AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 When comes the Sand. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: When comes the Sand. [LIBRE]   Ven 13 Déc - 22:12


When comes the Sand
Quand vient le sable.


Petite explication:
 

Le vent souffle doucement, une fine brise dépose ces quelques grains de sables sur ton visage, toi qui es allongé ici dans le sable. Ton corps repose dans ce même sable, qui bientôt te recouvrera telle une couverture. Près de toi se dresse un mur, un ancien mur, venant de ces ruines où tu t'es endormi, souviens toi de la façon dont tu t'es retrouvé ici, à dormir dans le sable.

Je n'ose m'en souvenir, je préfère profiter de ce calme, cette sensation de vide, dans ce doux lit où je peux reposer en paix. Il est vrai que cette agréable brise me berce dans mon sommeil. Je me redresse et regarde autour de moi, le décor à changé, il n'était pas ainsi précédemment. Lors de ma venue ici, le sol n'était pas jaune, mais couvert d'une fine verdure, poussant dans une terre aride, sèche, où l'on ne verrait que la mort pousser.

En effet, tu t'en souviens maintenant, de ce moment où tu t'es assoupis ici, en ces ruines. Tu t'es allongé calmement sur ce muret, fermant les yeux, et profitant du calme environnant. Puis, le vent s'est levé, et il t'as poussé, ton corps s'est alors endormi dans cette fine couche de sable. Les heures passant, le sable t'a recouvert, t'offrant ainsi un doux lit où profiter de ton sommeil.

Je ne peux le nier, je ne peux qu'approuver, ça ne peux qu'être vrai. Après tout, je dormais, alors je ne peux que te croire. Mon corps est engourdi et mes articulations me font mal, je m'étire doucement, faisant craquer quelques un de mes membres, mes genoux, mes coudes, et mon dos. Ma nuque quant à elle laisse retentir un bruit légèrement plus sourd; je pense qu'une vieille douleur me prendra demain matin. Quoi qu'il en soit, me voilà debout, les yeux ouverts, l'esprit éveillé. Je jette un dernier regard autour de moi.

Autour de toi s'élèvent des murs et des piliers, plus ou moins haut. De l'herbe envahit ce lieu, autours se trace un cercle de sable, comme si un mur invisible se dressait, bloquant le passage du sable. Tu marche en direction de l'herbe, observant le sol, il est de plus en plus vivant, au fur et à mesure que tu t'approche du centre. Te voilà bientôt vers le centre de ce grand lieu, où résistent encore de vieux bancs, faits de pierre. Rien de bien compliqué, de simples pierres empilées afin de s'asseoir. Tu t'approche d'un d'entre eux, puis t'assied.

Ce calme est toujours agréable, je ne regrette pas d'être venu ici, même si je dois toujours me trouver une forge, et que je ne suis pas en train de m'en occuper. Je m'étire une dernière fois, observant le ciel, écoutant le calme du désert, interrompu par des craquellement, des pas, il semblerait qu'une personne soit venue en ce lieu, pour troubler le calme qui s'y trouve.


© Codages par Ceagan. DO NOT COPY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: When comes the Sand. [LIBRE]   Ven 27 Déc - 17:15


I've missed you.




Il marchait d'un pas décidé, un air léger éclairant son visage. Il allait vers les ruines, à grandes enjambées. Son ukulélé dans le dos, quelques fusains dans la poche et un carnet de feuilles sous le bras. Aujourd'hui il y avait du vent, il n'avait enfilé qu'un fin débardeur blanc pour son pantalon brun. Il était même pieds nus, marchant dans le sable noir. Ce sable qu'il aimait tellement. Tout comme ces ruines vers lesquelles il avançait, n'ayant pour seul but de les revoir. Il n'y était pas retourné depuis un long, très long moment. Et elles lui manquaient.

Les ruines. Ses ruines. Ace y avait passé beaucoup de temps à rêver après que son père adoptif lui apprenne qui il était vraiment. Beaucoup d'idées, de folies et de simples visions sont nées dans sont esprit, alors qu'il marchait sur les murs de pierre. Il était sûr de les connaître par cœur. Encore aujourd'hui il pourrait monter au sommet de l'ancien édifice et défier le vent, la plaine, le désert et tous les royaumes réunis.
Ace, même s'il aime la compagnie des autres, apprécie tout autant la solitude pour penser. Et c'est en cet endroit qu'il se sentait le mieux, dans le désert tout entier.

Il se tenait devant l'ouverture de l'ancien bâtiment, une des seules arches restées presque intacte. Comme dans ses souvenirs. Il pourrait enfin les dessiner, et les emporter chez lui.
Sans remarquer la présence d'un autre individu, il se laisse tomber dans le sable et s'assit en tailleur. Il passe sa main dans la courte et rare herbe puis commence à dessiner dans le calme, la brise faisant danser ses cheveux fins devant ses yeux.



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: When comes the Sand. [LIBRE]   Dim 29 Déc - 22:21


When comes the Sand
Quand vient le sable.


Ce calme est toujours agréable, je ne regrette pas d'être venu ici, même si je dois toujours me trouver une forge, et que je ne suis pas en train de m'en occuper. Je m'étire une dernière fois, observant le ciel, écoutant le calme du désert, interrompu par des craquellement, des pas, il semblerait qu'une personne soit venue en ce lieu, pour troubler le calme qui s'y trouve.

Ces pas viennent d'un jeune homme, un jeune peintre, que tu ne connais pas encore. Un type un peu penseur, qui aime dessiner dans ce genre de lieu. Il tombe, comme vide d’énergie, "Bum" d'un coup, puis s'assied en tailleur... Toi qui ne le vois pas, cela te parait bizarre, d'entendre ces bruits, de chute puis le son du sable, cette douce caresse.

Étant affalé dans ce banc, je me redresse, doucement, tendant l'oreille. J'entends dans mon dos de doux tracés, le son que produit un crayon au contact d'une feuille. Je me lève puis me tourne; l'homme dont tu me parle est assis ici, en tailleur. Un carnet à la main, un crayon dans l'autre, il reproduit ce qu'il reste d'une arche. Sans un bruit je m'approche, et m'accroupis à sa hauteur, observant tantôt son dessin, tantôt l'arche. Je laisse alors un sourire m'échapper.

Comme muet, tu observes, impressionné par sa prestation, il est doué, dessine bien. Toi aussi tu aimerais dessiner ainsi, mais tu n'en a jamais été capable. A vrai dire, ça t'as toujours plu, de ton enfance à maintenant. Et pourtant, tu ne dessine que très peu. Il t'arrive parfois de dessiner ce que tu cherche à forger. Tu le fais depuis que tu es petit, et ton père n'appréciait pas ça. Il lui est arrivé de te frapper, ses raisons ? Un forgeron n'a besoin que de ses mains pour forger, son imagination n'est qu'un parasite l'incitant à l'erreur. Est-tu d'accord avec cela ?

Je ne suis pas de cet avis, non, pour moi l'imagination forge la réalité, et c'est en imaginant que cette arche est apparue un jour. Alors je ne serais jamais de l'avis de mon père. Je serais en revanche capable d'observer les traits se faire sur la feuille du jeune homme, pendant un certain temps. Son dessin m'inspire, j'y trouve une certaine imagination.


© Codages par Ceagan. DO NOT COPY

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: When comes the Sand. [LIBRE]   Mer 1 Jan - 13:51


I've missed you.




Il entendit des bruits de pas. Et les reconnu immédiatement. Quelqu'un s'avançait vers lui. Il n'y prêta pas attention tout de suite et préféra continuer l'esquisse générale des ruines. La personne s'accroupit, elle semblait l'observer, ou observer ce qu'il dessinait, plutôt. Il commence à détailler l'arche au fusain, puis lève les yeux. Louder. Il sourit, car ce dernier a l'air intéressé.

Ace n'a jamais parlé à Louder, mais comme toute personne dans le désert, il le connaissait de tête et de nom. Il en savait même un peu plus. Car le jeune homme est connu, un peu comme une légende urbaine, pour se changer en un monstre incontrôlable. Enfin, c'est ce que le peintre avait entendu en tout cas. Il n'avait pas l'air monstrueux du tout sous cet angle, il était même plutôt apaisant à regarder. Il semblait calme même.
Ace pose son fusain sur le côté un instant et relève la tête, croisant le regard de l'observateur.

« Salut. » lui dit-il calmement, un sourire sur les lèvres.

Il sonde son visage un instant puis reprend son dessin, ajoutant quelques touches de couleurs à l'aquarelle du bout des doigts, par-ci par-là, quand c'est nécessaire. Ace a cette manière très douce de dessiner, comme s'il caressait le papier. C'est un peu ce qu'il fait de toute façon, quand il peint.

Il se demande ce que Louder va dire. Peut-être que comme beaucoup d'autres gens qu'il rencontre, ils vont parler un court instant et son interlocuteur va partir, avec comme prétexte une excuse qui ne tient pas debout. Comme d'habitude, pour éviter Ace le Bizarre, le Décalé. Il tente de s'y préparer mentalement. Son sourire s'efface.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: When comes the Sand. [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

When comes the Sand. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» [Jeu flash à screen] New Sand Game
» OU SE TROUVE LE BOUTON LIBRE CREDIT SUR JEUTEL?
» Houston ? Nous avons un problème (pv libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Désert noir :: Ruines-