle de tout un chacun de laisser s'évaporer ses démons une fois exposé aux rayons tendres d'une après midi comme celle-ci, avec Virginie.

Le fer ne pèse plus sur mon dos pour l'instant. Quelques jours ont passé depuis la précédente extraction, seuls quelques plaques recommencent à poindre sur mon derme. J'aurais pu me sentir léger en entamant cette journée. Mais une fois foulé le pavé de Yubaba, je ne me sentais plus que lourdeur pour les vivants, encore. Mon nez s'imprègne du sel des embruns. Je descends une dune. Avec ma face de touriste au sourire dentelé, je délaisse les bières sur le sable et ose m'approcher un peu des deux silhouettes qui percent la ligne d'horizon. Ce qui est arrivé à Virginie aurait pu la dépouiller de sa jeunesse, on se dit ça par raccourci en voulant raisonner la joie si singulière du personnage... Comme par compensation. J'aime croire à une forme de constance, une force sensible. Ca impose le respect. Ca impose un pack de bières.

Je n'avais pas gouté la mer depuis mon arrivée. Je redoutais d'y entrer comme un bulldozer et m'arrêtais aux chevilles. Chevilles qui je me mis à fixer, le regard vague. Il émanait des quelques fragments de métal que j'avais aux pieds des alvéoles oranges. C'est drôle, comment l'esprit se dissémine une fois les pieds dans l'eau.

HRP:
 


code par trush, alias barthélemy sur Skies Kingdom



Mes précieuses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://technoplasme.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Sam 11 Oct - 19:44


C'était salé, elle remarqua en se léchant les lèvres, comme si c'était la première fois qu'elle buvait de l'eau de mer. Elle essaya de se souvenir du goût de l'eau de mer sur Terre, et décida que cette eau là était nettement plus bonne. C'était un genre de salé différent. Elle passa une main dans ses cheveux trempés d'eau, qui ondulaient un peu, déjà collés en paquets par le sel. Si elle se trempait entièrement, elle aurait sûrement du sel partout, dans les yeux, le nez, les sourcils, et pour une raison inconnu, cette idée la ravissait.
Ce qui la ravissait encore plus, c'était l'apparition de Narr, avec ses piques en fer dans le dos qui lui donnaient une silhouette de dinosaure, et jamais Virginie n'avait autant souri à un pack de bière.

Isidore commençait déjà à trottiner vers l'homme aux cheveux rouges, et Virginie le suivit avec un sourire plus large que sa tête. Il avait l'air de vouloir dire bonjours, alors Virginie l'attrapa par sous les bras pour le soulever à hauteur du visage de Narr, que le bambin entreprit de couvrir avec ses petites mains. Drôle de façon de saluer quelqu'un, mais en même temps, Narr était une drôle de personne, et Isidore un drôle de mioche.
Elle le reposa, et procéda à son propre bonjour, une étreinte rendue maladroite par les bouts de fer qui sortaient de partout.

« T'as amené à boire ! Il fallait pas. »

Ce qui ne l’empêcha pas de débarrasser Narr du pack de bières et de s'en servir une. C'était une longue histoire, elle et la bière. En réalité, elle n'aimait pas trop ça, mais elle avait passé tellement de temps à en voler à Heisenberg pour l'emmerder, que le goût lui était familier. Et même si elle grimaçait encore à chaque gorgée, elle ne pouvait pas s’empêcher d'en boire une autre.

« Faut les boire avant qu'elles soient tièdes », elle se justifia.

Elles étaient déjà plus que tièdes, à vrai dire. Virginie surveilla du coin de l’œil Isidore retourné à sa pêche aux crevettes, et décida qu'ils pourraient en faire cuire quelques unes quand le soleil commencerait à se coucher. Ils pourraient faire un feu sur la plage, raconter des histoires d'horreur, et ce serait super cool. Elle regarda d'un air distrait l'eau aux pieds de Narr, qui se colorait de rouille.

« T'as vu ? Tu fonds.»

Comme un morceau de sucre.



Moi dans ma tête, y aussi Pi • • •  
les cadeaux des gens:
 

*whispers* dragons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 179
Age : 22

Âge physique : 21
Âge mental : Ouhlala...
Groupe : Citoyen de Yubaba × ancien exilé
Dons : Déterre les ruines × lévitation
Chronologie : ×

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Mer 14 Jan - 12:21





Après une brève cérémonie d'embrassades bredouillantes, on entamait le vif du sujet. Je ne m'attardais pas à laisser Virginie se servir seule dans le pack et en empoignais une à sa suite. Pour l'accompagner, oui. Genre.
Isidore agite l'écume non loin de nous, absorbé par les petites bêtes au revers d'argent.
Ma bouteille décapsulée, je la fais teinter contre celle de la jeune forgeronne tandis qu'elle en boit une gorgée. Petit sourire dentelé.
Ouh, elles sont amères.
Ses interventions sur ma peau ne me guérissent pas, au moins, elles empêchent que le fer ne rende fou. A sa remarque, j'abaisse les yeux aux ondes qui cernent mes chevilles.

"- C'est le temps qui passe vite."

Je ponctue ma sortie d'une lampée de bière. Ca faisait longtemps. C'est difficile d'en descendre à la chaudière sans les changer en espèce d'hydromel tiédasse immonde. J'achève la boisson sans attendre et m'empresse de me mettre en caleçon. Si des militaires apprenne à se tremper avec tout leur équipement sur le dos, ce n'étaient pas mes brindilles de métal qui viendront m'ancrer au fond. Je fais quelques pas avant d'immerger ma carcasse. Je fais une tentative de brasse, c'est pas la panacée. Alors je me mets à faire la planche et là... Là on est bien.
L'écume crépite mollement. Mes orteils défient le soleil. Qu'est ce qu'ils sont laids, ces petits moignons pleins de corne...
N'empêche qu'ils ont le droit d'être heureux, pas moins que le reste.

code par trush, alias barthélemy sur Skies Kingdom



Mes précieuses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://technoplasme.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Dim 18 Jan - 11:52



Narr se débarrasse de ses fringues et va immerger sa maigre carcasse bardée de clous. Virginie se demande si il va couler, mais non. Il fait la planche. Elle jette un coup d’œil à Isidore, qui essaie d'attraper les crevettes avec ses mains, et finit sa bouteille d'une traite. Bière et eau de mer, c'est bien le truc le plus dégueulasse qu'elle a bu dans sa vie, probablement. Elle veut jeter la bouteille vide dans la mer, pour voir jusqu'où elle arrive à l'envoyer, mais Isidore n'aimerait probablement pas ça, alors elle la pose sur le sable à la place, et va rejoindre son invité (elle aime penser que Narr est son invité. Comme si la mer était à elle).

L'eau ne lui semble pas si froide maintenant qu'elle est presque entièrement mouillée, de toutes façons. Elle rejoint Narr en deux coups de jambes, et lui tire sur la cheville pour lui faire perdre l'équilibre. Elle ne sait pas bien pourquoi. Ça lui semble juste le truc naturel à faire à quelqu'un qui fait la planche, non ?

« Le temps ça fait pas fondre des trucs. »

Elle pense à l'arbre qui pousse sur les ruines de son ancienne maison. Et à Isidore aussi. Non, le temps ça fait pas fondre.

L'eau est déjà profonde à quelques mètres du bord, elle doit battre vigoureusement des pieds pour rester à la surface. Ses cheveux s'étalent dans l'eau autour d'elle comme des tentacules de méduse, ça vient lui chatouiller les cotes. Elle rigole.

« Si on met un message dans une bouteille de bière, peut-être que quelqu'un va le recevoir et nous répondre. J'ai toujours aimé recevoir des lettres. »





Moi dans ma tête, y aussi Pi • • •  
les cadeaux des gens:
 

*whispers* dragons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ancien Exilé
avatar

Messages : 179
Age : 22

Âge physique : 21
Âge mental : Ouhlala...
Groupe : Citoyen de Yubaba × ancien exilé
Dons : Déterre les ruines × lévitation
Chronologie : ×

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Jeu 22 Jan - 12:09





Prenant les rayons du soleil la tête la première, je m'en étourdissais. L'eau fait son chemin au creux de mes oreilles, assourdissant le reste. Bientôt, mon nez aussi s'en emplit au moment où Virginie décide de tirer la cloche de mon pied, me ramenant à l'instant présent. Je laisse échapper un gargouillis désemparé, secoue la tête et me mets en position verticale en faisant des moulinets avec mes bras. Flottant de cette façon, attentif à l'idée de Virginie.
J'affiche une moue intéressée jusqu'à ce qu'une pensée m'interpelle et vint ternir mon enthousiasme.

"- On fait ça en cas de Naufrage.."

Je souffle des bulles avec mon nez. J'ai perdu mon cheval. Ça me martèle l'esprit comme une rengaine chantée à tue tête pour oublier un mal de pieds lors d'une longue traversée. Un horizon lointain, qui poursuit l'infini sans s'arrêter et dont je cherche le bout, un phare, le repos. Ca y est, le sel me fait mal et les simples taches d'huiles de tout à l'heure se sont changées en une fine écume. Je porte ma bouteille vide à mes yeux, un instant. Avant de me laisser submerger pour nager jusqu'au rivage, me rapprocher d'Isidore a qui je viens demander comment se passe cette pêche miraculeuse... Puis je m'abaisse auprès de lui, m'accordant son attention de page blanche, lui montrer au creux de ma main la bouteille. Ma paume obstrue son goulot, j'y fais tomber des clous de ma peau. La portant à son oreille, je secoue l'objet et la remet à portée de son regard. Des clous se sont formés un cheval de fer minuscule.

"- Si tu la jète aussi loin que tu peux, quelqu'un t'attendra peut-être de l'autre côté de la mer. Qu'est ce que t'en dis?"

code par trush, alias barthélemy sur Skies Kingdom



Mes précieuses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://technoplasme.tumblr.com/
de la Vallée du Vent
avatar

Messages : 403
Age : 20

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 20 ans
Groupe : La vallée du vent
Dons : • Fonte des métaux
• Rangement immédiat
Chronologie : ★★

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Sam 24 Jan - 15:04


La majuscule du naufrage passe largement au dessus de la tête de Virginie, qui se contente de continuer à sourire. Faisant honneur à son nouveau statut de créature marine autoproclamée, elle ondule pour rester à la surface, ses cheveux faisant office de tentacules, et sa bouche soufflant des bulles dans l'eau salée. Elle se sent reine.
Elle le suit du regard tandis qu'il retourne sur la plage, vers Isidore. Il est encore à cet âge où on parle la langue des oiseaux : sa voix est aiguë et chantante. Il pépie ce nouveau mot comme si il voulait en garder la saveur sur sa langue à tout jamais : « miraculeuse, miraculeuse, miraculeuse ». Il saisit une pleine poignée de crevettes blafardes pour les présenter à Narr, très sérieux, avant de rire avec ravissement devant son tour de magie.

« Je veux. »

Il agrippe la bouteille avec ses deux mains ; les joues gonflées par la concentration, les lève au dessus de sa tête pour les lancer en direction de la mer. C'est drôle, un bambin qui essaie de jeter des trucs, quasi ridicule mais mignon quand même. La bouteille fait un vol court et retombe dans un « plouf ». Virginie rit un peu, et pousse l'eau avec ses mains pour que la bouteille s'en aille vers là où l'eau est encore plus sombre. Le petit cheval de fer est renversé sur le fond de verre.

« J'ai déjà mangé du cheval une fois. Mais c'est moins bon que la vraie viande. », elle fait la remarque à haute voix. « j'espère qu'il y a des gens de l'autre côté. »

Elle se rend compte qu'ils n'ont même pas mis de message dans la bouteille. Mais elle est déjà un peu trop loin.




Moi dans ma tête, y aussi Pi • • •  
les cadeaux des gens:
 

*whispers* dragons:
 


Dernière édition par Virginie le Sam 24 Jan - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de la Nation Pompoko
avatar

Messages : 2
Groupe : Nation Pompoko

MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   Sam 24 Jan - 16:10


Il vous observe

Baron Buckley

Un étrange personnage est perché au sommet de la dune.
Son couvre-chef et ses vêtements blancs accrochent les rayons du soleil ; le vent agite ses moustaches et ses poils.
Ses pupilles sont alors aussi fines qu'une feuille de papier.
Il regarde les trois protagonistes évoluer dans ce lieu dominé par les embruns.
Le premier sujet d'intérêt a fini par quitter l'eau, il observe désormais la bouteille vertes flotter dans les eaux sombre.
Alors qu'elle disparaît au loin, l'observateur retrousse les babines en un sourire aiguisé.

Quelqu'un recevra cette bouteille, il n'y a aucun doute là-dessus ; loin au delà de ce qu'ils peuvent atteindre, une Nation reçoit les messages des naufragés...

Le Baron Buckley disparaît derrière un nuage de sable.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Learn how to be happy {& Facteur Cheval}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Learn how to be happy {& Facteur Cheval}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Happy birthday!!!
» Happy birthday Dany
» Daphné est arrivée !!! ( Ellowyne WO2 / Get happy outfit )
» Seigneur bretonien sur cheval d'Archaon.
» Petit cheval a bascule!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Mer royale-