AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Ven 25 Avr - 23:26


Sans Nana, il se sentait comme exposé. Comme vulnérable, comme désarmé. Encore plus petit qu'à l'accoutumée.
Et puis soudain, une alarme invisible, inaudible, s'anima en son intérieur, agitant son faible cœur. C'était presque comme une odeur.

Moustique entendait vrombir l'orage mais ne savait pas quelle partie du ciel regarder. Aussi ne pouvait-il courir. Ne pouvait-il s'abriter. Tout juste se préparer au pire.

– Hé !

Les contours du danger qu'il avait pressenti s'intensifient, les silhouettes floues et nébuleuses se précisent, opaques, réelles. Une bande de jeunes – des voyous, en vue de leur allure gauche et brusque, un peu vulgaire. Adolescents au sourire tordu, amer, bestial, que Moustique connait bien. C'est vraiment le chaos, hein. C'est vraiment la fin.

– Tu travaillais pas au Palais, toi ?

En fait, c'était pas vraiment une question.
Le Palais, il n'en restait rien. Un tas de ruines encore fumantes, des cendres moches sur lesquels lui venait encore se brûler les pieds. Il cherchait peut-être ses objets préférés.
Moustique ne répondit pas. L'angoisse perçait déjà dans son coeur pulsant, comprimé, dans ses poumons échauffés. Il aurait voulu détaler, c'était juste à côté, mais ses jambes étaient clouées.

– Laissez-moi passer, putain.

Le ton est dur, vaguement hargneux, il se veut intimidant mais ça marchera pas tellement. Il tâche de couvrir l'effroi, de bluffer, berner. Comme d'hab.
Le visage demeure stoïque, défiant la peur, affrontant la peur. Si elle infiltre la conscience, il est foutu.

L'éclat du couteau capta, et attaqua son regard. Moustique sentit le sang déserter son visage infantile, pétrifiant ses traits. Des racketteurs. La vermine grouillait maintenant. Quand y a plus de loi, c'est la loi de la Jungle qui l'emporte. Et ils savaient sûrement pas qu'il se faisait racketter tous les jours Moustique, par ce père en carton, ce ventre humanisé, par Géant. Qui lui s'était pas ému de voir leur existence déchirée. Le monde tombé. Le racket, c'est l'histoire de sa vie à Moustique. C'est pas pour ça qu'il avait pas peur.
Il pouvait pas la brider pour toujours, la Peur. Il le savait au fond. Alors la muselière céda sous la violence, sous l'insistance, et la Peur éclata. Moustique se sentit rétrécir d'un seul coup, comme sous l'effet d'un rayon miniaturisant. Sauf que c'était moins marrant.

Il faisait la taille d'un brin d'herbe, le poids d'un haricot blanc. Les types regardèrent autour d'eux d'un air cois, confus, mais toujours méchant. Le trouble déforma leur profil un moment avant qu'ils daignent enfin s'en aller, l'abandonnant sur le sol pavé. Leurs chaussures firent vibrer la terre et Moustique chancela. Après, il vomit.
La Peur s'estompa légèrement, mais pour retrouver sa taille d'enfant, c'était pas suffisant.

Alors Moustique marcha longtemps, contournant les cailloux qui barraient le chemin, qui pour les autres n'étaient rien, pour réintégrer le Palais les Bains. Cramé, éteint. Il avait pas fini sa journée, et ça il allait le payer. Il escalada la façade d'un escalier, rien qu'à la force de ses petites mains. Il se sentait pas bien. Il s'assit.
Il attendit comme ça, la face dans les genoux, les bras en chrysalide. Les gens passaient et ne le voyaient pas. Il eut brusquement peur de ne plus exister. Alors il perdit un centimètre. La taille d'un pouce, maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 86
Age : 19

Âge physique : 17 ans
Âge mental : 25 ans
Groupe : Ex-exilée, Vallée du Vent
Dons : Utiliser la couleur pour se calmer et changer l'eau normale en eau savonneuse.

MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Mer 30 Avr - 23:37

petit




Ai ne sait pas trop ce qu'elle fait là. Pourquoi était-elle allée jusqu'à Yubaba ? Elle n'en a aucune idée. La Vallée du Vent l'a recueillie et elle ne connaît rien de ce monde. Sauf son désespoir actuel. Alors elle a pris ses affaires ( qui se résument à sa robe et ses chaussons ) et elle est partie dans une direction au hasard. Et maintenant la voilà. Elle voulait juste explorer, voir si il y avait meilleur autre part. Mais partout où elle allait, c'est comme si la désolation la poursuivait. c'est triste de voir autant de pagaille. Et puis, là. Une rue étroite. Elle ne devrait pas s'approcher d'un lieu pareil, c'est dangereux. Mais la tentation est trop forte. Elle veut tout explorer. Son côté fillette reviens et elle s'engouffre dans les ruines et les cendres. C'est alors qu'elle entend une voix. Instinctivement, elle se planque derrière un bout de mur et écoute discrètement.

" ...vaillais pas au Palais, toi ? "

" Laissez-moi passer, putain. "


Des types font chier un enfant. Ai se met à réfléchir. Intervenir et risquer d'avoir des ennuis ou le laisser se débrouiller ? La question ne se pose pas. Mais lorsqu'elle regarde discrètement, il n'y a déjà plus personne. Enfin, presque. Un garçon anormalement petit se met à grandir doucement, mais sans pour autant prendre une taille normale. Il était, en somme, aussi grand qu'une petite bouteille. C'est difficile de le suivre de vue, mais Ai fait du mieux qu'elle peux pour garder sa trace jusqu'au Palais des Bains. La fillette avait vue une photo de ce château, et il n'a plus du tout la gloire d'avant Le pauvre a l'air terrifié. Elle l'observe grimper sur des escaliers.

" Dis, ça va ? T'es pas blessé ? "

Elle s'est un peu approchée. On dirait vraiment un enfant mais de taille réduite. Même si la situation n'y prête pas, son interlocuteur lui arrache un sourire. C'est mignon quand même, les tout petits trucs. 



© merci sexy!era ♥!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Sam 3 Mai - 17:17


Forcément, c'est un petit bout de fille qui le voit.
Forcément, les gens s'éparpillent comme des ricochets, ils ne le remarquent pas.
Forcément, c'est un petit bout de fille qui le voit.

Moustique se redressa sur son escalier aux allures de muret. Il releva la tête pour faire face à la gamine qui s'était penchée sur lui, un sourire retenu au bord de ses lèvres. Elle... Elle souriait ? Qu'est-ce qu'il y avait de si drôle, hein ?

– Tu serais pas en train de te foutre de moi ? éructe le petit Poucet.

Il se hissa à la force de ses bras allumettes sur la seconde marche, suant abondamment sous l'effort qu'il employait. Être petit requérait une force colossale.
Ce qui était singulièrement irritant dans cette situation, c'était que Moustique savait qu'en réalité, la fille n'était pas si grande. S'il avait pu atteindre sa taille normale, elle ne l'aurait pas tant dépassé que ça. Pas tant.

– Je suis pas toujours aussi petit. J'suis pas un gnome. Je m'appelle Moustique et j'ai... J'ai un problème de rétrécissement. J'ai travaillé ici, avant. J'avais un travail. T'aurais pas un bout de chocolat ? Juste une miette, ça suffira.

Ce ne fut qu'alors qu'il l'aperçut.
Une énorme araignée – en tous cas, comparativement à sa propre silhouette, la bestiole semblait gargantuesque – avait émergé de l'ombre et s'avançait dangereusement en sa direction. Elle le prenait certainement pour un vrai moustique. Quoiqu'il en fût, la chose progressait, martelant le sol de ses huit pattes velues et fixant sur sa proie ses paires d'yeux luisants. Les insectes, c'était devenu la hantise suprême de Moustique depuis... depuis.

Lâchant un cri d'horreur, il s'écarta d'un pas gauche et se prit les pieds dans ses lacets. Il allait se faire bouffer. Et devant une fille en plus. La honte totale.


Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 86
Age : 19

Âge physique : 17 ans
Âge mental : 25 ans
Groupe : Ex-exilée, Vallée du Vent
Dons : Utiliser la couleur pour se calmer et changer l'eau normale en eau savonneuse.

MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Dim 11 Mai - 18:48

araignée




C'est alors que le petit garçon se mit à parler. Visiblement, il a trouvé le rire d'Ai vexant. Quand on est petit comme ça c'est normal d'avoir des complexes. Ainsi, il s'appelle Moustique, c'est ironique. Enfin, ça doit être un nom qu'il s'est choisi, comme presque tout le monde. La jeune fille se questionne alors sur son propre nom. Pourquoi Ai ? Sans raison, c'est court et joli. Mais pourquoi vouloir cacher son identité ? Elle ne sait pas. Peut-être à cause de son grand-père, mais il faudrait déjà qu'elle sache où il est. La fillette commence à fouiller dans ses poches avant de se rendre compte qu'elle n'en a pas. Stupide cérémonie d'adieu, une robe ça sert à rien dans ce monde étrange.

" Je... Je suis Ai et j'ai pas de chocolat. Et... Bien évidemment je comprend que tu ne sois pas si petit d'habitude, cela doit être une conséquence de ton espèce de pouvoir magique. D'ailleurs pourquoi les terriens développent un pouvoir ici ? Pour s'adapter à ce nouvel environnement ? Alors ça serait une forme d'évolution ? Mais pourquoi sont-ils si différents ? "

Ai pense à voix haute mais on ne l'écoute pas. En effet, une araignée avance vers Moustique et on dirait qu'elle a faim. L'enfant rétréci recule, horrifié. C'est à la gamine d'agir. Elle retire un de ses chaussons et capture l'insecte avec. Puis, elle va un peu plus loin et jette la créature dans un coin. Puis elle revient voir le Moustique avec un nouveau sourire.

" Voilà, plus de bestiole. Dis, c'est quand que tu regrandis ? "



© merci sexy!era ♥!


Dernière édition par Ai le Mar 24 Juin - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Dim 25 Mai - 15:56



Moustique espère que sa minusculosité empêchera Ai de remarquer le fard qu'il vient de piquer, alors que la petite fille – LA PETITE FILLE – vient de lui sauver la vie, s'emparant de l'insecte d'une façon si désinvolte que l'insecte en question n'a plus du tout l'air monstrueux. Et que son effroi, de ce même fait, n'a plus du tout l'air justifié. Son orgueil en prend un coup, et il sent une irritation blessée lui échauffer les joues.

Voilà, plus de bestiole.
Et nianiania et nianiania. C'est bien facile quand on mesure pas la taille d'un gobelet ! Moustique grommelle un merci expéditif et fait l'ascension de la dernière marche de l'escalier.

– Il vient d'où, ce nom ? Ai. Comme Artificial Intelligence ? J'ai un truc sur ça dans ma collection. Parce que je collectionne des trucs. De l'autre monde. C'est ton vrai nom ?

Il s'assoit, ôte son bonnet et s'essuie le front d'un revers de manche. Il est toujours en nage quand il est miniaturisé. C'est pas un effet secondaire, non non, c'est juste qu'il est contraint de faire tellement d'efforts qu'il en transpire de partout.

– Pour les terriens, je sais pas. C'est un monde un peu fou, ici. La terre, je crois que c'est plus ordonné. Moi je déteste mon pouvoir. Si je pouvais, j'aurais celui d'Hermès. Tu le connais ? Il a des ailes, des ailes grandes comme...

Il fait mine d'étendre ses bras, mais il lui faut peu de temps pour comprendre que la comparaison sera peu adaptée. Il soupire. Et puis, la question de Ai l'énerve. Quand elle sort ça, comme ça, on dirait que c'est facile, qu'il a qu'à claquer des doigts.

– En vrai, je suis beaucoup plus grand que ça. L'année prochaine j'aurais 10 ans. C'est les dizaines, tu vois, c'est un cap dans la vie d'un homme. Mais à cause de ce don, ben... Enfin bref. Pour que je reprenne ma taille, je dois manger du sucre, quelque chose qui me donne de l'énergie. Il y en a peut-être à l'intérieur. C'est la pagaille mais je connais un peu, et certains trucs sont encore là. Des objets, tu vois. Cassés. Je travaillais là avant. J'aimais bien. Tu fais quoi dans la vie, toi ? Tu m'aides à trouver un sucre ? En échange, je te montrerai mon meilleur cerf-volant.



 
Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 86
Age : 19

Âge physique : 17 ans
Âge mental : 25 ans
Groupe : Ex-exilée, Vallée du Vent
Dons : Utiliser la couleur pour se calmer et changer l'eau normale en eau savonneuse.

MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Mar 24 Juin - 15:21

cuisine




Décidément, la fillette trouve ce petit garçon tout à fait charmant. Elle aimerait bien rire à gorge déployée de cette situation cocasse, mais par souci de politesse elle va s'abstenir. Ai s'assoit en tailleur sur le sol avant de répondre.

" Ah, ce nom. Il vient de nulle part, je trouve ça joli, c'est tout. Tiens, je connais ce film, mais je l'ai jamais vu. Parce que moi je viens de la Terre. J'aimerais bien voir ta collection ! Non, je connais pas Hermès, mais j'aimerais bien voir le Dieu Messager, tout de même ! Oh ! Oh ! Moi j'ai déjà 10 ans, ça veut dire que je suis plus grande dans tout les sens du terme, haha ! Et, heu. Je veux bien t'aider oui, allons demander aux murs si ils savent ou trouver du sucre !  "

Elle se relève et va poser sa main contre le mur le plus proche, et prononce sa question.

" Toi, mur fragile et démonté
Sais-tu où je peux trouver
une douceur, quelque chose de sucré ? "


C'est alors qu'Ai reçoit les informations du mur directement dans son cerveau.

" Oui, les cuisines ne sont pas très loin
Là-bas, il reste le repas de quelqu'un
Moustique pourra le manger et se sentir bien. "


Souriante, elle retourne voir Moustique et l’attrape avec délicatesse par le col, pour le déposer dans sa main. Sans plus attendre, elle se met à marcher dans la direction indiquée par le mur.

" Là, le mur m'a dit où trouver à manger. J'espère que ça ne te gêne pas de finir les restes d'une personne. Enfin, je parle pas de cannibalisme, juste de finir son assiette. "



© merci sexy!era ♥!


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Mar 1 Juil - 12:30

Spoiler:
 



Instantanément, l'envie agrippe son coeur. Comme ça, direct. Ai vient de l'autre monde. Ai est une fille qui le sauve, qui jette des araignées, qui choisit son nom et qui vient de l'autre monde. La terre. Un nom dégueulasse qui dissimule bien des merveilles. Oh, il en est sûr, sûr de chez sûr !
Ai ne remarque pas comme Moustique vire au rouge vif – et sa tête enfle, d'ailleurs, il ressemble à une figurine pas bien jolie – lorsqu'elle sort son truc de "plus grande dans tous les sens du terme". Franchement, c'est même pas drôle !

Moustique aimerait riposter, mais Ai ne lui en donne pas le temps. Elle se lève, ça fait trembler la terre, elle s'en rend pas compte elle, forcément. Moustique crispé ses doigts contre les rebords de l'escalier et l'observe, ramenant son bonnet en arrière parce qu'il ne cesse de tomber devant ses yeux – peu importe sa taille, le bonnet est toujours trop grand.
C'est là que la gamine se met à parler à un mur. Pas l'expression hein, elle se met VRAIMENT à parler à un mur. Moustique contemple ce spectacle étrange sans bouger, sans ciller, la bouche qui s'ouvre lentement. Ai est folle. Ou alors c'est vraiment une intelligence artificielle de la terre, qu'ils ont envoyé là parce qu'elle était défaillante.
Il s'apprête à se carapater, mais Ai est plus rapide. Elle s'empare de lui avec une délicatesse qui vexe Moustique, et le met dans sa main. Elle est plutôt étroite, et Moustique se cramponne à son pouce. Il décortique le visage de Ai, tâchant certainement d'y déceler quelque trace de folie.

Il reste silencieux. Le comportement d'Ai est de plus en plus saugrenu, il ne sait même pas comment réagir. Ça lui fait même peur, car il redoute une éventuelle crise délirante où elle serait prête à le bouffer ou autre fantaisie du genre. C'est bien elle, là, qui parle de cannibalisme !

Pourtant, force est de constater qu'ils y accèdent, aux cuisines. Y a personne, y a pas grand chose non plus. Les placards sont défoncés, pillés, les objets éparpillés sur le sol, dans la poussière plâtreuse qui s'évapore des murs. Moustique soupire. C'était bien, le Palais des Bains, avant. Quand Hermès souriait encore.

– Avant, ce n'était pas comme ça ici, tu sais. Il y avait beaucoup de nourriture. Il y avait beaucoup de gens. C'était pas la joie, ça non. On avait du travail. On arrêtait pas même. J'ai encore mon uniforme, dans un coin. Je travaillais là, tu vois. Maintenant... Maintenant, c'est vraiment la guerre. C'est vraiment la fin.

Il se sent rétrécir encore un peu, et intime prestement à Ai de le poser sur la table. Il a la nausée, évidemment, mais il faut qu'il mange. Il entreprend alors de ramasser toutes les miettes rassies et dispersées et de les avaler une à une. Dans sa brusque mélancolie, il en avait oublié sa crainte d'Ai.

– Pourquoi tu n'es pas resté dans l'autre monde ? Tu sais, ici, c'est nul au fond. Tu étais à l'asile là-bas, c'est pour ça ?  

Il rougit à nouveau, de honte cette fois, car même pour lui, il se sent bien grossier. Il voudrait rattraper le coup, mais il ne sait pas comment faire. Il voudrait, pour le coup, se faire tout petit. Mais c'est pas de bol, parce que là, il commence à grandir.


 
Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 86
Age : 19

Âge physique : 17 ans
Âge mental : 25 ans
Groupe : Ex-exilée, Vallée du Vent
Dons : Utiliser la couleur pour se calmer et changer l'eau normale en eau savonneuse.

MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Sam 5 Juil - 12:34

crise




Après un court voyage dans le couloir, les deux enfants arrivent dans les cuisines du " palais ". Sans surprise, elles sont toute aussi délabrées que le reste du bâtiment, Ai se demande d'ailleurs si ce n'est pas un peu dangereux de rester dans cet endroit.

" J’imagine que cet endroit devait avoir plus d'animation, je suis vraiment arrivée au pire moment... J'aurais aimé découvrir ce monde comme tu le décris."

Alors que la petite fille dépose Moustique sur la table, ce dernier pose des questions très indiscrètes. Ai s'énerve un peu, et au fur et à mesure qu'elle parle, son ton deviens de plus en plus triste.

" Non mais ! Tu penses pas que j'aurais voulu rester sur Terre, avec mon papa et ma maman ! J'avais pas le choix ! Tu sais, j'ai reçu une lettre venant de nulle part, et mes parents ont longuement discutés. Sur la lettre, il était dit que pour arriver ici, je devais faire mes vaccins. Et si je fais pas de vaccins, je pourrait rester sur Terre, mais choper plein de maladie ! Ca a fait du mal à tout le monde et personne ne voulait que ça arrive, mais on avait pas le choix ! Tu penses que ça m'amuse de vivre dans un monde en ruine, sans famille, sans amis... "

Cela en est trop pour une petite fille. Fatiguée, déprimée. Elle n'est là que depuis très peu de temps et toute sa vie lui manque terriblement. Elle s'assoit sur le sol, la tête cachée dans ses bras et se met à pleurer.



© merci sexy!era ♥!


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Jeu 17 Juil - 19:35


Absorbé dans l'absorption de miettes. Et Moustique ne voit pas Ai qui, alors que lui grandit, se ratatine. Mais le crescendo qui agite la voix de la petite fille l'arrache à son gobage compulsif. Moustique l'écoute, interdit.
Il tangue d'un pied sur l'autre, comme un petit bateau peu téméraire dans une mère frisquette. Tandis qu'Ai replie contre elle son corps malingre – à présent que Moustique repousse, il se rend compte comme la fillette est menue, frêle – il attend, cherche quelque chose à dire. Les larmes d'Ai paraissent trop grosses pour son visage.

Moustique saute de la table et s'assoit près d'elle, les bras enlaçant ses genoux. Il fait à peu près la taille d'un grand pantin. Il fait mine de poser sa main menue contre le dos tressautant d'Ai, mais se rétracte. Il se sent coupable.

– Désolé, Ai. Des fois j'suis un peu brusque. Allez, pleure pas.

Sa gorge se contracte. Moustique ne sait pas consoler.

– Hé, Ai. Je sais que c'est la merde là. Mais y a forcément des choses chouettes que t'as découvert ici ! Non ? Ta casquette par exemple, elle est vraiment chic ! Elle vient d'où ? Et tu dois avoir un pouvoir, pas vrai ? Tu veux savoir, les terriens, ils s'ennuient. C'est vrai. Tu crois pas ?

Une dernière miette, pour grappiller un centimètre.


Revenir en haut Aller en bas
ancien Exilé
avatar

Messages : 86
Age : 19

Âge physique : 17 ans
Âge mental : 25 ans
Groupe : Ex-exilée, Vallée du Vent
Dons : Utiliser la couleur pour se calmer et changer l'eau normale en eau savonneuse.

MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   Ven 12 Sep - 21:22

Se calmant un peu, Ai se rend compte qu'il a raison. Elle doit être forte. Arrêter de penser au mal pour se consacrer au bien. Reniflant un peu, la petite fille essuie discrètement ses larmes.

" Oui. Tu as raison. Je n'ai que mes vêtements comme effets personnels. Mais j'ai bien trouvé des choses chouettes. Au moins, une chose chouette. "

Elle range sa tête dans ses épaules, avec un petit sourire. Ai sent ses joues chauffer.

" Toi. T'es. T'es sympa. "

Puis, furtivement, elle lui fait un petit bisou sur la joue. Elle est contente, elle a fait ce qu'elle voulait faire. Avec le même sourire gênée, elle se retourne furtivement.

" Je... je dois y aller ! Au revoir ! On se voit plus tard ! "

Et elle fuit, sentant la honte mêlée à une petite joie s'envahir d'elle.

hrp:
 


VAVA CRO BO DE LYLIAN ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

LIBRE ▬ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monter une structure pour éditer un (petit) jeu
» Tout petit changement
» Les respects
» [RP] Réunion de famille chez les d'Erzulie Dantor
» [Lego] Fan-fic Exo-force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Palais des bains-