AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥   Dim 20 Oct - 12:54


So, did you miss me?
Hellhound.


Comment expliquer que Kaiju se soit rendu dans la Cité de Yubaba en pleine période trouble ? Eh bien, pour être tout à fait honnête, lui non plus ne savait pas trop pourquoi. Voici bien deux semaines qu’on lui cassait les pieds à propos de ses sorties inexistantes. Oui, il aimait rester au Château Ambulant, et après ? Ou était le problème ? Apparemment, pour certain, c’était un défi majeur que de lui faire voir d’autres horizons. Contre son gré, bien sûr, sinon c’est pas drôle. C’est ainsi qu’il s’était réveillé sur un banc, sans trop savoir où il était. Il ne fallut pas bien longtemps à son cerveau – il n’était pas idiot tout de même – pour comprendre qu’on lui avait joué un mauvais tour, style Team Rocket.

Un soupir passa ses lèvres écorchées par les nombreuses traces de crocs qu’il s’infligeait tout seul, lorsqu’il réfléchissait trop intensément. Ce qu'il avait tout loisir de faire, ces derniers temps. Peut-être même un peu trop, pour dire vrai. Il ferait plus attention en buvant son thé, la fois prochaine ; sans doute son dernier devait-il contenir une ambroisie destinée à le plonger dans un profond sommeil afin que l’on face de lui ce que l’on voudrait. Ce qui était chose faite, maintenant. S’il chopait les coupables, autant dire qu’ils avaient tout intérêt à courir vite. Très vite.

Enfin bon. Quitte à être ici, autant s’assoir dans un bar pour s’éclaircir les idées, non ? Mais oui, tout à fait. Il savait parfaitement comment revenir au Château Ambulant, ayant un sens de l’orientation très poussé. Pas inquiet pour deux sous, calme comme à l’accoutumée, Kaiju poussa donc la porte du premier bar-restaurant qu’il vit et là… il se stoppa net.
Tout le monde le regardait bizarrement. Mais genre vraiment. Il lui fallut à peu près une demi seconde pour s’apercevoir qu’un cadavre trainait par terre. Et miséricorde, ce cadavre, il le connaissait. Même ouverte de sang, Hellhound restait identifiable. Bordel, voilà pourquoi il préférait rester au château. Chaque fois qu’il mettait un pied dehors, il lui arrivait une crasse.

Nouveau soupir. Il n’était pas spécialement inquiet pour Hellhound, c’était une battante, malgré toute les blessures qu’elle pourrait avoir. Et puis ça n’aurait pas été naturel de se précipiter directement à son chevet pour la secouer et tenter de la réveiller. Non, leur relation ne justifiait pas un pareil comportement. Au contraire.

Dans les faits, ce qui hallucinait le plus l’ex-nippon, c’était le manque de réaction de la populace autour. Personne pour venir lui filer un coup de main. Bon, okay, Hellhound était une abrutie pas dégourdie, mais quand même. Blasé, Kaiju du bien faire une croix sur sa soirée et s’avança vers le corps chaud à terre.

    « T’es pas cool, quand même. Pauvre parquet. »

Ça, c’était sa façon à lui de s’auto-persuader que tout irait bien pour la suite. Il ne pouvait pas faire autrement.

Une demi-heure plus tard, et après des bandages sommaires, Kaiju était de retour au Château, Hellhound sur le dos. Il l’emmena dans sa chambre et enleva tout ce qui allait être susceptible de le gêner pendant les soins. Avec minutie, il retira donc plusieurs morceaux de balles logées dans le torse de la jeune femme. Après tout, il avait été virologue, il avait donc comment opérer quelqu’un rapidement et avec une certaine pratique. Les projectiles retirés, il les fourra dans un tube en verre puis dans sa poche, ça lui serait utile pour la suite des évènements. Les pansements dignes de ce nom effectués, il prit soin de poser un tissu humide sur le front de la blessée et se redressa, tout souillé de sang, avant d’essayer de faire un peu d’humour, même s’il n’était pas sûr qu’elle l’entende.

    « Tu t’es bien fais zlataner la gueule dis donc. »





Pour info, voici la voix de Kaiju : http://www.youtube.com/watch?v=BLqpvZI4SWU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥   Dim 20 Oct - 18:16


Être ou ne pas être, telle est la question
Kaiju & Hell


« Tu t’es bien fais zlataner la gueule dis donc. »

C’est cette unique phrase qui la sortit de ténèbres dans lesquelles elle était tombée elle ne savait plus trop comment. Elle n’avait d’ailleurs pas encore pris la peine d’ouvrir les yeux. Sa tête lui faisait trop mal pour ça. L’ensemble de son corps lui faisait trop mal. Elle aurait pu gémir ou hurler de douleur, mais elle reconnaissait la voix qui venait de s’adresser à elle et hors de question de lui faire ce plaisir. Pour l’heure elle voulait juste se souvenir. Qu’est-ce qu’elle foutait avec Kaiju et une telle douleur lui tiraillant tout son être ?

Reprendre les choses dans l’ordre, c’était tout ce qui lui était encore possible de faire. Elle se souvenait être sortie. Boire un verre. Ouais, tu parles d’une connerie. Putain mais pourquoi est-ce qu’elle continuait encore à sortir aussi, cette conne ? La prochaine fois elle resterait au château si c’était pour que ça se finisse comme ça. Putain et elle ne se souvenait même pas qui l’avait foutue dans cet état ! Il devait pourtant bien y avoir quelqu’un…Mais en premier lieu lorsqu’elle se demanda qui, elle n’eut pas davantage qu’un mal de crane plus important, et cette impression que l’on presse son cœur assez fort pour le déchirer de toutes parts.

Seulement voilà, Hell c’est pas seulement une chieuse, c’est aussi un battante, alors qu’importe qu’elle souffre. Elle voulait savoir. Se battre contre elle-même pour comprendre. Elle avait été boire, et après ? Malgré le mal de crâne, malgré les douleurs ne lui donnant d’autres envie que d’abandonner la raison et de sombrer à nouveau dans un semi coma, elle persévéra jusqu’au visage de cet homme qu’elle avait connu auparavant. Cette haine qu’elle lui portait. Cette haine et cette autre chose. Et sur l’instant elle se traita de tous les noms.

Autre chose ? Oh non il ne pouvait pas y avoir autre chose ! Et pourtant. Elle ne comprit pas dans quel sens logiques les évènements avaient pu en arriver là. Tout ce qu’elle trouva à se sortir, cette cruche, c’était qu’elle ne pouvait qu’être la victime d’un vilain don. Et si ce n’était pas celui de Miles, ce n’était pas grave. Elle trouverait ce putain de coupable et lui ferait payer. Car elle ne pouvait simplement pas rester comme ça. Impossible. Inconcevable. Elle ne pouvait pas être attachée à cet être détestable. C’était impossible puisqu’elle avait juste envie de lui foutre son poing dans la face.

Avec douceur elle s’était redressée. Sans se rendre compte que ses larmes coulaient sur ses joues. Elle avait bien trop mal partout pour se rendre compte qu’un peu d’eau venait caresser ses joues. Une main vient cependant se poser contre son visage. Peut-être une façon pour elle de cacher son côté si misérable en cet instant.

« …T’étais fan de foot toi, sérieusement ? »

Non, sur l’instant elle n’avait trouvé rien de mieux à dire. C’était la seule remarque qu’elle avait été capable de faire dans son état. Et mine de rien c’était quand même assez énorme venant d’elle de reconnaitre ce mot comme faisant véritablement partis de son vocabulaire. Elle aurait tout aussi bien pu sortir un « hein ? » d’incompréhension totale.

Elle laisse un œil se promener tout autour d’elle et se rend compte qu’elle n’est ni dans le restaurant dans lequel elle a perdu conscience, ni même dans sa chambre. Elle est tentée de se lever et de se casser, mais elle sait être trop faible pour pouvoir faire une telle chose. Alors elle continu de taquiner son…ami, appelons-le comme ça.

« Y’a que comme ça que t’arrives à avoir une fille dans ton lit ? Pas très glorieux. »

Parce qu’elle n’a que ça pour faire croire qu’elle va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥   Lun 21 Oct - 20:51

POST SUPPRIME PARCE QUE JE SUIS UN BOULET. TANT PIS.


Dernière édition par Kaiju le Mar 22 Oct - 16:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥   Mar 22 Oct - 1:57


Être ou ne pas être, telle est la question
Kaiju & Hell


« …Putain Kaiju, tu parles trop. »

Première réflexion qu’elle avait jugé bon de lui faire. Bon sang elle avait mal à la tête et il ne trouvait rien de mieux à faire que de lui faire un discourt sur ses performances au football de quand il était gamin et…Et quoi d’autre ? Ouais, voilà, c’était bien ce qu’elle lui reprochait. Elle allait devoir réfléchir pour se souvenir de tout ce que Kaiju venait de lui enfoncer violemment dans le crâne pour pouvoir lui répondre. C’était ça ou l’ignorer…Ouais, l’ignorer ça avait du bon aussi. Mais il ne fallait pas oublier que Kaiju venait littéralement de lui sauver la vie, et elle lui en était redevable pour ça. Alors, même si cet enfoiré pourrait avoir un peu plus de compassion, elle fit l’effort, pour une fois.

« La façon dont je paye mes consommations me regardent. Je préfère ça à la prostitution que veux-tu. »

Se prendre une balle est toujours meilleure alternative que de vendre son cors corps n’en doutons pas ! Elle se demandait bien comment Kaiju allait le prendre tient. Une grosse ânerie ou un semblant de sérieux dans cette irréaliste conversation ? Sa réaction serait probablement drôle tient.
Enfin drôle…Tout est relatif pour une fille qui dois s’exploser le crâne à se souvenir de ce qu’on vient de lui raconter !

« Attends attends. J’ai besoin que tu éclaircisses un truc là…On te passait la balle ? A toi ? Non parce que le prends pas mal hein mais même moi quand je jouais au foot fallait que j’aille la chercher la balle. Et pourtant crois moi je jouais mieux que la plupart de ces fillettes… »

Encore et toujours l’esprit de critique. Boah, tant que ça ne l’as pas quittée c’est qu’elle va à peu près bien. Enfin qu’elle est en vie quoi. Et ça c’est un bon début en soit déjà, vu l’état lamentable dans lequel elle se trouve. Tient d’ailleurs Kaiju lui a pas fait un speech là-dessus aussi ? Ah, si ! Ça se finissait par un truc qui parlait de son propre intérêt, où une connerie dans le genre.

« Tu veux que je te dises ce qui est dans mon intérêt, Kaiju ? De me casser de ce putain de lit le plus vite possible et de retourner foutre mon poing dans sa gueule à ce connard qui a osé tirer sur une femme désarmée. Et lui arracher les cheveux. Et lui couper la langue. Et foutre son visage dans un sac pour plus jamais le revoir. Et ça, tu vois, c’est seulement dans l’hypothèse pour j’aurais pas la force de le décapiter tout de suite parce que… »

Elle se met à pleurer. Douce ironie. Elle ne sait pas si c’est son état qui fait qu’elle craque totalement ou si ses sentiments sont enfin revenus la rattraper. Les deux peut-être ? Elle ne veut pas y croire en tout cas. Elle ne peut accepter que la première hypothèse. Pour sa fierté personnelle. Pour pouvoir se relever plus forte de cette épreuve.
Honteuse, elle serre la couverture entre ses doigts, et la remonte pour cacher son visage.

« Parce que je le hais. Parce que je me hais d’avoir joué et d’avoir perdu de la sorte alors que je suis celle qui a entamé ces putains d’hostilités. J’étais pas censée tomber dans mon propre piège, merde ! Pourquoi j’ai été si conne, hein, pourquoi ? »

Ça ne va pas aider beaucoup Kaiju et elle le sait…Mais bon sang ce n’est pas de sa faute si à l’heure actuelle elle n’est pas en état d’en dire davantage…


(10)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥   Mar 22 Oct - 16:57

http://www.youtube.com/watch?v=cSH-_ScN6G0


After the Fall
Hellhound.


« Tu vas arrêter ça tout de suite. » aurait été ce qu’il aurait voulu lui dire. Ce petit jeu ne mènerait nulle part. Qu’elle ouvre les yeux, cette conne finie, plutôt que de faire l’autruche dans une fierté mal placée. Malgré les apparences, Kaiju comprenait bien la situation. C’est en partie pour cela qu’il la laissa finir entièrement de parler avant de répliquer, sur une note un peu plus douce.

    « Oh, j’étais pourtant un très bon franc-tireur, plus jeune. »
Ça, c’était pour la petite blague à part, qui commençait à s’effriter comme un château de cartes. Il savait que ce sujet allait péricliter sous peu, alors autant y prendre part jusqu’au dernier moment, histoire de dire « au moins j’aurais essayé. ». Un soupir silencieux passa ses lèvres. Elle n’avait jamais que vingt ans. Pouvait-il réellement lui en vouloir ? Non. Parce qu’on ne contrôle pas ses sentiments. Parce qu’elle est encore toute jeune. Parce qu’elle doit bien faire des conneries pour se rendre compte des choses, comme ce fut le cas pour lui, des années en arrières. Et parce qu’il lui aurait bien fallut passer par là un jour ou l’autre. C’était ainsi. C’était la vie. La connasse de vie qui n’a pas raté Hellhound au tournant. Dans un sens, tant mieux, peut-être que ça calmerait son mauvais caractère pendant un temps. Chose de bonne augure lorsque l’on prend en compte le fait que c’est très certainement ce point-là qui a tout lancé dans la machine du bordel intergalactique.

Hellhound est amoureuse. Hellhound est conne. Hellhound ne veut juste pas lâcher prise vraiment, pour une fois. Kaiju aussi avait été amoureux. Il savait ce que ça faisait, de vouloir se faire toute petit pour ne pas admettre cette vérité cinglante. Et plus il regardait la rouquine, plus son exaspération montait, encore et toujours, comme une lutte interminable avec l’infini.

S’asseyant sur le rebord du lit, Kaiju vint entourer la miss de ses bras – étonnamment puissants pour le coup – et la ramena contre lui, logeant sa tête dans le creux de son épaule.

    « Pleure, ça va te faire du bien, tu as besoin d’évacuer là j’crois. »
Il ne dit rien de plus pour le moment, le temps que l’impact de ses mots se fasse correctement. Il tâchait de transmettre sa chaleur à sa petite sœur de substitution du mieux qu’il le pouvait, exactement comme lorsqu’il le faisait avec Rin lorsque cette dernière faisait un cauchemar. Oh Rin, sa petite fille tant aimée. Comme elle lui manquait. Dire qu’à l’heure actuelle, elle avait douze ans déjà… Ca semblait si irréel pour lui et..

Stop, Kaiju. Tu n’es pas en train de presque faire la morale à Hellhound alors que tu te perds dans les méandres de tes souvenirs. Ça n’aurait aucun sens. Aucun. Aussi, il ravale ses pensées, prend une grande inspiration et déclare, comme si c’était une chose interdite :

    « Tu es tout simplement amoureuse, petite. »
Il espérait avoir au moins un peu éclairé son chemin ainsi. Même si c’était douleur. Il fallait profiter de l’étreinte. Qui sait si ce ne serait pas la dernière de cette sorte-là ? Ses yeux violets luire d’un éclat plus que mauvais, un court instant. La rousse ne verra pas cette éclat là, mais après tout, peut-être que son corps allait le trahir seul. Il n’était pas infaillible, loin de là. Mais. Celui qui avait osé malmener Hellhound ne s’en sortirait pas vivant, l’ex-nippon préparait déjà des plans de vengeances aux sinistres arômes de Saw. Tel est pris qui croyait prendre.
[/list]



(11)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Être ou ne pas être, telle est la question. || Hell ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etre Artilleur ou ne pas l'être telle est la question ?
» Arc Ukanlos... ou pas! Telle est la question...
» régicide ou pas régicide, telle est la question...
» 1 main ou 2 telle est la question
» Que dit un Gravios a un Akantor ? Telle est la question...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Château en pierre :: Château ambulant-