AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 A travers les âges [PV Irène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: A travers les âges [PV Irène]   Jeu 1 Mai - 10:56



A travers les âges


feat Irène

La désolation de son ancien pays... Autrefois, Eric aurait pu avoir un pincement au cœur en voyant cela. Mais aujourd'hui, après avoir passé cinq années rejetées par sa propre patrie, il ne pouvait qu'être heureux de voir cela. Il traversa les rues désolé, détruites, poussant quelques débris de son chemin avec sa canne qui lui servait à tout sauf à s'aider à marcher. Certes il était âgé, mais il faisait attention à ce que son corps soit toujours en parfait état, surtout avec les derniers évènements qui venait de se dérouler. Enfin, Skies Kingdom était prêt à tomber, prêt à accueillir une nouvelle ère. Le vieil homme sourit en repensant à ce qu'il avait fait ces derniers jours. Cette fête qu'il chérissait tant autrefois, il avait pris un malin plaisir à user de son don pour détruire les bougies les unes après les autres. Mais durant tout ce temps, et maintenant encore, il n'avait cessé de s'inquiéter d'une seule et unique chose : Irène, sa petite-fille. Elle vivait dans les Landes, elle. Elle avait pu être mise en danger. Enfin, le grand-père ne s'inquiétait pas trop de sa sécurité, elle savait parfaitement se défendre après tout, il s'était occupé d'elle et il avait certainement un peu déteint sur elle. Il arpentait donc les rues, un large sourire  sur les lèvres que même son inquiétude ne pourrait ôter. Il regardait la panique sur le visage de quelques rescapés qui avait accepté la soumission envers Isaac. Décidemment, ce jeune homme, aussi fou était-il, s'était révélé être fort utile. Il était grand temps qu’Éric se rapproche de lui désormais, c'était dans son intérêt pour ne pas disparaitre sous ce vent de révolution. Il observa un jeune homme totalement tétanisé face à quelques exilés, ce qui lui arracha un rire. Décidément, il était heureux de cette situation.

Il tourna à une rue et observa un parterre de fleurs sublime, nullement affecté par la destruction qui régnait en maître sur ces terres. Ni une, ni deux, il usa de son pouvoir pour les faire faner en quelques instants. Là, voilà qui correspondait mieux à la pourriture actuelle de Skies Kingdom. Il leva les yeux et aperçut, au loin, une silhouette qu'il semblait connaitre. Il réajusta ses lunettes mais cela ne l'aida malheureusement pas plus, la silhouette étant tout de même bien trop loin. Est-ce qu'il s'agissait de sa petite fille ? Ou de quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus dangereux ? Bah, Éric ne craignait pas vraiment le danger. Après tout, qui voudrait s'en prendre à un vieux croulant ? Et puis, il était capable de se défendre, lui et sa splendide canne.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
des Landes de Calcifer
avatar

Messages : 18
Age : 23

Âge physique : 20 ans
Âge mental : 22 ans
Groupe : en attente
Dons : Fatigue

MessageSujet: Re: A travers les âges [PV Irène]   Jeu 1 Mai - 12:23

Eric & Irène
 A travers les âges
Jamais le quartier commerçant n'avait été ainsi – un tableau de ruines et de désolation. Ici et là, les magasins avaient été laissés à l'abandon, et les enseignes de ces derniers grinçaient au gré du vent, offrant un spectacle triste et macabre aux rares passants. Symphonie d'un printemps dont se souviendront tous les esprits.
Terrés dans leurs demeures, rassemblés dans des lieux de résistance, quelques rares habitants des Landes s'obstinaient à tenir tête aux Exilés, peut-être par élan de patriotisme. Tous les autres avaient fui. Ces êtres lâches et faibles, ces hypocrites qui ne savaient qu'apprécier la beauté éphémère. Ces idiots qui vénéraient le rêve, l'argent, le bonheur ; ces idiots qui niaient les maux naturels, l'échec, la descente vers le Styx ; ces êtres qui rayaient cruellement et radicalement toutes les failles de la vie. Les failles de la vie, la vieillesse, la mort. Qu'ils subissent donc à présent le courroux des Exilés, ce n'était là que le sort qu'ils méritaient tous. Qu'ils rampent et réalisent leurs torts. Car la crise qui touche tous les royaumes n'est pas un hasard, ce n'est que le fruit du déni et des péchés des habitants de Skies Kingdom, qui trop longtemps ont obéi à ces règles injustes et infondées, ces règles de l'exil et de l'inégalité. Et à présent, Skies Kingdom était feu et sang. Car à trop croire, à trop espérer, à trop attendre, on se perche trop haut, on se brûle les ailes, on se tord les chevilles, et on se brise sur le sol. Papillons éphémères, le peuple de ce paradis corrompu n'est qu'une coquille fragile, vidée de toute trace d'humanité.
Tu traverses la ville, la tête haute, portée par ton audace et ton insolence. Bien qu'habitante de ce royaume depuis toute petite, tu soutenais la cause des Exilés depuis de nombreuses années déjà, et tu savais que la destruction était nécessaire. Le sang devait couler, et les pertes seront nombreuses, les cœurs déchirés, mais Skies Kingdom devait subir toutes ces lamentations pour renaître plus beau, plus fort.
Tu traverses la ville, torturée malgré tout par une peine qui te ronge de l'intérieur. La réalité c'est que tu ne supportes pas de voir tes Landes natales ainsi saccagées. Mais il le fallait, il le faut, il va le falloir.
Bientôt, tu repères au loin un homme que tu reconnais tout de suite, et t'en approches lentement. C'est le vieux. « Hey l'antiquité, elles ne t'avaient rien fait ces fleurs. T'es un peu con et pourri parfois. » Tu as la voix qui tremble un peu, presque étranglée, tu le penses sincèrement. Tu es secouée par tout ce qui arrive, tu ne supportes pas la violence gratuite. Elle ne doit pas être invoquée par plaisir, seulement par nécessité. « Qu'est-ce que tu fous là ? C'est qu'il a pas peur qu'on le lapide le petit rejeté ? » Tu fronces des sourcils et poursuis ton discours d'un ton désapprobateur. « Et je t'ai déjà dit d'arrêter d'utiliser ton don à tout va, ça affaiblit tes forces pour rien. T'as déjà envie de devenir un tas de poussière ? »
Charmante comme toujours envers ton grand-père, Irène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A travers les âges [PV Irène]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Quartier commerçant-